Cancer et jeûne sec

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Luc le Mer 28 Sep 2016 - 11:08


Bravo pour cette première semaine complétée !
Blisco Jaio a écrit:Bonjour à tous,
7ème jour de jeûne complet et je ne sens pas le besoin de manger sauf que je me sens si faible que je me demande si je ne vais pas briser le jeûne. Ce matin j'avais 91/60 de tension, ce qui ne m'est jamais arrivé. Il se pourrait que j'ai entrepris ce jeûne complet trop tôt car, depuis le 27 juillet j'avais déjà fait un jeûne partiel et j'étais déjà amaigri.Il faut dire aussi que  cette nuit je n'ai presque pas dormi.Je vais attendre jusqu'à vendredi et puis je déciderai.
J'ai souvent une bouche pâteuse avec un mauvais goût que je rechasse en buvant de l'eau comme jamais je l'ai fait. A part ça je n'ai pas à me plaindre.

Dans les faits, il n'y a rien d'anormal dans ce que tu mentionnes.  Un bonne partie des jeûneurs ont ces ennuis, pour ne pas dire la plupart. Tension à la baisse, faiblesse parfois extrême, bouche pâteuse, mauvais goût, sommeil perturbé et insomnie ... etc.

Tant qu'au poids, il faut savoir que chez les gens ayant un faible poids perdent moins que les gens plus gras.

Voir les symptomatologies du jeûne : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t48-symptomatologie-du-jeune

Il n'est donc pas anormal d'être fatigué durant le jeûne.  L'organisme soutire beaucoup d'énergie pour activer l'autolyse.  La preuve en est que lorsque nous prenons un jus de fruit ou nous mangeons un peu durant le jeûne, l'autolyse cesse temporairement et le jeûneur se sent immédiatement en meilleur forme.

Il faut donc tenter d'endurer et continuer de se reposer.  Si l'inconfort devient insupportable, prendre un peu de jus de fruit peut donner un peu de répit ... puis on reprend le jeûne.

Bon courage

Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Blisco Jaio le Mer 28 Sep 2016 - 12:18

Merci beaucoup, Luc,

Blisco Jaio

Messages : 31
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Blisco Jaio le Jeu 29 Sep 2016 - 2:47

Bonjour à tous,
Huitième jour de Jeûne.
J'ai du mal à bouger et le plus petit effort avec mes jambes m'épuise. Surtout après une longue periode d'immobilité. Je me sens bien uniquement au lit et bien que j'essaie de changer de position, je me retrouve trés vite en position assise-couché pour pouvoir lire. J'ai donc une escarre d'environ 2cm dans une fesse qui commence à me déranger.Curieusement, je n'a pas plus de mictions en buvant que quand j'étais en jeûne sec.Je suis déscendu à 50kg malgré ma maigreur du départ dûe au jeûne intermittent pratiqué depuis le 27 juillet.. Mon tour de taille s'est réduit à 82cm, ce qui habillé me donne un air d'adolescent mais déshabillé je ressemble à un rescapé d'Auschwitz.La tension est de 94/61 et le coeur bat à 57.J'ai aussi la vue qui devient floue, par contre l'odorat est meilleur.La respiration est plus courte et cela me demande plus de temps pour reprendre mon soufle quand je fais un effort pour me déplacer.Les petits boutons qui me démangeaient au départ semblent plus discrets mais sont toujours présents. Si c'était un début de eczema c'est donc pas la fin.J'ai la câge toracique trés visible et j'ai des points douloureux dans une ou deux vertebres quand je les touche.Je passe sur le hoquet que j'avais déjà avant et qui continue de se manifester même la nuit alors que je suis à jeûn depuis une semaine.


Les premières pluies sont arrivées, cela parfume l'air et inspire le changement.
Je vais donc interrompre le jeûne. Je commencerai aujourd'hui par une soupe aux légumes. J'ai besoin de reprendre des forces mais je continuerai doucement pendant une semaine avant d'arriver à un régime cétogène de 1500 calories par jour où les hydrates de carbone seront réduits à 10%, soit 50gr environ par jour.
Voilà, mon jeûne durera moins que prévu mais c'est déjà pas mal. J'ai en outre démontré à mes proches qu'il n'y avait vraiment pas besoin de s'en faire et peut-être suivront-ils mon exemple pour se décider à perdre au moins leur embonpoint?

Blisco Jaio

Messages : 31
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Luc le Jeu 29 Sep 2016 - 18:34


Bravo pour ce jeûne de huit jours complétés, dont une partie fut exécutée en jeûne sec !

Toutes tes douleurs, boutons, eczéma ... etc. font partie du processus de guérison. Mais, tels que les spécialistes l'écrivent, pour un cancer un jeûne beaucoup plus long est nécessaire.

Il est bien d'y aller progressivement pour la réalimentation, faisant ainsi l'autolyse se poursuit.

Quant à ton régime alimentaire anticipé, comme l'écrivait Zeroudoudou, je ne suis pas certain que c'est une bonne idée de te priver des hydrates de carbone (glucides) tout en favorisant les protéines, surtout animales.

Au plaisir d'avoir de tes nouvelles !




Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Blisco Jaio le Jeu 29 Sep 2016 - 23:39

Bonjour Luc et merci pour ton avis,
Ce que tu vas lire, peut-être qui ne t'étonnerà pas mais je pense que cela peut aussi intéresser ceux qui d'aventure passent par ici et décident de faire un jeûne.
. Je pense que j'ai eu le tort de faire savoir de mon projet à mes proches. En effet, au lieu d'obtenir la tranquillité don't on a besoin, j'ai suscité leur inquietude. Certains on pensé que je voulais me suicider...Bref j'ai dû me dépenser davantage pour les recevoir et malgré ma détermination, je subissais tous les jours des pressions pour faire marche arrière.
Cela est allé jusqu'à inquieter sérieusement mon épouse à qui l'on reprochait en privé, pour ne pas dire derrière mon dos,de me mettre en danger en m'apportant son soutien, ou de ne rien faire pour me provoquer à manger en chatouillant mon appetit et comme si cela ne suffisait pas, à la pousser même à faire venir une ambulance pour m'amener de force à l'hôpital comme si j'étais un forcené ou en fin de vie.Finalement cela l'a tellement perturbée qu'elle avait peur d'être tenue pour responsable pour non assistance à personne en danger!
Ces manifestations naïves et mal venues, même si elles peuvent être considérées de légitimes par le fait qu'ils croyaient bien faire m'ont très fort dérangé car je les trouvais agressives et me faisaient du tort.. J'ai par moments pris la patience pour faire des longs requisitoires mais cela ne servait à rien car c'était comme si je parlais à des sourds.
Il fallait donc mettre fin àcette tragi-comédie,
Bon, cela n'est que partie remise. En accord avec ma femme, j'ai suspendu le jeûne et tous heureux de m'avoir "convaincu" ils me proposent de "fêter ça" avec un bon repas!
Comme s'ils avaient gagné la bataille et sans aucunement penser qu'ils m'ont peut-être ôté l'unique chance que j'avais pour m'en sortir...
Je suis néammoins serein. J'attends de faire mon scanner pour voir où j'en suis et reprendre le jeûne. Cette fois, en faisant comme un eremite. C'est incroyable de voir jusqu'à quel point il faut se battre quand, même ses proches doivent être considerés comme des ennemis dans ce cas precis.

Blisco Jaio

Messages : 31
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Blisco Jaio le Ven 30 Sep 2016 - 0:54

Re-bonjour, Luc,
Sur le régime, jusqu'à ce que l'on ne me prouve pas que les cellules cancereuses prolifèrent grâce au sucre et que par contre ne survivent pas si elles en manquent, je vais pour le moment pas changer d'avis.Je sais que le cerveau à besoin de sucre mais j'ai vu que même si on coupe tous les carbo-hydrates, les fruits et le sucre, il y a encore assez de sucre qui se trouve un peu partout dans les autres aliments. Pour cela, il suffit d'aller remplir une page sur le site (en anglais ou en français) Chronometerhttps://cronometer.com/ et on voit tout de suite, suivant le poids, la quantité de proteines, carbos et matière grasses plus en détail les vitamines, minraux, etc. que l'on va ingerer. J'ai ainsi composé mon premier repas pour ce dimanche et je joins ici une capture d'écran. Le résultat de cette liste donne 1542 calories, 75% de matières grasses dont une bonne partie vient de l'avocat, les noix, l'huile de coco et le jaune d'oeuf. Puis environ 15% de protéines dont une bonne partie ne sont même pas animales. Et le reste de glucides. Voir aussi l'interview de Ulrike Kämmerer sur ce sujet et l'&rude faite au japon sur le régime cétogène qui augmenterait très rapidement les capacités cognitives (Ce que le sucre ne fait pas). Site; La nutrition.fr
http://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/le-cancer/le-regime-cetogene-est-encore-trop-peu-connu-des-malades-du-cancer.html
http://www.lanutrition.fr/les-news/un-repas-cetogene-peut-booster-la-memoire.html?utm_source=LN&utm_medium=email&utm_campaign=LettreHebdo-160928&IDCONTACT_MID=a64b24345c39228d1725519e0

https://i97.servimg.com/u/f97/19/54/96/35/exempl11.jpg

Blisco Jaio

Messages : 31
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Luc le Ven 30 Sep 2016 - 9:15

Blisco Jaio a écrit: Ce que tu vas lire, peut-être qui ne t'étonnerà pas mais je pense que cela peut aussi intéresser ceux qui d'aventure passent par ici et décident de faire un jeûne.
. Je pense que j'ai eu le tort de faire savoir de mon projet à mes proches. En effet, au lieu d'obtenir la tranquillité don't on a besoin, j'ai suscité leur inquietude. Certains on pensé que je voulais me suicider...Bref j'ai dû me dépenser davantage pour les recevoir et malgré ma détermination, je subissais tous les jours des pressions pour faire marche arrière.
Cela est allé jusqu'à inquieter sérieusement mon épouse à qui l'on reprochait en privé, pour ne pas dire derrière mon dos,de me mettre en danger en m'apportant son soutien, ou de ne rien faire pour me provoquer à manger en chatouillant mon appetit  et comme si cela ne suffisait pas, à la pousser même à faire venir une ambulance pour m'amener de force à l'hôpital comme si j'étais un forcené ou en fin de vie. Finalement cela l'a tellement perturbée qu'elle avait peur d'être tenue pour responsable pour non assistance à personne en danger!
Ces manifestations naïves et mal venues, même si elles peuvent être considérées de légitimes par le fait qu'ils croyaient bien faire m'ont très fort dérangé car je les trouvais agressives et me faisaient du tort.. J'ai par moments pris la patience pour faire des longs requisitoires mais cela ne servait à rien car c'était comme si je parlais à des sourds.
Il fallait donc mettre fin àcette tragi-comédie,
Bon, cela n'est que partie remise. En accord avec ma femme, j'ai suspendu le jeûne et tous heureux de m'avoir "convaincu" ils me proposent de "fêter ça" avec un bon repas!
Comme s'ils avaient gagné la bataille et sans aucunement penser qu'ils m'ont peut-être ôté l'unique chance que j'avais pour m'en sortir...
Je suis néammoins serein ... .

En effet, tes proches n'y sont pas allés de main morte ! Ouf !
Dans un cas comme le tien où tu sembles connaître beaucoup de gens (qui te veulent du bien), il aurait sans doute été préférable de ne pas parler de ta tentative naturelle de te guérir. (et non de te suicider comme ils pensent).

Naturellement, c'est uniquement le manque de connaissance, accentuée par ce que la médecine traditionnelle qui dénigre le jeûne, que les gens ont cette attitude vis-à-vis cette pratique, plus particulièrement dans certains pays d'Europe et d'Amériques.

Pour ces raisons, dans de telles situations, un jeûne dans une maison spécialisée t'aurait éviter bien des sermons et la tranquillité de ton épouse ! Aussi, jeûner en ayant toujours à défendre ton point de vue est un stress important et nuisible au jeûne.

Tant qu'à l'alimentation que tu te proposes, je ne m'y connais pas suffisamment dans le domaine, je préfère ne pas m'embarquer dans cette discussion. Tant qu'à nous, surtout mon épouse, nous sommes presque végétariens ... consommant un peu de poisson (1 fois semaine ou moins) et pour moi, occasionnellement de la volaille en plus mais rarement. À titre d'exemple, hier j'ai mangé du poulet, aliment que je n'avais pas mangé depuis trois ou quatre semaines. Nos repas comprennent normalement, fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes, tofu, graines, noix diverses, certains produits laitiers (fromage, yogourt), huile d'olive, de colza (canola) ... pas d'aliments transformés (industrialisés), œufs ...

Merci encore pour ton témoignage !

Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Blisco Jaio le Ven 30 Sep 2016 - 11:46

Bonjour Luc et merci pour ton avis. C'est tout-à-fait ça. Si j'étais entré dans une clinique pour faire mon jeûne sous surveillance médicale ils n'auraient rien dit, je dirais même que si j'avais fait une grève de la faim pour une raison humanitaire ou politique cela aurait admis plus facilement. Je pensais qu'ils puissent prendre example de mon experience pour au moins
se rendre compte que l'on peut maigrir très facilement puisqu'ils sont tous obèses ou ventriloquants. Oui j'ai une grande famille et je ne suis pas sorti de l'auberge:-) Prochain jeûne :je pars en Israël dans une clinique spécialisée (Fausse naturellement) où il n'y a ni téléphone ni internet. J'espère bien que de là je n'aurai pas à m'échapper sur la lune:-)

Sur le régime que vous suivez, c'est celui que je suivais avec un repas par jour dans ma première phase. Je pense que avec des noix et des fruits sechés ce serait encore mieux.
Sur le cétogène, je pense que tu as vu ce que l'on en dit en suivant les liens et c'est aussi le régime que je suivais avant le régime complet pour essayer de récuperer des forces plus vite. Toutefois je prenais seulement deux repas par jour.

Blisco Jaio

Messages : 31
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Klee le Sam 8 Oct 2016 - 6:35

Bonjour Blisco,

Désolé de voir que l'expérience n'a pas été concluante avec ton entourage (dans l'immédiat en tout cas, cela changera peut-être à l'avenir, qui sait ?). Comme le souligne Luc, c'est d'abord par méconnaissance. Effectivement, le plus simple bien souvent est de jeûner en s'isolant.

Dans tous les cas, un jeûne d'une semaine est déjà positif pour le corps. Puisque tu as suspendu ton jeûne, profites-en pour reprendre tranquillement mais sûrement quelques forces et un poids suffisant pour te permettre, comme tu l'envisages, un nouveau jeûne d'ici quelques temps. Au plaisir d'avoir de tes nouvelles !

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer et jeûne sec

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum