Question sur le jeûne sec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur le jeûne sec

Message  Luc le Lun 24 Sep 2012 - 21:43


Bonjour Lison et Luc, d'abord merci pour votre travail. Mais j'ai mal compris ou bien le dr Tanner aurait fait 2 semaines de jeûne total sans absorber d'eau ? Je ne rejette rien à priori, mais il n'y aurait pas une erreur là ?

Cordialement,

Marco-Jean Montcler

6 Nov., 2011


__________________________________________


Bonjour Marco et merci pour cette question intéressante concernant le jeûne du Dr Tanner.

De prime abord, il est vrai que ça peut sembler curieux qu’une personne puisse exécuter un jeûne sec de 14 jours. Cependant, dans les faits, ce n’est pas impossible et d’autres cas de jeûnes secs encore plus longs ont été observés, il y a quelques décennies et même récemment.

Tout d’abord, voici ce qu’écrit le Dr Anton J. Carlson, professeur de physiologie à l’Université de Chicago : « Un adulte qui jeûne peut vivre de quinze à vingt jours sans eau. S'il y a fièvre ou si la température extérieure est très élevée et provoque la transpiration, la mort résultant du manque d'eau est accélérée. L'eau est nécessaire à l'élimination des déchets. »

De son côté le Dr Shelton mentionne : « On ne sait pas au juste combien de temps un homme qui jeûne peut vivre sans eau. (...) La mort d'une femme par déshydratation, au bout d'un jeûne de trente jours qui fut entrepris dans l'État de New York au début de 1950, pendant lequel cette femme n'absorba pas d'eau est non seulement une leçon quant à la nécessité de l'eau, mais également un avertissement à ceux qui entreprennent un jeûne sans surveillance adéquate. » (Shelton)

Plus près de nous, lors du tremblement de terre en Haïti, le 27 janvier 2010, une adolescente de 16 ans fut retirée des décombres, soit après 15 jours de jeûne sec. Même si elle était passablement déshydratée, elle devrait s'en tirer. Puis, toujours en Haïti, un homme fut retiré vivant des décombres après 1 mois de jeûne sec. Naturellement, cet homme est complètement déshydraté selon ce qu'on a pu constater aux nouvelles télévisées ... mais toujours vivant et, sans doute survivra-t-il à ce jeûne sec forcé de 30 jours.

Voir d'autres expériences semblables sur le forum [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le jeûne sec

Message  Luc le Lun 24 Sep 2012 - 21:45




Il faut cependant comprendre que le jeûne sec (aucun liquide), n'est généralement pas recommandé pour plus de 2 ou 3 jours. Ce type de jeûne peut être très efficace pour certains problèmes de santé mais le jeûneur doit alterner les jours de jeûne sec et humide.

Shelton écrit : "N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."

7 Nov., 2011


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le jeûne sec

Message  Dodie le Jeu 21 Aoû 2014 - 20:11

Finalement ce n'est pas si invraisemblable que sa!

Quand ont est très malade sa arrive souvent qu'ont ne puisse ni boire ni mangé quoi que ce soit!

Cela m'est arrivé lors d'une infection rénale !

Un élan encore dicté par mère nature!

Pourtant ce jeûne ci, fait comme instinctivement peur !!

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour vos réponse

Message  marcocasse le Ven 20 Fév 2015 - 3:54

Dodie a écrit:Finalement ce n'est pas si invraisemblable que sa!

Quand ont est très malade sa arrive souvent qu'ont ne puisse ni boire ni mangé quoi que ce soit!

Cela m'est arrivé lors d'une infection rénale !  

Un élan encore dicté par mère nature!

Pourtant ce jeûne ci, fait comme instinctivement peur !!


Bonjour à tous,
mes excuses pour cette reprise tardive sur ce site, mais en tous cas un grand merci pour vos réponses, en fait j'en conclu pour le moment que si au cours du jeûne on a pas soif, pas besoin de boire mais ne pas se priver si on a soif, et suivant les cas particuliers genre infection rénale, si on a pas soif ne pas boire mais en dehors de ces cas particuliers, d'une façon générale le minimum un verre d'eau par jour à mon avis me semble préférable, et on ne doit pas s’affoler si jeûne sec de quelques jours ...
Après être à l'écoute de son corps et boire de l'eau autant qu'on a soif...

Amicalement à +

Marco

marcocasse

Messages : 2
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 66
Localisation : france 4130

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le jeûne sec

Message  mil0ud le Sam 4 Avr 2015 - 11:31

Selon Shelton moins on boit d'eau plus on maigrit, et si nous abusons sur l'eau la désintoxication est freinée et les tissus qui perdent les nutriments et volume sont remplacer par l'eau (aux interstices des cellules),comme l'a dit marco il faut boire lorsque le corps en demande a ne pas confondre quand la gloutonnerie le demande.

mil0ud

Messages : 13
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le jeûne sec

Message  Luc le Dim 5 Avr 2015 - 11:15


On ne peut pas dire que moins on boit d'eau, plus on maigri. Dans la réalité, la perte de poids constatée est artificielle car la déshydratation n'est pas une perte de tissus. Aussitôt que le jeûneur recommencera à boire, ce faux poids perdu sera repris immédiatement.

Shelton ne suggère pas vraiment de quantité d'eau à boire; il dit de boire selon sa soif. Est-ce que la désintoxication est freinée par la prise de trop grandes quantités de liquide ? Je ne crois pas. Cependant, il semble vrai selon le docteur Duverney-Guichard dans sa thèse de doctorat que trop d'eau peut faire perdre inutilement des vitamines et minéraux de l'organisme. Il écrit :
Comment admettre que l'ingestion de 3 litres d'eau par jour n'intervienne pas dans l'équilibre hydro-électrolytique et la perte rénale d'électrolyte ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le jeûne sec

Message  mil0ud le Lun 6 Avr 2015 - 11:02

Bonjour Luc , il est vrai que Shelton ne suggère pas de quantité d'eau a boire mais dans son livre, il y a toute une partie décrivant tout en annotant de son opinion sur le sujet ( chapitre l'absorption d'eau durant le jeûne de son livre "le jeûne") . j'avais déjà hier voulu répondre à ce sujet mais comme je suis nouveau je ne pouvais pas mettre des liens d'extraits( des captures en jpg des passages) donc j'ai décidé de prendre mon temps afin de débattre. Car il est intéressant de voir que les spécialistes se confrontent sur la question (Shelton parle d'erreurs) il décrit la théorie de Levanzin qui dit que boire beaucoup d'eau lave plus efficacement l'organisme et favorise l'élimination des toxines. Shelton ajoute que Carrington et Macfadden le conseille aussi "boire au delà de sa soif naturelle" Shelton ajoute aussi sur le sujet que si Carrington indique de boire beaucoup d'eau c'est seulement pour calmer les sensations morbides "l'eau est ainsi utilisée comme un moyen palliatif et non comme un besoin du corps" Shelton ajoute ensuite "l'eau pris en excédent doit être rejetée rapidement afin que l'excès ne puisse causer de tord,cette prise d'eau en excédent ne favorise en aucun cas l'élimination des toxines". Les premiers hygiénistes comme Graham,Jenning approuvent puisque comme Shelton le dit "ils réprouvaient l'habitude a boire trop d'eau.En effet une trop grande Quantité d'eau n'est ni nécessaire ni profitable.boire de l'eau par routine n'est pas recommander" En ce qui concerne la quantité Shelton ne le précise pas mais donne une figure de style qui devrait tous nous mettre d'accord "On peut se fier à la soif pour savoir quand et combien il faut boire. Il faut boire quand on a soif et ne pas boire lorsque l'on a pas soif" il cite ensuite Dewey qui s'oppose a la prise d'eau sans soif.

Sujet plus délicat moins boire favorise t'il la perte de poids, Shelton dit a ce sujet " la perte de poids lorsque l'on ne prend pas d'eau est 3 fois plus rapide que lorsque l'on en prend" prend t'il en compte que la perte est une perte d'eau ou une perte de tissus cellulaire , je ne sais pas mais pour ma part je suis d'accord avec vous l'homme est principalement constitué d'eau donc la perte est pour moi aussi d'eau mais pour les personnes malades et avec un fort poids notamment dût soi a une rétention d'eau inexpliquée soi une rétention d'eau (pour les asthmatique) a cause de corticoïdes cela est bénéfique et cette perte de poids n'est sans doute plus reprise par la suite car elle résulte de la maladie.
Shelton précise a ce sujet"cela est très utile pour les personnes atteintes d'hydropisie (oeudéme) et réduit considérablement la durée du jeûne d'individus souhaitant jeûné simplement pour réduire leur poid" puis l'expérience de Tanner s'en suit .
En ce qui concerne ce sujet je me questionne vraiment car je ne comprend pas ce que shelton sous entend par cette perte de poids
Merci de m'avoir lu

mil0ud

Messages : 13
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le jeûne sec

Message  Luc le Lun 6 Avr 2015 - 15:27

mil0ud a écrit: ... il est intéressant de voir que les spécialistes se confrontent sur la question (d'absorption d'eau) (Shelton parle d'erreurs) il décrit la théorie de Levanzin qui dit que boire beaucoup d'eau lave plus efficacement l'organisme et favorise l'élimination des toxines. Shelton ajoute que Carrington et Macfadden le conseille aussi "boire au delà de sa soif naturelle" Shelton ajoute aussi sur le sujet que si Carrington indique de boire beaucoup d'eau c'est seulement pour calmer les sensations morbides "l'eau est ainsi utilisée comme un moyen palliatif et non comme un besoin du corps" Shelton ajoute ensuite "l'eau pris en excédent doit être rejetée rapidement afin que l'excès ne puisse causer de tord,cette prise d'eau en excédent ne favorise en aucun cas l'élimination des toxines".  

Ce qu'il faut comprendre est que l'autolyse s'effectue au niveau cellulaire, et n'a aucun rapport avec les quantités d'eau absorbées.  Tout ce que l'eau fait est d'aider le travail des reins à excréter ces déchets vers la vessie pour être rejetés à l'extérieur.  Si nous buvons peu ou pas assez, le travail des reins sera plus difficile à exécuter.  Mosséri écrit :
L'élimination en vérité se passe au niveau des cellules et non au niveau des émonctoires (foie, reins, poumons) qui ne font que rejeter des substances déjà éliminées. Le foie transforme les déchets éliminés par les cellules en matières plus simples et éliminables. Les reins les filtrent du sang et les rejettent dans la vessie. Donc pour hâter l'autolyse, il faut pousser les cellules, non les émonctoires, à éliminer. Comment?

Il faut à cette effet savoir comment focntionnent les cellules. Les cellules ont besoin, pour fonctionner, d'énergie nerveuse. Quand celle-ci est abondante, elles éliminent beaucoup, sinon elles éliminent peu. Comment augmenter cette énergie nerveuse? Simplement en économisant sur les dépenses physiques, musculaires, digestives, sexuelles, etc. Comment économiser? Par le repos musculaire, celui de l'estomac, etc.

On ne peut pas hâter l'élimination en stimulant les reins et les autres organes.


mil0ud a écrit: Sujet plus délicat moins boire favorise t'il la perte de poids, Shelton dit a ce sujet " la perte de poids lorsque l'on ne prend pas d'eau est 3 fois plus rapide que lorsque l'on en prend" prend t'il en compte que la perte est une perte d'eau ou une perte de tissus cellulaire  

Il est évident ici que la perte de poids est reliée à la perte de liquide organique du jeûneur et non de tissus.  Comme tu l'écris, le corps possède un très grand pourcentage d'eau.  Naturellement, si le jeûneur a des problèmes de santé qui font qu'il retienne anormalement trop d'eau, le jeûne lui fera perdre cette eau (juste assez sans plus) et automatiquement du poids, le poids de l'eau.  En fin de compte, l'organisme tend vers l'équilibre ... si nous buvons trop il éliminera le surplus, si nous ne buvons pas assez il nous dira qu'il a soif. Voir aussi le lien sur l'eau : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci pour tes commentaires, ils sont très intéressants et appréciés!


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le jeûne sec

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum