3ème jeûne : summer with sun !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Luc le Sam 6 Aoû 2016 - 8:06


À propos des calculs biliaires ou rénaux, il semble selon des témoignages, que le jeûne en viendrait à bout. Voir les divers liens à cet effet >> ICI


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Klee le Mer 10 Aoû 2016 - 11:19

Bonjour à tous,

Eh bien, les jeûnes se suivent et ne se ressemblent définitivement pas...

Il m'est arrivé une mésaventure et Luc ne croyait pas si bien dire dans son dernier message. J'ai eu droit à un calcul rénal et sors de 4 jours d'hospitalisation. Je vous raconte.

J'ai donc repris l'alimentation jeudi après-midi. Tout se passait bien et, comme à mon habitude lorsque je reprends l'alimentation, cela restait un bonheur que de redécouvrir les goûts.

Samedi vers 5h du mat, je me réveille d'un coup car je sens que quelque chose se "bloque" en moi, dans mon système digestif. J'essaie d'aller aux toilettes mais n'y arrive pas. A 7h, la douleur devient pressante. A 8h, elle est insupportable. Même si je n'en ai jamais eu, je comprends qu'il s'agit d'une colique néphrétique. Évidemment, les idées s'entrechoquent dans ma tête : je me dis que si je débarque aux urgences, vu mon poids, ils vont se poser des questions. Je fais à ce moment là une erreur : je me dis que je peux tout de même tenir et que si je bois un peu d'eau, ça va peut-être faire passer le calcul par la sortie. Message au passage à ceux qui n'ont pas fait de colique néphrétique : ne pas boire d'eau en pleine crise, ça ne fait qu'empirer la douleur !

Bref, je tiens jusqu'à 11h30 et là je n'en peux tout simplement plus. J'appelle les urgences et me retrouve à l'hôpital en moins de deux.

Aux urgences, ils voient à l'échographie une dilatation d'un des conduits urinaires, donc qu'il y a bien un obstacle et qu'il s'agit d'une colique néphrétique, mais n'arrive pas à voir le calcul en question. Évidemment, ils m'ont tout de suite demandé ma taille et mon poids pour doser les antidouleurs administrés sous perfusion. Et évidemment, ils m'ont demandé une explication quant à ce rapport poids / taille. Et ont écarquillé leurs yeux quand je leur ai dit que je sortais il y a 36h d'un jeûne de 22 jours. Mon état est stabilisé grâce aux antidouleurs. Admission pour hospitalisation.

Le lendemain, dimanche, je fais une radio, qui ne montre rien de plus que l'échographie. J'ai mal en permanence mais j'arrive à gérer la douleur sans que des antidouleurs soient rajoutés dans ma perfusion. Il me faut un scanner pour voir ce qui se passe mais je n'ai pas de chance : celui-ci est justement en cours de remplacement et à nouveau disponible à partir de mardi. Je patiente donc jusqu'à mardi, en gérant tant bien que mal la douleur qui est supportable mais lancinante avec quelques pics irréguliers. Cela m'empêche donc de complètement dormir depuis samedi. Mardi, je fais mon scanner : j'ai les résultats le soir même. Il s'agit d'un tout petit calcul de 2mm qui est maintenant proche de la sortie (on se demande comment une si petite chose peut faire aussi mal...). Il doit normalement bientôt partir par les voies naturelles. Le médecin me demande si je peux gérer la fin de ma convalescence chez moi. J'accepte et me retrouve donc aujourd'hui de retour chez moi, en espérant que mon calcul parte maintenant vite. J'avoue que la douleur de ces 4 derniers jours commencent à me taper sur le système et que je fatigue.

Voilà pour l'histoire. Jamais je n'aurais imaginé me retrouver à l'hôpital au moment du début de ma reprise alimentaire. De ce point de vue, j'ai eu beaucoup de chance : le personnel médical a globalement halluciné avec mes histoires de jeûne mais a respecté la chose et m'a laissé manger uniquement des fruits et des légumes.

Évidemment, j'ai eu le temps de cogiter durant mon séjour à l'hôpital. Pourquoi ai-je eu ce petit calcul rénal ? Est-ce le fait d'avoir commencer mon jeûne par 48h de jeûne sec ? J'ai fait le calcul (sans vouloir faire de mauvais jeux de mots) : durant mes 22 jours de jeûne, j'ai bu 26 litres d'eau en tout, soit une moyenne de 1,2 litre par jour. Ça me paraît dans les normes.

En tout cas, cette histoire ne m'aura pas dégouté des jeûnes mais je pense laisser passer un peu de temps avant d'en effectuer un prochain. J'ai besoin de récupérer de tout ça. Je vais contacter M. Pérez pour voir ce qu'il pense de toute cette histoire.

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Luc le Mer 10 Aoû 2016 - 15:48


Eh bien, toute une histoire que ce calcul arrivé en fin de jeûne !

Je fais quelques recherches et je te reviens bientôt ...

... actuellement, mon ordinateur est très lent et j'arrive difficilement à ouvrir des liens ...

Je te reviens aussitôt que cela est possible.




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Luc le Mer 10 Aoû 2016 - 17:03

Normalement, le jeûne devrais dissoudre les calculs et les expulser.

Récemment, un jeûneur élimina dans ses urines une sorte de boue granuleuse.  

Quark a écrit:
Ce phénomène qui avait disparu brutalement est réapparu progressivement.
En ce 3ème jour de réalimentation encore une miction bizarre. Je ne sais pas en fait si on peut dire qu'elle est laiteuse mais plutôt "granuleuse".
Il y a comme des petits grains de matière orange en fin de miction ! Je précise qu'a chaque fois l'urine n'avait été que peu brulante et que cette fois elle n'est plus du tout brulante.   Je me demande bien ce que les reins sont en train d'éliminer !


Quand à la faim j'avais réintroduit les protéines végétales à la fin du 2ème jour, sous forme de pois chiches (une envie...).

Un peu trop tôt à priori mais hier soir un plat de crudités suivi d'un petit plat de pois chiches (+huile olive et noix) m'avait fait un bien fou juste après.

Et j'ai senti comme un retour de la faim et la disparition d’une sensation désagréable au niveau du ventre.
Concernant les matières granuleuses excrétées ... il est probable que ce soit des calculs rénaux désintégrés.  Le jeûne semble avoir fait du bon bouleau !  Il a sans doute réglé d'autres problèmes latents sans sonner la trompette !
Il serait sans doute bon de boire un peu plus qu'à l'habitude afin de faciliter le travail des reins.

En ce qui concerne ta réalimentation, il est toujours préférable de l'étirer le plus possible, cela permet à l'autolyse de se poursuivre durant quelques jours.  D'ailleurs, cette élimination de "cailloux" démontre bien que l'autolyse est toujours en action.

Notre corps fut créé de façon si merveilleuse ... Allelujah !


Autre cas :

Le soir du 7 ième jour, ayant eu mal durant 2 jours aux reins j'ai eu la stupéfaction de voir ce que je venais d'éliminer dans mes urines: environ 2 cuillerées à soupe de sable et de boue de couleur grisâtre!
MB Paris

C'est exactement ce que j'ai eu. Mais le doc n'a pas soufflé mot concernant des calculs. Ca je pense qu'il aurait fallu dans mon cas voir un néphrologue ou un urologue muni de machines pour voir les reins (radio).

C'était tellement sableux que j'ai pensé faire une photo pour le forum mais dans la panique je n'ai pensé qu'à filer aux urgences, c'est impressionnant et ca laisse l'impression d'avoir un infection urinaire car au passage de l'urine ca brûle. C'est l'épaisseur de l'urine et son contenu sableux qui provoque probablement cette douleur. J'étais à mille kilomètre dans ma tête de prendre un bain chaud.
En principe, cela devait se passer ainsi ... il semble que ce ne fut pas le cas chez-toi. Dommage !

Les quantités d'eau absorbées me semblent correctes.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Klee le Mer 10 Aoû 2016 - 17:53

Merci Luc pour tes messages et ces informations.

Quelques heures plus tard après avoir écrit mon message, je me sens déjà mieux grâce à une prise de silice colloïdale. Je pars me coucher car j'ai un manque de sommeil important, j'espère faire une bonne nuit et je viens poster des nouvelles demain.

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  lulu79 le Jeu 11 Aoû 2016 - 11:53

Oh la la!!!! Mais quelle histoire dis donc!!?? Je vois que je ne suis pas là seule à avoir fini en fanfare toute cette aventure ;-)
J espère que tu te remettra très vite!
Concernant le nettoyage du foie de Morritz je l'ai aussi effectué et j'ai trouvé ça incroyable. Autant visuellement que dans le ressenti. Je développerai volontiers d'avantage en cas de questions mais là...il faut te reposer ^^


lulu79

Messages : 22
Date d'inscription : 11/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Klee le Ven 12 Aoû 2016 - 5:37

Bonjour à tous !

Quelques nouvelles : toujours une gêne, mais déjà, je n'ai plus mal. Quel soulagement ! Me voilà déjà de retour en meilleure forme, même si je sens que j'ai encore besoin de dormir un peu.

Luc, j'ai réfléchi suite au dernier message que tu as posté. Et effectivement, je me suis rappelé avoir constaté plusieurs fois que mes urines étaient parfois troubles, presque "sablonneuses" comme l'indique un des témoignages que tu as mis. Du coup, je comprends peut-être un peu mieux ce qui pourrait avoir pu se passer : j'avais en moi un calcul dans les reins, qui a sans doute été entamé avec mes deux premiers jeûnes. Mon 3ème jeûne a dû agir de manière plus forte : je voyais bien que mes reins éliminaient plus que lors de mes deux premiers jeûnes. Du coup, ce calcul a dû continuer à se désagréger jusqu'à devenir tout petit. C'est à ce moment là qu'il est s'est délogé de mes reins pour me faire cette belle colique néphrétique. Dis comme ça, tout me paraît assez logique.

Sinon, il est temps également d'évoquer deux choses, l'une pour le moment négative, l'autre pour le moment positive :

- jusqu'ici, je ne pense pas avoir parlé du fait que j'ai depuis des années des acouphènes. Ceux-ci restaient plutôt faibles et comme c'est un symptôme que mes parents ont également, je me disais avec un peu de fatalisme que c'était de famille et qu'on n'y pouvait pas grand chose. Mon premier jeûne n'a eu aucune incidence sur mes acouphènes. Par contre, il s'est passé des choses ensuite. Mon deuxième les a augmentés : lors de celui-ci, j'ai bien senti que ça travaillait côté oreilles. De temps en temps, ça partait, de temps en temps, ça faisait "comme du champagne", de temps en temps ça revenait plus fort. Puis finalement, ça s'est stabilisé à un niveau plus fort. Ça restait cependant supportable et j'arrivais la plupart du temps à les oublier. J'avais espoir quelque part que le 3ème jeûne change quelque chose à cette situation. Je n'ai pas été déçu : mes acouphènes ont encore augmenté d'un niveau à la fin de ce 3ème jeûne... Pour le moment, j'ai encore un peu de mal à m'habituer à cette nouvelle situation : cela devient difficile de les oublier. Mais je ne panique pas : j'ai bien compris que mon corps travaille et que le jeûne s'inscrit dans une démarche thérapeutique longue. Je pense que je vais creuser ces prochains temps du côté de ma posture globale mais également plus précisément du côté de ma mâchoire, que je sens crispée depuis 2 semaines et qui pourrait avoir une incidence sur les acouphènes.

- ma peau : croyez-moi, elle lutte pour redevenir normale. Depuis la reprise alimentaire, certains jours, la situation va moins bien (comme cela était toujours le cas lors de mes deux premiers jeûnes), mais d'autres jours, sans que je ne fasse rien, elle se porte mieux, phénomène inédit chez moi depuis 15 ans. Ce 3ème jeûne n'arrivera peut-être pas complètement à bout de mes soucis de peau mais je sais maintenant que je vais y arriver. Là encore, c'est d'abord une question de temps mais de ce côté là, je crois bien qu'il n'y en aura plus pour très longtemps. Je n'ose crier victoire pour le moment. Je pense que les 3 prochains jours vont être décisifs. J'y vais bien évidemment doucement avec la nourriture pour faire une reprise maintenant la plus tranquille possible, alors que celle-ci est partie un peu en fanfare à l'hôpital (pas en termes de types d'aliments mais en termes de quantités : il était important que je montre au personnel de l'hôpital que j'avais bien une volonté de m'alimenter. Je n'aurai pas supporté qu'ils me gardent pour une raison de cet ordre).

Que dire encore... Oui, j'avais mis également dans la présentation de ce 3ème jeûne que je l'effectuais dans une période difficile, où des choix importants étaient à effectuer. C'est maintenant le cas. Ce jeûne m'aura également permis d'avancer dans ma réflexion et à prendre des décisions.

De loin, ce 3ème jeûne constitue sur plusieurs plans le plus difficile que j'ai eu à traverser, alors que paradoxalement, il a été physiquement le plus simple à mener durant ces 22 jours. Assurément, il marquera ma petite vie et constituera une pierre angulaire pour la suite des évènements.

PS : merci Lulu pour ce retour. Définitivement, je vais essayer !

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Luc le Ven 12 Aoû 2016 - 14:53


Merci pour ces intéressantes réflexions !

En effet, puisque selon la biologiste Boudreau, les jeûnes poursuivent le travail d'élimination et de régénération d'un jeûne à l'autre, tes hypothèses sont pertinentes, d'autant plus qu'entre tes jeûnes tu sembles t'alimenter relativement bien. Pour les gens n'ayant pas de problème de calculs rénaux, les urines ne semblent pas vraiment anormales, presqu'aussi limpides qu'en dehors du jeûne. Naturellement, il se peut que lors des premiers jours du jeûne qu'elles soient un peu plus chargées, surtout si nous buvons peu, mais par la suite, elles restent pour ainsi dire claire jusqu'à la fin du jeûne, variant selon les quantités de liquide absorbées.
"La quantité d’urine excrétée pendant un jeûne, comme à d’autres moments de la vie, est déterminée par le volume d’eau absorbé, et par la quantité de sueur rejetée.

Durant les premiers jours du jeûne, l’urine est toujours de couleur sombre et de densité élevée; la réaction en est fortement acide et l’on note une grande quantité d’urée, de phosphates et de pigments biliaires. Son odeur est mauvaise et forte. Elle devient plus claire et perd son odeur désagréable à mesure que le jeûne continue. Lorsque la première augmentation de l’élimination est passée, la densité de l’urine baisse, et la quantité de substances minérales diminue. Le poids spécifique peut descendre aussi bas que 1,010 et la quantité de substances minérales diminue. Son activité est d’abord augmentée, mais vers la fin d’un jeûne total, l’urine peut redevenir neutre ou même être de réaction alcaline." (Shelton)
Concernant les acouphènes, étant moi-même affecté de cet ennui (moi ce sont des cigales), elles deviennent plus fortes lors de stress. Certains les ont vu disparaître d'autres pas pendant le jeûne ... qui sait ?

Pour tes problèmes d'épiderme, même la plus petite amélioration est un encouragement à continuer dans la même veine ... qui sait ? Ce serait si merveilleux que cet ennui se règle par tes jeûnes ! Nous en serions aussi heureux que toi ... tu es un excellent cobaye pour nous et tous les jeûneurs étant dans ta situation.

Bon courage !


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Klee le Sam 13 Aoû 2016 - 10:07

Merci pour ton message, Luc ! J'endosse volontiers le rôle de cobaye :-).

Oh que oui, je prends chaque amélioration de ma peau comme un encouragement pour la suite. Ce coup-ci, il y a eu des changements notables : je ne veux pas trop en parler dans le détail pour le moment car j'ai toujours en moi la crainte de voir une récession (avant une stabilisation) lors de la reprise alimentaire mais ce coup-ci, je sens que les choses sont différentes. La phase de récession semble bien moins importante que d'habitude. Affaire à suivre, je reviendrai bien entendu ici décrire précisément les résultats le moment venu.

Par ailleurs, je confirme que j'ai plutôt une bonne alimentation, même si celle-ci reste omnivore et que je ne cherche pas à faire disparaître le gluten ni certains produits laitiers (je reste consommateur de fromage) pour le moment. Ce n'était pas le but de mes jeûnes initialement mais de fait, depuis que je jeûne, je me renseigne pas mal sur l'alimentation, le système digestif, les combinaisons alimentaires, etc. Il faut bien le reconnaître, j'ai changé quelques habitudes vers le mieux depuis que je jeûne.

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Sommerlund le Sam 13 Aoû 2016 - 16:23

Klee a écrit: Et effectivement, je me suis rappelé avoir constaté plusieurs fois que mes urines étaient parfois troubles, presque "sablonneuses" comme l'indique un des témoignages que tu as mis.

J'ai moi aussi eu un moment, vers la fin de mon dernier jeûne de 20 jours, avec une telle urine. Je m'en suis pas trop inquiété, ça n'avait ni fait mal ni brulé. J'ai complètement oublié de le noter sur mon jeûne.

J'ai également un acouphène, que je met sur le compte du mercure de mes amalgames dentaires. Au moment de la rupture de ce jeûne j'ai eu très mal à la tête, et à l'œil gauche, pendent 3 jours. Puis ça a disparu. Je pense maintenant, avec du recul, que mon corps était entrain de s'occuper de ma tête, ce que j'attendais depuis longtemps, et malheureusement c'était justement au moment ou j'ai stoppé.
Mais ça ne fait rien, le prochain jeûne devrait continuer ce travail, je l'espère du moins. Comme tu le dit si bien:

Klee a écrit:le jeûne s'inscrit dans une démarche thérapeutique longue

Bon courage à toi !


Sommerlund

Messages : 85
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Klee le Mar 16 Aoû 2016 - 12:30

Pour moi non plus, ce n'était pas douloureux... La colique néphrétique, par contre, si ^^ !! Merci de ton message, Sommerlund, et bon courage à toi également dans tes efforts à recouvrer une bonne santé.

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  bernie42 le Dim 21 Aoû 2016 - 5:02

Eh bien klee, que d'émotions !
J'imagine la tête du personnel soignant de L’hôpital quand tu leur a raconté ton aventure, enfin, ils en ont certainement entendu d'autres.
Heureux pour toi que tout se termine bien.


bernie42

Messages : 93
Date d'inscription : 03/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Klee le Lun 22 Aoû 2016 - 4:40

Eh oui, ma début de reprise alimentaire a été effectivement une période mouvementée. Je crois que, pour le personnel médical de l'étage où j'étais présent, c'est une première, une personne qui arrivait dans le service juste après un jeûne long. Mais comme tu dis, ils en ont vu d'autres ^^ ! Merci pour ton message !

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3ème jeûne : summer with sun !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum