JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  ASCO le Sam 1 Oct 2016 - 6:28

SALUT A TOUS

Je vais vous relater ma 1ere expérience de jeûne, jeûne hydrique, très positive, qui a duré 10 jours en juin dernier.
Je ré attaque un jeûne dans 10 jours.
J'aurai ensuite quelques questions pour améliorer ma prochaine expérience si certains veulent m’éclairer un peu.


>> Notez que j'ai fait ce jeûne de ma propre initiative, sans accompagnement médical, en ayant compulsé le net longtemps pour me sentir à l'aide dans mon approche autodidacte.

CONTEXTE :
Hormis la volonté de jeûner pour purifier mon corps et son métabolisme, je souffrais depuis 2 ans d'un dérèglement intestinal chronique que les médecins et traitements à gogo n'avaient pu ni guérir, diagnostiquer, ou déceler par leurs multiples examens (colo, fibro, irm).
J'avais eu beau arrêter les laitages, le gluten, j'étais toujours déréglé et hypersensible à certains aliments.
Bref, je me suis lancé dans le jeûne par conviction et volonté de guérir aussi!
SPOILER : Pour ceux qui ne supportent pas le suspens ou ma prose, oui j'ai guéri, on va dire à 80%, raison pour laquelle j'ai beaucoup d'espoir pour les jeûnes suivants.

MA PRÉPARATION AU JEÛNE PENDANT UNE SEMAINE:
Une alimentation saine, peu de graisses, pas de sucres rapides, baisse progressive des protéines.
Tous la matins à jeûn :
- Un grand jus de citron bio dans de l'eau tiède (vitamine, oligo-éléments, sécrétion de bile et stimulation positive du foie?)
et 20 minutes plus tard :
- Une cuillère à soupe de charbon en poudre dans un verre d'eau tiède (détoxifiant système digestif).
NB : Ceci dit, le citron j'en prends tous les jours hors jeûne. Et le charbon par périodes.
Citron et charbon avaient sensiblement amélioré mon état de santé...

JOUR J : JE ME LANCE
> J'ai entamé mon jeûne en ne mangeant pas le soir et en faisant une purge.
Je sais, j'ai cru comprendre qu'en France on est sujet à une désinformation à ce sujet, mais je ne voulais pas que mon corps continu à absorber ce qui restait dans mes intestins pendant le jeûne.
Par ailleurs j'avoue avoir fait un petit lavement au bout de 3 jours. Petit c'est promis... Pour évacuer des résidus qui formeraient un bouchon difficile à expulser après le jeûne.
Cette purge, ce petit lavement m'auront-ils fatigué? Je ne crois pas mais qui sait...?

> Pour ce jeûne hydrique, je me suis procuré des eaux de source très faiblement minéralisées (32mg/l) pour soulager le travail de mes reins. Je trouve ces eaux en grandes surface.
Et j'ai bu chaque jour à volonté. Sauf l'avant dernier jour ou j'ai tenté l'expérience d'un jeûne sec, fait sans aucune difficulté car plus ni faim ni soif!

JOURS 1 à 3 :
Je n'ai pas eu très faim. Je crois que c'est grâce aux jus de citron que j'ai continué les 2 premiers jours.
J'avais lu qu'il est courant de prendre des infusions diurétiques, donc j'ai classé mon jus de citron sacré du matin dans la rubrique infu!!!
Puis dés le 3ème jour, plus rien d'autre que de l'eau.  

JOUR 4 : Acidose?
Le matin du 4ème jour, énorme gueule de bois au levé!
Le sang chargé comme après une grosse beuverie!
Je me dit que c'est now or never, et que le travail commence enfin vraiment! Mon corps a compris! Non mais!
Cette sensation vertigineuse me quitte rapidement au cours de la matinée.

JOURS 5 à 8 :
Plus faim du tout! Que du fantasme au début (je voyait des pizza voler...), qui s’atténue de jour en jour. Je vous rassure, j'ai dit fantasme, pas hallucination
Les matins je reste un peu grogui pendant une petite heure.
En journée j'ai de l'endurance mais pas d'énergie, je m'essouffle vite pour les tache de force. Je suis assez positif.

Les désagréments à gérer sur cette période :
>Pendant quelques jours en fin de journée, une forte production de bile avec brulure d'estomac et reflux : Difficile à endurer comme sensation, j'ai craqué au bout de 2 jours en prenant un peu de bicarbonate dans de l'eau, ce qui m'a soulagé illico.
Ces brulures ont cessé je crois au bout de 4 ou 5 jours.
Je me suis dit que c'est peut-être mon foie qui se remettait à fonctionner normalement, qui travaillait du moins. Donc je ne me suis pas affolé, au contraire.
Question : Dans mes intentions puristes de ne consommer que de l'eau, j'avais des scrupules à ingurgiter du bicarbonate mais je commençais à avoir la gorge irritée par le reflux. J'ai espéré que je ne rompais pas ma privation optimale par ce produit autre que de l'eau...

>Les glandes salivaires cessent de produire de la salive, ma langue est devenue pâteuse, et c'est ce qui m'a le plus gêné.
Plusieurs fois par jour je fais un bain de bouche :
Ma formule : Dans un demi litre d'eau : Une cuillère à soupe de bicarbonate, 2 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée.
La langue reste pateuse mais l'haleine redevient correcte.

A propose de ma langue, oui elle est devenue blanche en début de jeûne. Non je n'ai pas pu attendre hélas qu'elle redevienne rose pour rompre le jeûne. (Voir suite)

JOUR 9 :
Je décide de tenter l'expérience du jeûne sec juste pour essayer d'aller un peu plus loin.
Aucune difficulté étant donné que je n'ai plus ni faim ni soif.

JOUR 10 :
Retour en formule hydrique mais j'ai mal dormi depuis 2 jours à cause de ma bouche qui devient trop pâteuse.
Du coup je suis très fatigué et je décide à contre-coeur de rompre le jeûne le lendemain pour régler ce problème de langue qui aura eu raison de mes intentions d'attendre qu'elle redevienne rose!!!

JE SORS DU JEÛNE
1er Jour : 3 fruits répartis, et de l'eau
2ème jour : Je rajoute légumes cuits et riz complet
3ème jour : Je rajoute du poisson blanc et huile d'olive.
Pas de problème particulier. Le transit revient progressivement sans difficulté particulière.

LES SUITES IMMÉDIATES :
> Une chose m'a inquiété : Mes glandes salivaires ne se sont remises en route que progressivement, et au bout de 3 jours, dés que je commençais un repas, j’avais une décharge électrique dans les mâchoires. Les glandes sous mes oreilles étaient très douloureuses (j'ai passé de la crème arnica) et j'ai supposé que j’avais une inflammation des glandes salivaires.
Quelqu'un peut-il m'éclairer sur ce symptôme? J'avais peur de devoir aller voir un docteur qui m'aurait dit que j'avais donc eu tort de faire "cette folie pauvre mécréant" que de jeûner!!!
C'est passé en une petite semaine mais j'ai eu chaud...

LES EFFETS DU JEÛNE :

1/ Physiologiques :
- J'ai perdu 8 kg. Sans intérêt autre que l'idée de tout ce qui a pu être éliminé par autolyse, mais je précise.
- Je peux à nouveau manger presque de tout!!!
Mon transit, ma digestion sont enfin redevenus normaux après 2 ans de dysfonctionnement!
Je reste sensible à certains aliments, mais peut être au prochain jeûne justement...

2/ Psychologiques
Avant, à la moindre pensée problématique, j'avais une décharge dans la poitrine et c'était quotidien!Mon fonctionnement quoi! Des pic d’angoisse (adrénaline) sur des pensées contrariantes banales et soudaines. Eh bien c'est parti!!!
J'imagine que mon intestin et tous les neurones qu'il contient a du bien se reconstituer pendant le jeûne, d'où les effets sur le psycho... et le cerveau peut-être...

MON PROCHAIN JEÛNE :

>>> Dans 10 jours je remets ça, mais fort de cette expérience, je vais tenter 2 alternatives :
- Mâcher tous les jours un truc en caoutchouc pour tromper mes glandes salivaires et les stimuler pour ne qu'elles ne s'inactivent pas complétement si c'est possible??
- Faire des bains de bouche avec un produit bio sensé maintenir la flore buccale.
C'est important car ce sont ces deux aspects qui m'ont fait décrocher, et peut-être qui ont provoqué une inflammation des glandes salivaires.



VOILA. C'était ma première expérience. J'espère que cette aventure vous a plu.
Des conseils j'espère?
Des réponses s'il vous plait au sujet des problèmes que j'ai rencontrés??
Des questions??? J'y répondrai volontiers.

Je remets ça dans 10 jours, donc vos retours sont les bienvenus pour m'aider à aborder mon 2ème voyage au pays de la santé ;))

Bien à vous, A S C O

ASCO

Messages : 4
Date d'inscription : 01/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  Luc le Lun 3 Oct 2016 - 10:07

Bienvenue sur le forum et merci pour ton expérience !

Tout d'abord, pour te rassurer, l'organisme agit toujours pour son mieux-être. Comme l'écrit l'hygiéniste Jean Rocan :
Le comportement homéostatique de l'organisme s'est toujours révélé d'une logique infiniment supérieure à celle de l'intellect humain.
 
Concernant les diverses réactions ressenties durant le jeûne, voire durant la réalimentation sont innombrables et positives, même si elles sont parfois bizarres, voire douloureuses.  L'organisme se replace, se stabilise.  Shelton écrit :
La plupart des symptômes ressentis par le jeûneur sont dus au réajustement nerveux.
Tant qu'à ta préparation, c'est bien.  La réalimentation suite au jeûne nous paraît vraiment trop rapide.  Une semaine au fruits et légumes aurait fait se poursuivre l'autolyse.

Les résultats obtenus par ce jeûne sont très intéressants. Ton prochain jeûne poursuivra le travail là où il s'est arrêté selon la biologiste Nicole Boudreau :
D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée.
Si tu as des questions, n'hésite pas.

Au plaisir de te lire !

PS.  Il faut éviter de prendre quoique ce soit d'autre que de l'eau ou un peu de jus occasionnellement si nécessaire durant le jeûne. Pas de bicarbonate, d'huile essentielle et autres produits (même naturels).


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  ASCO le Lun 3 Oct 2016 - 16:34

Merci beaucoup pour ces précisions. J'ai hâte de reprendre.
Ceci dit même en bain de bouche on ne peut rien prendre? Le dentifrice aussi contient des produits...

ASCO

Messages : 4
Date d'inscription : 01/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  Luc le Lun 3 Oct 2016 - 22:05


ASCO a écrit:  Le dentifrice aussi contient des produits...
Oui bien sûr les dentifrices contiennent des éléments indésirables, mais moins actifs que d'autres comme les huiles essentielles qui agissent puissamment.  Même les tisanes sont déconseillées durant le jeûne.  
Adèle Arsenault, une spécialiste du jeûne écrit :
Je ne recommande jamais d'en prendre en jeûnant. Les tisanes contiennent des ingrédients qui incitent le corps à réagir de telle ou telle façon, et en jeûne, on laisse le corps faire le travail à son rythme, sans le forcer.

Même en dehors du jeûne, les tisanes si elles sont prises en quantité amènent comme les médicaments des effets secondaires, par exemple beaucoup de camomille peut donner des problèmes menstruels. Beaucoup de sauge (en huile essentielle) a déjà amené des pertes de conscience. L'eau est encore le meilleur remède.
Si tu as d'autres points à souligner, ne te gêne pas ! ;-)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  ASCO le Lun 3 Oct 2016 - 23:16

Certes... Bein tant mieux, ma prochaine expérience devrait-être plus efficace alors.

Mais je dois proscrire toute forme de bain de bouche aussi??!
> Que ce soit de l'eau et du bicarbonate simple non ingéré?
> De l'eau argilée?
> Le fameux bain de bouche que je comptais acheter et sur lequel je basais tous mes espoirs, qui ne contient ni alcool, ni HE, mais, selon sa description commerciale :
un concentré d’acides aminés, de prébiotiques et de phytonutriments préparé par fermentation en cascade, de l’airelle, du gingembre, de la vitamine C, du zinc...?

Et mon idée de mastiquer un truc en caoutchouc pour essayer de stimuler les glandes salivaires?

Ma langue était si pâteuse lors de mon dernier jeûne, et ma bouche tellement "prise" que j'ai du décrocher tant c'était désagréable et m’empêchait de dormir à la fin.
Épuisé je n'ai pas réussi à poursuivre.
Du coup si je ne peux prévoir aucun palliatif, ça me fait peur...




ASCO

Messages : 4
Date d'inscription : 01/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  Luc le Mar 4 Oct 2016 - 0:01


ASCO a écrit:
Mais je dois proscrire toute forme de bain de bouche aussi??! Pas nécessairement ...
> Que ce soit de l'eau et du bicarbonate simple non ingéré? Ce serait acceptable
> De l'eau argilée? Acceptable également mais il ne faut pas l'avaler
> Le fameux bain de bouche que je comptais acheter et sur lequel je basais tous mes espoirs, qui ne contient ni alcool, ni HE, mais, selon sa description commerciale :
un concentré d’acides aminés, de prébiotiques et de phytonutriments préparé par fermentation en cascade, de l’airelle, du gingembre, de la vitamine C, du zinc...? Non acceptable car ces produits sont ingérés par la muqueuse de la bouche.  Bonne pratique en dehors du jeûne.

Et mon idée de mastiquer un truc en caoutchouc pour essayer de stimuler les glandes salivaires? Il faut comprendre qu'en jeûne intégral, la digestion stoppe, il ne se forme plus d'enzymes digestives ... on ne doit pas essayer de faire dévier le processus naturel de l'organisme.  

Ma langue était si pâteuse lors de mon dernier jeûne, et ma bouche tellement "prise" que j'ai du décrocher tant c'était désagréable et m’empêchait de dormir à la fin. On peut nettoyer la langue avec un gratte-langue, se rincer la bouche avec de l'eau citronnée, ou salée.
Épuisé je n'ai pas réussi à poursuivre.
Du coup si je ne peux prévoir aucun palliatif, ça me fait peur... Naturellement, si ces ennuis t'amènent à rompre le jeûne, il est préférable de dévier un peu du procédé habituel que de rompre le jeûne.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  ASCO le Mar 4 Oct 2016 - 8:03

Parfait. Tout cette logique affine mon approche et je la partage.
Je garde donc les options gratte langue, bicarbonate, sel ou filet de citron.
Merci beaucoup.
Je teindrai un journal détaillé quotidien et non à postériori pour ne rien oublier (en ouvrant un nouveau sujet OK?).
Merci et à très bientôt.

ASCO

Messages : 4
Date d'inscription : 01/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE HYDRIQUE 10 JOURS : JOURNAL D'UN DEBUTANT

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum