Jeûne pour guérir

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Luc le Lun 19 Sep 2016 - 11:28


En effet, cela est frustrant pour toi de n'avoir vu aucune amélioration apparente. Pourquoi en est-il ainsi ? Je ne saurais répondre.

Lorsqu'un jeûne est exécuté en ne buvant que de l'eau, tout en étant au repos le plus complet, et en y mettant le temps, les résultats sont habituellement présents. Ton jeûne a été exécuté de cette façon il me semble ?

Si toutes les conditions pour qu'un jeûne soit une réussite sont réunies, je ne vois pas pourquoi il ne le serait pas. Parmi les conditions, il y a le calme, la chaleur, l'absence de stress ...

Dans son livre "Et si, on s'arrêtait un peu de manger, de temps en temps" Bernard Clavière écrit :
Voici résumés ici quelques conseils qui pourront vous faire gagner du temps dans votre processus curatif si vous les respectez. Tout est très logique ; il s’agit simplement de favoriser le nettoyage naturel du corps. Car rien ni personne ne « guérit ». (...) Seule la nature – avec ses lois parfaites – peut nous guérir,
et tout ce que nous avons à faire, c’est l’aider en nous mettant simplement dans les conditions les plus favorables pour que ce travail s’effectue.

Ces conditions sont :

– le repos physique (absence d’activité et de nourriture),
– le repos mental (absence de stress, de soucis),
– le repos émotionnel (solution des conflits relationnels, avec autrui ou avec soi-même, et des problèmes existentiels).

Ce sont là les conditions idéales pour que les ressources naturelles du corps et les lois de la vie puissent agir et opérer le retour à l’équilibre.
Naturellement, peu de gens réussissent à remplir toutes ces conditions et, malgré tout se débarrassent de certains ennuis de santé.

Peut-être, tel que mentionné précédemment, qu'un ou même plusieurs jeûnes soient nécessaire. Nous avons vu des gens jeûner avec difficulté, vomissant plusieurs jours, ayant dû arrêter leur jeûne, recommencer un peu plus tard et arrêter de nouveau ... puis finalement, lors d'un troisième jeûne, jeûner sans difficulté.

Nous ne savons pas ce qui se passe à l'intérieur de notre organisme, avait-il d'autres priorités que celles que nous désirions voir être réparées ? Comme Rocan l'écrit, l'organisme procède selon une logique bien précise.

Le comportement homéostatique de l'organisme s'est toujours révélé d'une logique infiniment supérieure à celle de l'intellect humain. (...)
Tout au long du jeûne, l'organisme procède par étapes bien définies avec une sagesse et une compétence qui feraient pleurer de jalousie tous les prix Nobel des deux dernières décades." (Rocan)

Malgré que nous soyons créés de façon formidable (Psaume 139:14), notre imperfection nous apporte la maladie et la mort ... ça c'est une autre histoire que je ne veux pas débattre ici. Je pourrais t'en dire davantage en messages privés si cela t'intéresse.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4301
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Klee le Lun 19 Sep 2016 - 11:35

Bonjour Marlène,

C'est vrai que ce n'est pas forcément encourageant de ne pas voir des résultats visibles après un jeûne de 19 jours... J'ai pour ma part eu la chance d'avoir quelques signes d'amélioration dès mon premier jeûne ce qui m'a convaincu de persévérer par la suite.

Si on fait une reprise alimentaire en douceur, l'autolyse continue (de manière moindre, certes) quelques jours après la fin du jeûne. En outre, il peut également y avoir une période de hauts et de bas, où certains symptômes qui paraissaient résorbés refont leur apparition avant de se stabiliser (ce qui ne sera certes pas ton cas puisque tu n'as pu constaté durant ton jeûne de changements au niveau des symptômes que tu souhaitais voir diminuer). Au regard de mon expérience et des témoignages que j'ai pu lire, je dirais qu'il faut attendre, suite à un jeûne long, une période d'environ un mois après la fin du jeûne pour savoir à quoi s'en tenir quant aux résultats définitifs d'un jeûne.

Si les symptômes n'ont pas ou peu évolué, il s'agit alors de relativiser, de prendre son mal en patience et de reprendre des forces avant d'envisager un nouveau jeûne. Bien entendu, ce n'est pas toujours simple psychologiquement. Ça me rappelle une vidéo que j'avais vu à une époque (mais je ne saurais plus dire laquelle) qui m'avait aidé sur ce point : en gros, cette vidéo invitait, quel que soit le résultat, à la tempérance. Ne pas se réjouir trop vite et trop haut lors de résultats positifs et ne pas déprimer trop vite et trop fort en cas de non-résultats, même si cela paraît injuste de prime abord.

Une remarque au passage sur ton questionnement vis-à-vis de ton alimentation : ce n'est pas forcément ce que tu manges qui te rend malade. Ou plutôt, ce n'est probablement pas le seul facteur : bien souvent, c'est plusieurs paramètres qui, de manière combinée, haussent ton niveau de toxémie et finissent par te rendre effectivement malade : un travail ou une situation personnelle qui accroit le stress, une eau chargée en résidus médicamenteux et/ou en métaux lourds, une fragilité des parois cellulaires provoquée par une trop grande exposition aux ondes électromagnétiques, un sommeil de mauvaise qualité, un manque d'activité physique, un air urbain trop pollué... et, parmi tous ces facteurs, une alimentation basée sur trop de produits industriels / sucrés / chargés en pesticides, etc.

Je rejoins Luc : dans tous les cas, ce jeûne de 19 jours qui a été bien exécuté est bénéfique. Si déjà celui-ci t'a permis d'aller vers une amélioration en ce qui concerne l'alimentation, même si ce n'était pas l'effet premier recherché, c'est déjà se diriger vers un mieux-être. Ne tire pas de conclusions trop rapides pour le moment. Repends tranquillement l'alimentation, prends le temps de constater les effets (ou l'absence d'effets visibles), vois ce en quoi tu sens que ce jeûne s'est révélé positif directement ou indirectement d'ici quelques semaines et à ce moment là, avise quant à ta conduite à suivre dans les prochains mois.

Courage !

Klee
Admin

Messages : 430
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Jeu 22 Sep 2016 - 12:19

Luc et Klee,


Oui je le redis j'ai bien effectué un jeûne de 19 jours à l'eau, dans le calme, sans stress, avec repos (j ai pas fait d efforts particuliers)

Après, je pensais que mon jeûne pouvait supprimer mon addiction au sucre, et bien même pas ! j'ai replongé !
Faut dire, c est la seule satisfaction que j'ai dans la vie...

Je pensais aussi que peut-être le jeûne pouvait changer mon psychisme car je suis quelqu'un qui manque de confiance en soi, qui a peur du jugement des autres, qui est stressée et angoissée... et bien non ça n a pas changé non plus. Et en ce moment je déprime.

J'aimerais refaire un jeûne plus long cette fois mais je ne peux pas car je dois reprendre le travail (je suis au chômage, c est pour ça que j ai pu faire un jeûne). Je dois aussi déménager dans un bon mois, et je dois aussi reprendre une vie sociale, donc je ne peux pas refaire un jeûne.
je m en veux d avoir arrêter à 19 jours car peut etre qu à 25 ou 30 j aurais été guérie ? cependant j en suis pas sûre et j 'en pouvais plu de cette vie d'hermite pendant le jeûne, de me sentir nauséeuse et faible, d avoir aucune amélioration et de boire de l eau , et de ne pas manger !

je vais essayer de manger moins de sucre et de manger moins industriel, et de voir dans les prochains mois, mais c pas facile je suis déprimée depuis hier. Car non seulement je n ai pas de resultats mais en plus je n ai pas de travail alors ça me déprime je pense d etre inoccupée. Ya tous mes problemes relationnels aussi, due à mes symptômes mais pas seulement qui me hantent.




marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Jeu 22 Sep 2016 - 13:53

Klee je viens de lire ton témoignage de 3 ème jeûne "Summer with sun" , je comprends alors qu effectivement il y ait des problèmes récalcitrants, qui ne partent pas.
ça n est pas du tout ce que nous " vendent" les livres et témoignages d internet, de gens qui guérissent de choses graves en 1 seul jeûne...

Ca soulève aussi le fait que le jeûne puisse nous conduire à l'hôpital ( ton probleme de calculs) et donc que ça n est pas si anodin que ça ...

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Klee le Ven 23 Sep 2016 - 15:02

Bonjour Marlène,

Eh non, effectivement, tout ne se résout pas obligatoirement en un seul jeûne :-) ! Ce forum se veut transparent sur les expériences des jeûneurs : il est là aussi bien pour apporter de l'espoir, car des améliorations significatives arrivent dans de nombreux cas, que pour évoquer sans fard les passages difficiles (voire douloureux) que peut provoquer l'autolyse tout comme les situations qui n'évoluent que peu malgré des jeûnes effectués dans de bonnes conditions. Il n'est pas là pour vendre du rêve mais simplement pour présenter la réalité des choses.

Concernant mon histoire personnelle et mon passage à l'hôpital pour mon calcul rénal, cela reste (heureusement) un cas assez exceptionnel. J'ai pu évoquer ce fait avec M. Pérez (spécialiste du jeûne) : mes 3 jeûnes successifs ont démontré le fait que j'avais une activité rénale jusqu'à présent réduite (je pense probablement due à des prises de médicaments par le passé pour mes allergies et mon acné) qui s'est "décoincée" d'un coup durant mon 3ème jeûne. Il semble que cela a temporairement créé un microcosme acide au niveau de mes reins, milieu dans lequel a pu se former un petit calcul par la suite évacué. Rien de grave en soi mais épisode douloureux... Au final, j'ai aujourd'hui la satisfaction de savoir que mes reins fonctionnent mieux, maintenant que tout cela est derrière moi ^^ ! Cela me fait penser que je n'ai toujours pas mis à jour mon témoignage pour parler de mes résultats stabilisés (outre le décrassage express de mes reins, j'ai eu des améliorations durables pour ma peau). Il faut que je prenne le temps de faire ce retour...

Si on en revient à ton témoignage, sache que Luc et moi n'émettons aucun doute sur le fait que tu as réuni toutes les conditions pour effectuer un jeûne correctement. Tu as fait tous les efforts nécessaires. N'aie pas de regret sur le fait d'avoir interrompu ton jeûne au bout de 19 jours (plutôt qu'à 25 ou 30). Si tu es décidée à refaire un jeûne dans quelques temps, l'autolyse reprendra son travail là où elle l'a interrompu.

Nous ne saurons jamais si, en poursuivant un peu ce premier jeûne, tu aurais vu ou non des améliorations. Si bien sûr cela se révèle très frustrant, ce n'est pas forcément le plus important à ce stade. Le plus tangible et le plus important que je constate là, tout de suite, dans ta situation, c'est que tu as pris le recul nécessaire pour te remettre en cause, constaté que tu mangeais trop de sucres et de produits industriels, et que tu t'es décidée à agir. C'est déjà beaucoup ! De nombreuses personnes ne réaliseront jamais cette démarche leur vie durant.

Une révolution (réussie !) ne se fait pas en un jour. Ne t'accable pas forcément tout de suite si tu remanges plein de sucre. Sans vouloir faire de la psychologie de comptoir, on peut imaginer que tu compenses ainsi le fait de ne pas avoir vu de résultats lors de ce premier jeûne. Pour autant, dans ton témoignage, on sent que tu es décidée à faire évoluer les choses vers un mieux-être. Ça prendra le temps qu'il faudra mais, maintenant que tu es engagée sur cette voie, il y a de grandes chances que tu commences à améliorer ton alimentation dans les temps à venir.

Quant à la confiance en soi, cela dépend de multiples facteurs. Le jeûne peut agir sur le psychisme, effectivement. Mais cela fait partie d'un tout. Affronter le chômage n'est pas facile (j'en sais quelque chose pour y avoir été personnellement confronté...) et c'est clair que quand cela dure trop longtemps, ce n'est pas un moment particulièrement propice pour développer une confiance rayonnante... C'est même plutôt le contraire : bien souvent, on s'isole et se replie sur soi. Pour ma part, durant mon chômage, j'ai pu reprendre confiance en moi au fur et à mesure en consacrant une partie de mon temps dans du bénévolat. Ce n'est pas l'unique solution bien entendu mais cela peut aider ne serait-ce que par le fait de retrouver un peu de sociabilité.

Pour l'heure, reprends des forces et une vie sociale, prépare toi à ton déménagement et... prends soin de toi ! C'est pas grave si tu manges du sucre là tout de suite, je suis persuadé que certaines choses vont évoluer chez toi prochainement. Courage et tiens nous au courant !

Klee
Admin

Messages : 430
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Lun 26 Sep 2016 - 13:41

Bonsoir Klee,

C'est super que tu aies eu des améliorations durables sur ta peau ! :-)

Je me disais qu'il faudrait peut-être que je tente le " sans gluten" et le " sans lactose (je mange un peu de fromage et de crème fraiche parfois, mais pas de yaourt, ni je bois du lait de vache) et le "sans sucre " (à part les fruits) pour voir ce que ça ferait sur ma peau et mes yeux ... mais c est très dur de réussir à faire ça ! surtout avec mon mode de vie et ma mentalité de " me réconforter avec la nourriture..."
il faudrait que je fasse 1 mois SANS de chaque, pas les 3 sans en meme temps pour voir LEQUEL est l'incriminant (et en plus je serai incapable de supprimer les 3 d'un coup, déjà que un seul c est dur....). Les 3 seraient peut etre responsables des mes maux mais c est vrai que j ai de gros doutes, vu qu'en m'abstenant pendant 19 jours de ces 3 là, j ai eu aucune amélioration...
Cependant, j ai toujours observé que le sucre = acné chez moi c flagrant ! donc si le sucre me donne de l'acné, pourquoi il ne créerait pas une inflammation et un dysfonctionnement des glandes de mes paupières (qui se bouchent) , ainsi qu une mauvaise qualité de larmes ?

Concernant mon jeûne, 19 jours c est déjà pas mal c est vrai. Après je me disais, que peut etre je n'avais pas assez bu ? ou trop bu ? j ai bu en moyenne 1 Litre d'eau par jour.
J'ai pas eu la volonté de faire des jours de jeûnes secs, car j avais besoin d eau psychologiquement et même physiquement, et puis mes pathologies se soigneraient plutôt à l'eau apparemment car ce sont des pathologies "à cristaux" (couperose, yeux secs), même si mon peu d acné serait à "colle" je pense. Quant à mes cicatrices d'acné, là je ne sais pas.

Si je refais un jeûne, j avais lu que l'autolyse reprend où le travail s'est arrêté à condition qu'il n'y ait pas trop de temps qui s'écoule entre les 2 jeûnes et aussi de ne pas remanger n'importe quoi.
Mais quand même, c est vrai qu'entre mon jeûne de juillet et celui d'aout où il s'est écoulé 1 mois et 11 jours (et où j ai mangé bcp et n importe quoi entre les 2) et bien je n'ai pas eu la tachycardie que j avais eu lors du premier jeûne de 7 jours en juillet et mes nausées étaient beaucoup moins fortes et pareil pour ma fatigue et mes chutes de tension. C est comme si j avais de l'entrainement, comme un sportif qui s entraine et souffre moins la fois suivante , c super !


Je remange des sucreries (que j espere bientot arreter) ainsi que des yaourts au lait de vache moi qui n'en mangeait plu depuis des années (pff c est nul mais j'en ai envie depuis la fin de mon jêune mais j arreterai aussi) mais toutefois je mange moins de sucre. Ca m'écoeure plus vite, je trouve ça trop sucré alors ya un peu de progrès quand meme ! :-p

C'est gentil de me dire que contrairement à d autres j ai eu une prise de conscience sur le fait que je mange trop de sucre et de produits industriels, et que j ai décidé d agir mais malheureusement, ça fait des années et des anneés que je le sais mais que je n arrive pas à passer à l acte ! qqch en moins s'auto-sabote !
j ai toujours su que je mangeais trop de sucre et que j en étais dépendante, et que ça pouvait être la cause de mes symptômes mais, j ai réalisé depuis peu (2 ans) que oui c etait tres certainement la cause de mes symptômes ! ça me parait tellement si simple ! moi qui ai toujours cherché la cause à l extérieur de moi ou dans mes émotions ! et puis je ne suis pas patiente. Si je vois pas d'améliorations en qques jours alors que je fais des efforts, je laisse tomber mes journées sans sucre ( c est aussi que ça fait 15 ans que j attends une guerison) et puis je suis perfectionniste alors je me dis " tu as mangé un gâteau c est foutu car il faut en manger zero pour guerir alors foutu pour foutu autant en manger 5" pff

Tu as tout compris Klee, je compense le fait de ne pas avoir eu de résultats apres tant d efforts et de privations (19 j) et donc je profite et oui je m accable car je suis toujours dure envers moi-même ! merci pour ta bienveillance et ta gentillesse :-)

Oui je m'isole apres 3 mois de chomage, enfin pas tout à fait 3 mois car j etais en vacances aussi , et puis ça m aura au moins permis de faire mon jeûne c'est positif aussi ;-)



marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Sam 1 Oct 2016 - 12:24

Bonjour ,

Je suis un peu inquiète car j'ai 4 jours de retard de règles, j'aimerais savoir si le jeûne peut produire ça ?

merci

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Luc le Sam 1 Oct 2016 - 19:18

marlene09 a écrit:Bonjour ,

Je suis un peu inquiète car j'ai 4 jours de retard de règles, j'aimerais savoir si le jeûne peut produire ça ?

merci

Oui, le jeûne peut influencer le cycle menstruel. Voici ce qu'on peut lire dans le livre "JEÛNE : mode d'emploi"

• Les menstruations sont le reflet de la condition de l’ensemble des organes, notamment du foie, des reins et des glandes, thyroïde, etc.

• Les menstruations peuvent être normales, plus abondantes, moins abondantes, devancées, retardées, absentes lors d’un jeûne de plusieurs semaines.

• Des saignements d'élimination peuvent être liés à la régénération de l’utérus.

• L'ovulation peut être suspendue, car le corps consacre son énergie à ses fonctions d’élimination, de régénération et de réparation.  

• Après le jeûne, elles deviennent normales et plus faciles.

Tiré de : "JEÛNE : Mode d'emploi" (J. Lalanne n.d.)

Voir aussi le lien suivant pour d'autres détails :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Luc
Admin

Messages : 4301
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Dim 2 Oct 2016 - 4:48

tu dis bien " APRES je jeûne, elles deviennent normales et plus faciles"

je ne suis plus en jeûne depuis 2 semaines et demi.

Je devais avoir mes règles mardi ...


Pendant mon jeûne, j'ai eu mes règles 3 jours avant la date prévue (au 5ème jour de jeûne au lieu du 8 ème jour)
que le cycle soit perturbé PENDANT le jeûne ok ça se comprend et c est confirmé par le lien que tu as mis , mais APRES le jeûne il n y a pas de témoignages dessus.

je ne suis pas rassurée, j'espère que je ne suis pas enceinte ...

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Luc le Dim 2 Oct 2016 - 8:29


Oui, je sais que tu n'es plus en jeûne actuellement. Cependant, par extension, le 'jeûne' se poursuit durant la réalimentation graduelle. L'autolyse continue d'opérer lors de la reprise alimentaire, un peu comme lors du demi-jeûne, et tout ça tant que notre alimentation ne comblera pas tous nos besoins.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4301
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Dim 2 Oct 2016 - 13:01

je pense que tu parles du cas où on remange sainement, et pas encore de tout ?

moi je remange déjà de tout et pas forcément bien , alors je ne pense pas que le jeûne/ l'autolyse se poursuive

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Luc le Dim 2 Oct 2016 - 15:26

En effet, l'autolyse se poursuit durant la réalimentation mais, lorsque nous mangeons les quantités normales, en principe, l'autolyse s'arrête.

Néanmoins, il est probable que le jeûne, bien que terminé depuis plus de deux semaines, ait joué un rôle sur ton cycle menstruel ... mais, comme l'écrit Lalanne dans son livre, le jeûne agit positivement sur le système reproducteur féminin.

Nicole Boudreau dans ‘’Jeûner pour sa santé’’ écrit concernant les bienfaits apportés par le jeûne :

"les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, PROBLÈMES LIÉS AU SYSTÈME DE REPRODUCTION (RÈGLES DOULOUREUSES, IRRÉGULIÈRES), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;"
Aussi, dans son livre "Les Surprenantes Vertus du Jeûne", Sophie Lacoste écrit concernant les effets dérangeants du jeûne sur le cycle menstruel et autre:

"les désagréments du jeûne : maux divers sur le moment, dérèglement du cycle menstruel, etc." Elle insiste cependant sur le fait que ces inconvénients sont passagers.
Dans le livre « Le jeûne et les traitements naturels » (1970) le docteur Yves Vivini écrit :

Les femmes assistent au retour d’un cycle menstruel normal après une cure de jeûne qui les a fait maigrir, et ceci sans thérapeutique hormonale, alors que, bien souvent, jusqu’alors on leur avait administré largement des hormones (femelles ou mâles) qui n’avaient réussi ni à les faire maigrir ni à leur donner des règles régulières.

Redonnes-nous des nouvelles sur ton cas lorsqu'il y aura du nouveau.

Merci à l'avance ! Cela nous aide à mieux comprendre les réactions du jeûne sur le cycle menstruel.
avatar
Luc
Admin

Messages : 4301
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Klee le Sam 8 Oct 2016 - 6:01

Bonjour Marlène ! Je n'ai eu que peu de temps pour venir sur le forum ces derniers jours. Je profite d'un petit moment tranquille pour t'envoyer ce petit message de soutien au passage ! J'espère que tout est rentré tout doucement dans l'ordre. Tiens nous au courant des suites !

Klee
Admin

Messages : 430
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Sam 8 Oct 2016 - 7:54

Bonjour Klee et Luc,

merci Klee pour ton soutien,
et bien je n ai toujours pas mes règles (11 jours de retard) mais ça m'a rassurée de lire le témoignage de Perky qui a eu ça aussi suite à ses 21 jours de jeûne (et pas d'améliorations de ses symptômes, comme moi , je me sens moins seule... ) elles reviendront bientôt je pense.
et puis depuis quelques jours, je suis malade comme tous les ans à la même période : coup de froid ! gros rhume avec mal de gorge et toux
(tous les ans entre octobre et février j attrape une angine ou une pharyngite, trachéite, etc)
le jeûne ne m'aura pas permis de renforcer mes défenses immunitaires, décidemment ...

voilà mais effectivement je pense qu il faut plusieurs jeûnes, il faut de la patience c le corps qui décide pas notre tête lol

je suis une grande angoissée, anxieuse, inquiète ça doit jouer aussi .....

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Klee le Sam 8 Oct 2016 - 13:45

Eh oui, il semble que dans ton cas, il faudra au moins un deuxième jeûne pour voir la situation s'améliorer. Chaque chose en son temps ^^ ! Par ailleurs et à mesure que tu avanceras dans ta connaissance du jeûne, tes anxiétés sur ce plan devraient diminuer car tu connaîtras mieux le fonctionnement de ton corps et de ses réactions :).

Klee
Admin

Messages : 430
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Mar 11 Oct 2016 - 10:42

Oui je pense comme toi Klee, il me faudra plusieurs jeûnes et vous savez quoi ?

Mes règles sont revenues !!! Alléluiahh !!! lol
Et le clin d'oeil c'est qu'elles sont revenues aujourd'hui, à pile 14 jours de retard, la moitié du cycle, moi qui suis réglée à 28 jours, ya pas de hasard ... :-p

Je suis contente et rassurée :-)


marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Klee le Jeu 13 Oct 2016 - 11:59

A la bonne heure ! Tout finit par rentrer dans l'ordre, merci de ces nouvelles !

Klee
Admin

Messages : 430
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Mer 19 Oct 2016 - 18:05

Je voulais vous poser une question, Klee et Luc,

Est-ce que vous pensez qu'il faille supprimer le gluten ? (pour guérir des symptômes) Est ce un poison majeur selon vous, même si on est pas coeliaque (allergique) ou intolérant ?
Je me pose beaucoup de questions concernant le gluten. Je sais qu' on peut etre intolérant ou sensible sans le savoir, dans le sens où on aura pas forcément de symptômes digestifs, mais ils peuvent être ailleurs dans le corps ou le mental... on dit d'ailleurs de plus en plus que finalement, personne ne tolère le gluten dans le sens où ce blé est tellement transformé qu'il n'est plus assimilable ou " digérable" et même qu'il crée la perméabilité intestinale. D'autres disent que c'est une mode, qu il y a de vrais allergiques et que les vrais allergiques rêveraient de pouvoir manger du gluten et donc sont agacés par ceux qui se disent intolérants, sensibles sans l'être vraiment...

j'ai pas mal réduit le sucre, je sais qu'il crée l'inflammation d une manière générale et particulièrement chez moi ... mais je ne sais pas si le gluten serait en cause ... idem pour les produits laitiers, j'en mange peu mais j'en mange encore

qu'en pensez-vous ?


marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Luc le Mer 19 Oct 2016 - 19:09


Bonne question !

Pourrais-tu la poser sur le forum qui traite de l'alimentation ?

ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Luc
Admin

Messages : 4301
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Jeu 20 Oct 2016 - 5:27

c'est fait ;-)

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Dodie le Jeu 29 Déc 2016 - 22:17

Bonjour
Peut-être envisager le jeûne sec dans pareil cas ?!

Dodie

Messages : 57
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

coucou

Message  marlene09 le Sam 31 Déc 2016 - 11:28

Ah c'est marrant que mon sujet soit toujours actif car je passais par là, car je voulais refaire un jeûne, et
justement Dodie je me disais que le jeûne long ne me convenait pas pour plusieurs raisons,
et que le jeûne sec pourrait me convenir, (même si c dur de ne pas boire) car il est plus " puissant" on a des résultats plus rapidement, pas besoin de faire autant de jours qu'avec de l'eau... Merci pour ton message :-)

J'en profite pour faire un coucou à Luc et à Klee
et je vous souhaite à tous les 3 une très belle année 2017 avec LA SANTé bien entendu, du bonheur, de l'Amour et tout ce que vous souhaitez ...

Bon Réveillon,

Marlène

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Un peu étonnée.

Message  elisacamille le Jeu 5 Jan 2017 - 8:03

Bonjour,
j'ai lu tous les messages de réponse à Marlène et je suis un peu étonnée d'y voir une espèce de "divinisation" du jeûne, comme si il pouvait TOUT soigner. Je crois qu'il peut soigner tout ce que le corps peut soigner, et apaiser aussi le psychisme ponctuellement. Mais il a des dysfonctionnements ou des ruptures mécaniques que le corps ne peut pas réparer sans aide extérieure (rupture d'une jambe). Ceci pour le problème à la paupière de Marlène. Pourquoi, si c'est un problème mécanique compter sur le jeûne? Quand à l'acnée et aux autres problèmes, et si les causes étaient psychologiques ? tout n'est pas que gluten et autres aliments...Si il s'agissait d'une somatisation de souffrances psychologiques inconscientes ? Quest ce que le jeûne peut avoir à y faire ? Il y a un risque de grande déception qui proviendrait d'un malentendu de base : Le jeune, c'est magique ça quérit tout. Point BARRE. A partir de ce malentendu, on pense ensuite qu'on est victime de malédiction si ça ne marche pas...Alors que peut être il faut une démarche autre (EFT ?, auto analyse en décriptant le sens du symptome ? J'en sais rien, mais il serait bon d'aller voir par là.
J'en parle d'expérience, ces derniers jours, prise d'une rage de dents inexplicable (pas de carie visible) j'ai regardé sans y croire DU TOUT si on somatiserait pas dans les dents par hasard. Et là je tombe sur tout un monde qui explique la signification de chaque dent, et je découvre que j'ai mal exactement là ou il faut, vu ce qui se passe dans ma vie. J'ai pas fini de formuler par écrit le détail de mon malaise (30 secondes) que ma rage de dent DISPARAIT... Le jour suivant elle réapparait sur une autre dent, qui correspond à un autre visage de mon malaise...Meme travail d'analyse et même disparition e temps réel de ma douleur. 4 épisodes successifs avec chaque fois les dents qui me font aller plus profond dans mon problème, qui comme tout problème, à plusieurs niveaux....Et depuis le calme plat, mais je comprend que si le problème réapparait dans ma vie, la somatisation (le message de l'esprit au corps) réapparaitra.
Il faut quand même bien identifier la cause pour savoir quel remède peut agir. Le jeûne n'est pas un gris gris magique à mon humble avis.

elisacamille

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  bernie42 le Jeu 5 Jan 2017 - 11:30

elisacamille a écrit:Bonjour,
j'ai lu tous les messages de réponse à Marlène et je suis un peu étonnée d'y voir une espèce de "divinisation" du jeûne, comme si il pouvait TOUT soigner.
Bonjour elisacamille, le jeûne, c'est mettre le corps au repos, après c'est le corps qui agit seul. Sur un forum consacré au jeûne, ce n'est pas très étonnant qu'on y parle de jeûne, d'écrits sur le jeûne ainsi que de retours d'expérience sur le jeûne, il y a bien sûr d'autres méthodes de santé et chacun est libre de s'y intéresser.
Bernard

bernie42

Messages : 129
Date d'inscription : 03/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  marlene09 le Jeu 5 Jan 2017 - 18:29

elisacamille a écrit:Bonjour,
j'ai lu tous les messages de réponse à Marlène et je suis un peu étonnée d'y voir une espèce de "divinisation" du jeûne, comme si il pouvait TOUT soigner. Je crois qu'il peut soigner tout ce que le corps peut soigner, et apaiser aussi le psychisme ponctuellement. Mais il a des dysfonctionnements ou des ruptures mécaniques que le corps ne peut pas réparer sans aide extérieure (rupture d'une jambe). Ceci pour le problème à la paupière de Marlène. Pourquoi, si c'est un problème mécanique compter sur le jeûne? Quand à l'acnée et aux autres problèmes, et si les causes étaient psychologiques ? tout n'est pas que gluten et autres aliments...Si il s'agissait d'une somatisation de souffrances psychologiques inconscientes ? Quest ce que le jeûne peut avoir à y faire ? Il y a un risque de grande déception qui proviendrait d'un malentendu de base : Le jeune, c'est magique ça quérit tout. Point BARRE. A partir de ce malentendu, on pense ensuite qu'on est victime de malédiction si ça ne marche pas...Alors que peut être il faut une démarche autre (EFT ?, auto analyse en décriptant le sens du symptome ? J'en sais rien, mais il serait bon d'aller voir par là.
J'en parle d'expérience, ces derniers jours, prise d'une rage de dents inexplicable (pas de carie visible) j'ai regardé sans y croire DU TOUT si on somatiserait pas dans les dents par hasard. Et là je tombe sur tout un monde qui explique la signification de chaque dent, et je découvre que j'ai mal exactement là ou il faut, vu ce qui se passe dans ma vie. J'ai pas fini de formuler par écrit le détail de mon malaise (30 secondes) que ma rage de dent DISPARAIT... Le jour suivant elle réapparait sur une autre dent, qui correspond à un autre visage de mon malaise...Meme travail d'analyse et même disparition e temps réel de ma douleur. 4 épisodes successifs avec chaque fois les dents qui me font aller plus profond dans mon problème, qui comme tout problème, à plusieurs niveaux....Et depuis le calme plat, mais je comprend que si le problème réapparait dans ma vie, la somatisation (le message de l'esprit au corps) réapparaitra.
Il faut quand même bien identifier la cause pour savoir quel remède peut agir. Le jeûne n'est pas un gris gris magique à mon humble avis.


Bonsoir Elisa camille,

Tu as tout à fait raison, mes posts donnent en effet l'impression que je pense que le jeûne est miraculeux, je vais t'expliquer un peu mon parcours et tu vas comprendre :
j'ai TOUJOURS pensé que ma couperose et mes yeux secs étaient arrivés suite à un choc émotionnel, j'ai travaillé dessus pendant des années avec un psy, mais aussi avec des tas de thérapies douces, dont l'EFT que tu cites...
Quant à mon acné, j'ai toujours pensé qu'elle etait d'ordre hormonale puis j'ai pensé qu'elle était due à une alimentation trop sucrée (donc pour le coup pas psychologique là ).

Mon acné me gêne peu car j'en ai pas bcp et j'arrive à la " réguler" alors j'écarte ça volontairement pour te parler uniquement de ce qui me gâche la vie : la couperose et mes yeux secs.
Donc, ya encore 2 ans, je pensais que c etait mes" angoisses existentielles" qui m'avaient fait " somatiser".
Mais, n'ayant pas eu de résultats positifs, aucune améliorations avec un travail psy,
et bien il est plutôt humain de se dire " ce ne doit pas être la bonne cause puisque je n'ai pas de résultats après tout ce temps..."
car tu sais, Elisa Camille, il est très difficile de trouver la cause, l'origine de son problème, le facteur déclenchant mais surtout d'en être sûre...Comment en être sûr que c bien ceci ou cela qui m'a déclenché tel symptôme qui dure depuis tant d'années ?? il peut y avoir aussi PLUSIEURS causes, tout un tas de facteurs concommitants ...
Le travail psy ne donnant rien, j'en suis arrivée à penser que , peut etre c etait une mauvaise alimentation qui m'avait empoisonnée et donc fait tomber malade ... d où un changement d'alimentation que je tente et LE JEûne !

Après j'ai lu énormément sur le sujet, et notamment des témoignages presque " miraculeux" , de gens guéris de choses plus graves que ce que j'ai...
que le jeûne peut TOUT, que le jeûne réussit là où tout échoue, que si le jeûne ne marche pas, rien ne peut marcher, patati patata,
alors j'y ai cru parce qu'en quête d'espoir, parce que desespérée après toutes ces années de recherches, de traitements, d'efforts, de souffrances.

Maintenant je ne crois plus au " miracle" lol je pense que le jeûne est un outil formidable et puissant, mais qu il faut sûrement plusieurs jeûne pour guérir ou pour du moins améliorer son état (car le corps a ses priorités dans le jeûne il traite d'abord ceci plutot que cela) , et que peut etre même il est possible que je ne guérisse pas...

Tu as en tout cas bien de la chance de pouvoir guérir tes dents juste en trouvant la signification dans un livre que telle dent correspond à telle émotion, ou phrase... si je pouvais guerir comme ça, je le serai depuis longtps car ça fait bcp bcp d'années que j'ai étudié le dictionnaire des symptômes de martel. Si c etait si simple ce serait génial. Ca me parait MAGIQUE pour le coup ta résolution de ton probleme de dents.
Chez moi tout a l'air bloqué.
En même temps, les médecins s'accordent pour dire qu on ne guérit pas de la couperose et d une meibomite-blépharite (yeux secs) , alors qu'une rage de dents, ça se guérit sans problemes. Au pire tu vas voir un dentiste. Moi j'en arrive àl'alimentation et au jeûne, parce que les médecins n'ont rien pu pour moi, et que le côté psy n'a pas non plus fonctionné mais tu ne pouvais pas le savoir, tu ne connais ni ma vie, ni mon parcours.
Je suis tout sauf une illuminée, j'ai les pieds sur Terre, un peu trop des fois. et je suis athée, donc je ne crois pas au Miracle à la base...

marlene09

Messages : 28
Date d'inscription : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour guérir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum