jeûne sans autolyse ??

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne sans autolyse ??

Message  my_elle le Ven 19 Aoû 2016 - 19:41

Bonjour et merci d'avance des éclaircissements que certains jeûneurs pourront m'apporter.
Après 3 jours à la soupe de légumes légère, j'ai débuté un jeûne à l'eau et au repos. J'en suis actuellement à 4 jours, et voici mes interrogations :
Ma langue est rose, je n'ai pas de mauvais gout en bouche, mes urines sont claires et pas malodorantes, ma peau est normale, mon sommeil aussi, et je n'ai pas eu de crises d'élimination. Conclusion : j'ai l'impression de n'éliminer aucune toxine !! ...Et cela me désole car ce jeûne est plutôt pénible : je suis faible, sans souffle, nauséeuse, j'ai faim en discontinu mais de façon assez douloureuse avec mon ventre qui pulse tout le temps (hyper péristaltisme)
Je songe donc à arrêter, me disant que je ne tire pas de bienfaits de mon jeûne mais que des désavantage.
Merci pour la réponse !!

my_elle

Messages : 3
Date d'inscription : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne sans autolyse ??

Message  Klee le Sam 20 Aoû 2016 - 4:18

Bonjour My_elle et bienvenue sur ce forum !

Je peux comprendre ta frustration. Toutefois, il est prudent de ne pas faire de conclusions trop hâtives : ce n'est pas parce que tu ne ressens ou ne vois pas les symptômes classiques du jeûne qu'il ne se passe rien. En tant que mammifère normalement constitué (quoique la notion de "normal" ne veut pas dire grand chose dans le cas présent ^^), le processus d'autolyse est ancré en toi comme en nous tous lorsque nous nous lançons dans un jeûne. Il n'y a pas de raison que le jeûne ne produise aucun effet chez toi, même si ses effets ne sont pas immédiatement visibles.

Quelque part, les signes que tu décris, par exemple tes douleurs au ventre, sont peut-être justement des signes que l'autolyse s'est bien déclenchée chez toi. Chaque organe déclenche des signes de détoxination au fur et à mesure des jours passant mais également au fur et à mesure des jeûnes, en fonction des priorités de chaque corps. Pour ma part, j'ai constaté que mes reins ont réellement commencé un processus d'élimination à partir de mon 3ème jeûne. Dans certains cas, il faut donc se montrer patient...

Tu peux peut-être nous en dire un peu plus sur toi et sur les conditions de ton jeûne : ta motivation pour ce jeûne, si tu l'effectues au repos, ton IMC, etc... Bonne suite de jeûne et au plaisir de te lire !

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne sans autolyse ??

Message  Luc le Sam 20 Aoû 2016 - 8:17

Bienvenue sur le forum !

Définitivement, le corps n'a pas le choix d'autolyser une fois que les réserves de l'intestin grêle ont été utilisées ... sinon ce serait la mort en peu de temps.  L'organisme n'a pas le choix, il doit se nourrir.

Qu'il y ait des signes visibles ou pas, l'autolyse se met en branle au bout de 24 à 48 heures.  Le biologiste J. Rocan écrit :
"Les deux premières journées de jeûne sont des journées de transitions, pendant lesquelles on s'acclimate graduellement au rythme du repos.  Le travail de l'autolyse n'est pas encore profond, puisqu'en début de jeûne, on se nourrit des réserves nutritives contenues dans nos dix mètres d'intestins. (...)
L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales.  L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés;  en recyclant la matière obtenue par la désintégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups:  Il se régénère tout en se nourrissant."
Tout jeûne apporte des bienfaits, ne serait-ce que d'éliminer les agents toxiques qu'il contient. Tant mieux si tu ne ressens aucun effet indésirable, cela est le cas d'un certain nombre de jeûneurs.

Au plaisir de te lire !

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne sans autolyse ??

Message  my_elle le Sam 20 Aoû 2016 - 9:24

Merci beaucoup Klee et Luc pour vos réponse rapides et précises !
Oui j étais bien au repos total ! J ai 34 ans, 1m63 pour 49 kg (je ne sais pas calculer mon imc).
J'avais fait une purge au chlorure de magnésuim avant le jeûne, dans ce cas le corps trouve-t-il quand même de quoi se nourrir dans l'intestin ??
Quant à mes motivations, c'était de me débarrasser d'allergies respiratoires fortes 9 mois sur 12, d une fatigue chronique, de menstruations interminables et d'évacuer tous les psychotropes pris en 2015 après une dépression post partum. Bon je suis réaliste et je me doute bien qu un jeûne court ne viendra pas à bout de tout cela ! Mais un jeune long risque de me faire ressembler à un squelette, ajoutés à la peur de ne pas tenir et au manque d'organisation, je me tournerai plus à l'avenir vers les jeûnes courts répétés. Pensez vous qu ils pourraient venir à bout de mes soucis ? A quel rythme ?
Ce jeûne n'aura duré que 4 jours, je me réalimente doucement
Au plaisir de lire vos bons conseils pour les suivants !

my_elle

Messages : 3
Date d'inscription : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne sans autolyse ??

Message  Luc le Sam 20 Aoû 2016 - 23:39

J'avais fait une purge au chlorure de magnésuim avant le jeûne, dans ce cas le corps trouve-t-il quand même de quoi se nourrir dans l'intestin ??

Que nous exécutions un lavement ou même une irrigation du côlon, cela n'affecte pas l'intestin grêle.  Il n'y a que le gros intestin qui est touché par ces actions.  Les réserves de nourritures utilisables par l'organisme se trouve uniquement dans l'intestin grêle.

Quant à mes motivations, c'était de me débarrasser d'allergies respiratoires fortes 9 mois sur 12, d une fatigue chronique, de menstruations interminables et d'évacuer tous les psychotropes pris en 2015 après une dépression post partum.  (...)

Oui, le jeûne règle généralement tous ces ennuis, mais il faut y mettre le temps nécessaire.

Un jeune long risque de me faire ressembler à un squelette,  (...) je me tournerai plus à l'avenir vers les jeûnes courts répétés. Pensez vous qu ils pourraient venir à bout de mes soucis ? A quel rythme ?

Il faut savoir que les personnes maigres perdent moins de poids que les gens étant en surpoids.  Une fois la première semaine passée, les pertes sont moindres, voire presque nulles par la suite.

Plusieurs courts jeûnes sont moins efficaces qu'un seul jeûne cumulant le même nombre de jours.  Par exemple, jeûner 7 jours à trois reprises donne moins de résultats qu'un seul jeûne de 21 jours.  Néanmoins, si nous n'avons pas la possibilité ou la disponibilité pour un long jeûne, il vaut mieux jeûner à quelques reprises moins longtemps;  l'autolyse s'exécutera tout de même, mais moins en profondeur.


Dernière édition par Luc le Dim 21 Aoû 2016 - 15:24, édité 1 fois (Raison : correction : j'ai enlevé une partie de ma réponse concernant la purge car j'ignore si la purge influence le contenu de l'intestin grêle, contrairement au lavement qui lui ne l'affecte pas.)

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne sans autolyse ??

Message  my_elle le Dim 21 Aoû 2016 - 5:49

Merci pour tout, je vais essayer de recharger ma motivation pour les futures jeunes, longs si possible !

my_elle

Messages : 3
Date d'inscription : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne sans autolyse ??

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum