Problèmes de santé dus à des jeûnes mal maîtrisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problèmes de santé dus à des jeûnes mal maîtrisés

Message  FLO le Dim 31 Juil 2016 - 12:11

(Pardon si ce post n'est pas au bon endroit)
Bonjour,
Je viens d'aller chez le médecin car je pense avoir commis des erreurs sur une période de 2 mois-2,5 mois de jeûnes secs ou hydriques, jeûnes secs de 16 heures avec à chaque reprise alimentaire ingestion de grandes quantités de fruits et légumes crus pour ne pas perdre trop de poids (50 ans-1,70 m - actuellement descendue à 48 kg : perte de 2 kilos environ depuis 2 mois).
J'ai les ganglions sous les mâchoires qui sont devenus apparents avec de gros gonflements (taille d'un œuf de poule) à la ré-alimentation il y a 3 jours après un nouveau jeûne de 41 heures.
En effet, j'ai effectué plusieurs sortes de jeûnes durant plusieurs semaines.
Dans les 1ères semaines : jeûnes de 14h-15h puis alimentation . Au bout de quelques semaines : toujours des jeûnes de 16h puis 24 h de jeûne. , La semaine suivante : toujours des jeûnes de 16h puis 24h, puis environ 2 jours plus tard : 48h ou un petit peu moins. Dans les périodes de reprises alimentaires : ingestion de grandes quantités de fruits et légumes crus.
Du coup, il y a 3 jours gonflements très importants en mangeant des fruits crus (ananas-melon-mangue-bananes-dattes et abricots secs).
Visite chez le médecin (qui n'est pas d'accord avec le procédé du jeûne) : ganglions sous la mâchoire à faire inspecter par radiographie et échographie plus radiographie pulmonaire car petite toux et gêne dans les poumons (présente et peut-être non partie il y a quelques mois) de retour.
Pour précision : si j'ai décidé de faire des jeûnes c'est parce que j'ai un certain nombre de problèmes que je n'ai jamais pu résoudre par les médicaments allopathiques : migraines, mauvaise circulation du sang, anxiété généralisée...) alors que j'essaie de manger correctement depuis de nombreuses années (ce qui m'a valu une perte de poids importante en 2 ans (de 56 à 50 kg).
Désolée d'être si longue mais c'est pour être le plus exhaustive possible !
Merci de votre ou vos avis.

FLO

Messages : 3
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de santé dus à des jeûnes mal maîtrisés

Message  Luc le Lun 1 Aoû 2016 - 11:19

Bienvenue sur le forum !

J'ai relu à quelques reprises ton message, et je ne vois pas ce qui a pu être mal exécuté.  Jeûner une quinzaine d'heures par jour, peut importe le nombre de jours ne peut qu'être bénéfique.  Intercaler à l'occasion un jeûne de 24 à 48 heures ne peut également que nettoyer l'organisme, voire régler certains ennuis de santé.  Finalement, perdre quelques kilogrammes en 2 ou 3 mois n'est pas anormal non plus.

Le jeûne, par le processus de l'autolyse, va faire en sorte que l'organisme tentera d'éliminer des problèmes de santé que nous connaissons, mais également des ennuis latents qui, tôt ou tard seraient apparus.

Nous ne sommes pas médecins, mais il se peut que le jeûne soit à régler un problème de santé, et que les réactions provoquent ce qui se produit actuellement. La biologiste Nicole Boudreau écrit :

Il existe trois types de réactions observées durant le jeûne.  Il y a celle que nous nous attendons à voir apparaître, celle pour qui nous jeûnons.  Ex: si nous jeûnons pour un problème articulaire, nous ne sommes pas surpris de ressentir des malaises au niveau de l'articulation lésée.  Ces douleurs sont attendues et même souhaitées, nous démontrant que le travail autolytique s'y déroule.

Il y a aussi, des malaises qui éveillent notre mémoire, nous rappelant que dans un passé, parfois lointain, nous avions eu un problème particulier situé à l'endroit où certaines douleurs se manifestent.  Si cet ennui de santé n'a jamais été réglé, peu importe le temps écoulé depuis cet événement, l'organisme tentera de rétablir la situation.  Dans son livre, Nicole Boudreau donne le cas suivant :

"À 60 ans, Charles décide de jeûner pour des problèmes intestinaux.  Ayant participé à la guerre de Corée, trente ans plus tôt, il avait reçu dans la cuisse un éclat d'obus qui avait à jamais, pensait-il, insensibilisé sa jambe.

En cours de jeûne, la vieille blessure s'est réveillée :  Charles a ressenti, en plein jeûne, les mêmes malaises qu'au moment où il avait subi sa blessure, trente ans plus tôt.  Cette douleur aiguë a duré quarante-huit heures.  Après ces deux "jours du souvenir", il a constaté avec surprise que la sensibilité de sa jambe était revenue normale."

Le troisième type de malaise est celui que nous n'attendions pas !  Une douleur qui nous laisse perplexe puisque nous n'avons jamais eu d'ennuis à cet endroit précis.  Il s'agit d'un problème latent qui, tôt ou tard aurait fait surface, l'autolyse passant à l'action pour le régler le démontre par quelques sensations douloureuses.

En conclusion, même si nous jeûnons préventivement, uniquement pour garder la forme, il est possible, voire probable que ce jeûne soit thérapeutique sans qu'on le sache, guérissant une forme précoce de pathologie

On sait que le jeûne est un antibiotique naturel, peu importe le microbe impliqué. La biologiste écrit :

"Le jeûne a un impact positif sur certaines de nos fonctions immunitaires.

Des recherches ont montré qu'une augmenttion de la synthèse d'anticorps en réaction à un antigène (une substance qui provoque des réactions de défense de l'organisme) lorsque cet antigène est administré au dixième jour de jeûne. Si l'antigène est administré au début du jeûne, le taux de production d'anticorps n'est pas modifié.

D'autres études rapportent une augmentation d'anticorps, ainsi que la hausse du pouvoir de destruction des bactéries par certaines cellules de défense (monocytes). Par ailleurs, les cellules de défense ont une activité autolytique plus développée.

En Jeûne, on observe également une amélioration clinique chez des sujets souffrant d'une polyarthrite rhumatoïde. Les globules blancs migrent plus facilement vers les tissus inflammés, pour y détruire les déchets et les antigènes. La facilitation de cette migration diminue trois jours après la fin du jeûne.

On s'imagine toujours qu'une personne en jeûne s'affaiblit considérablement et qu'elle devient la victime potentielle de tous les microbes invisibles et menaçants qui lui passent sous le nez. En réalité, c'est plutôt l'inverse qui se produit: une personne qui jeûne est libérée de la lourde tâche métabolique de la digestion. Se tournant vers la désintégration de ses réserves nutritives, l'organisme déploie des mécanismes d'autolyse qui emportent, en même temps, tous les déchets, les foyers infectieux et les microbes pathogènes.

Les cellules de défense, qui ont principalement accès aux tissus par la circulation sanguine, ont un accès facilité aux tissus inflammés, dans un organisme dont les vaisseaux ont été nettoyés par l'autolyse. Les processus de guérison s'opèrent donc avec plus d'efficacité.

l'augmentation du zinc sanguin est lié au renforcement des réactions immunitaires, puisqu'elle favorise l'activité des messagers chimiques de l'organisme qui stimulent les réactions de défense (hormone thymique, lymphokine, facteur de développement lymphoïde). Enfin, le zinc favorise la division des cellules de défense.

Le Dr Duverney-Guichard, auteur d'une thèse de doctorat sur le jeûne, conclut: 'Une action favorable du jeûne sur les défenses immunitaires est une hypothèse qui ne peut être exclue à priori.' "

Voir quelques liens sur le jeûne et les ganglions >> ICI

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour votre réponse

Message  FLO le Lun 1 Aoû 2016 - 11:43

Bonjour,
Déjà, je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre. Depuis vendredi, je lis les messages postés sur ce forum et j'ai téléchargé en pdf le livre de M. Shelton que j'ai commencé à parcourir.
Je pense que j'ai mal maîtrisé mes jeûnes car j'étais déjà très fatiguée quand j'ai commencé (anxiété généralisée, angoisses, tocs...) dues à mon état naturel depuis des années ! J'ai d'ailleurs été longtemps sous anti-dépresseurs que j'ai arrêté il y a maintenant 2,5 ans. Du coup, sans couverture médicale je vis toutes choses à 100 voire 200 % !
Au lieu d'attendre d'aller mieux et de reprendre du poids (ce qui n'aurait pu jamais arriver, d'ailleurs !), j'ai voulu commencer quand même.
Je n'ai pas respecté le repos préconisé par tous (pour mieux gérer l'autolyse) puisque j'ai continué à travailler et à gérer mes relations professionnelles, amicales, familiales (afin de pouvoir me nourrir "normalement" avec les autres).
Du coup, lorsque mes ganglions ont enflés violemment après une ingestion de fruits et légumes crus jeudi soir : j'ai pris peur. Le vendredi "rebelote" et le samedi passage chez le médecin qui m'a prescrit toute une série d'examens et un arrêt de travail.
Depuis, je me suis remise à manger un peu de poisson et des aliments cuits, mous ou petits avant de retourner vers le cru à partir de ce soir.
Maintenant, je suis lancée dans des examens que je vais mener à leur terme (ainsi, je saurai peut-être s'il y a un problème organique !)
Merci pour les liens que vous m'avez fait parvenir, je vais les lire.

FLO

Messages : 3
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de santé dus à des jeûnes mal maîtrisés

Message  Luc le Sam 13 Aoû 2016 - 18:55


Comment vas-tu ?

Excuse-moi pour le retard à te répondre ... il m'arrive parfois d'en échapper quelques-uns (des messages) !

Il sera intéressant d'avoir de tes nouvelles concernant les divers tests médicaux que tu as passé.

Le jeûne ne peut pas réellement faire tort, à moins qu'il y ait certaines contre-indications. On peut les lire sur le lien suivant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelles

Message  FLO le Lun 15 Aoû 2016 - 12:30

Bonjour,

Un petit message pour donner de mes nouvelles.

J'ai fait mes examens médicaux qui se sont avérés bons. Cependant, mes ganglions étant toujours "ressortis" et le médecin ne sachant pas ce qu'il s'est passé, je suis dirigée vers un stomatologue (examen des glandes salivaires). J'ai pris un RV auquel je me rendrai le 9/09/2016 (on verra bien ce qu'il en ressort !).
A part ça, j'ai fait un nouveau jeûne de 3 jours après avoir eu mes résultats d'examen où, comme j'étais en arrêt maladie, je suis restée sans rien faire (le temps m'a semblé long !).
Comme j'ai encore perdu 3 kgs (45 kg pour 1,70 cm), j'ai décidé de me remettre à manger afin de récupérer un poids de forme : je ne souhaite pas me mettre en danger !
J'aurai ainsi le loisir de reprendre un jeûne plus tard, où même si je perds du poids, ce sera moins dramatique.
Voilà pour les nouvelles du moment, je remonte tranquillement vers un poids plus adapté à ma taille (actuellement 48 kgs, ce qui n'est pas beaucoup !).
Flo

Luc a écrit:
Comment vas-tu ?

Excuse-moi pour le retard à te répondre ... il m'arrive parfois d'en échapper quelques-uns (des messages) !

Il sera intéressant d'avoir de tes nouvelles concernant les divers tests médicaux que tu as passé.  

Le jeûne ne peut pas réellement faire tort, à moins qu'il y ait certaines contre-indications.  On peut les lire sur le lien suivant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




FLO

Messages : 3
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de santé dus à des jeûnes mal maîtrisés

Message  Luc le Mar 16 Aoû 2016 - 9:17

FLO a écrit:
J'ai fait mes examens médicaux qui se sont avérés bons. Cependant, mes ganglions étant toujours "ressortis" et le médecin ne sachant pas ce qu'il s'est passé, je suis dirigée vers un stomatologue (examen des glandes salivaires). J'ai pris un RV auquel je me rendrai le 9/09/2016 (on verra bien ce qu'il en ressort !).
Comme on peut le constater, même après avoir exécuté plusieurs jeûnes sur une période relativement courte, tous les paramètres semblent bons : créatinine, hémoglobine, hématocrite, ferritine, fer sérique, vit. B12, sodium, potassium, chlore, TSH ... etc. Voir le lien sur les carences vs le jeûne :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On peut donc constater que le jeûne, contrairement à ce que pensent généralement les médecins, agit favorablement sur l'organisme. Tant qu'à certains ganglions toujours apparents, il est probable qu'ils reviendront à la normale graduellement. Les examens prévus pourront peut-être t'en dire plus ... peut-être pas non plus.

Au plaisir de te lire !


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de santé dus à des jeûnes mal maîtrisés

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum