Obésité, dépression et tabac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Dim 10 Juil 2016 - 18:29

Bonjour,

Suite à plusieurs mois de recherche sur le jeûne, j'en découvre les réels bienfaits sur ce forum.
Je souhaitais jeûner sur une longue période il y a déjà quelques années. Mais mon entourage ainsi que les commentaires sur internet m'en dissuadé.

Toutes vos expériences ainsi que vos explications m'ont redonné l'envie de tenter "ma chance".
Bien que cela soit plus une question de détermination que de chance.

Je me présente donc, je suis une jeune femme de 25ans. À ma grande bêtises je fume depuis 10ans.
Je mesure 1m66 pour 93kilos. Selon l'IMC de 34. Je suis en obésité modéré. Ce qui me gâche la vie.
Suite à de nombreux problèmes personnels, j'ai "sombré" dans la malbouffe et me suit consolé avec la nourriture. J'ai pris 20kilos en moins d'un an. Et je le vis très mal.
J'ai tenté des petites périodes de jeune d'une semaine. Mais je n'ai jamais réussi a dépassé 2 jours.
Je me sens tellement mal que je n'ose plus sortir. J'en ai honte. Je n'ai plus aucune vie sociale. Et déprime à longueur de temps.

Le but de ce jeune et donc dans un premier temps , nettoyer mon corps. Perdre ces kilos qui me hante. Et l'arrêt du tabac.
Recommencer une nouvelle vie beaucoup plus saine.

J'entreprends donc un jeune hydrique dès lundi. Sans durée prédéfini.

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Dim 10 Juil 2016 - 20:24

Par contre, j'ai une petite question.
J'ai lu dans la note "Poids: perte de poids durant le jeune " que selon Shelton :

"Pendant un certain nombre d’années, j’ai fait continuer l’exercice dans le jeûne de la plupart des troubles chroniques. Ma règle était : « Des malades chroniques doivent faire de l’exercice quotidiennement pendant le jeûne, à moins de contre-indication ». J’insistais pour que l’exercice soit modéré et soigneusement adapté à la force du malade, et je donnais ma préférence aux exercices que l’on peut exécuter tout en étant couché au lit. Je faisais faire des exercices correctifs, nécessaires dans la plupart des cas. Ma règle était qu’il fallait éviter la fatigue.

J’acquis la conviction que, dans la plupart des cas, cela n’était pas une bonne pratique. Ma règle actuelle consiste à exiger le repos pour tous les malades qui jeûnent. Seuls les individus solides, qui jeûnent 10 jours ou deux semaines afin de faire un bon nettoyage interne, et les obèses qui jeûnent pour maigrir, font des exercices pendant le jeûne. Pendant le jeûne, le repos est l’élément essentiel. Après la reprise de nourriture, des exercices sont effectués."

Étant donné que je n'ai pas de problème de santé observé mis à part l'obésité et le tabagisme, puis-je avoir une activité physique ?
Je compte faire 2h de marche par jour ainsi que quelques exercices de fitness/ musculation, tel que des Squatt et pompes.
Est ce possible ?

Et je travaille dans un centre de bien être. J'ai à ma disposition un sauna. Puis-je faire des séances de 20minutes afin d'amplifier l'élimination des toxines ?

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Luc le Dim 10 Juil 2016 - 22:04


Bienvenue sur le forum et bravo pour la prise en charge de ta santé !

Puisque, selon tes dires, tu n'as pas (encore) de problèmes de santé, et que le but de ton jeûne est la perte de poids, oui de l'activité physique pourrait être au programme selon ce qu'écrit Shelton.

Si tu es relativement en forme durant le jeûne, l'activité physique est envisageable mais, il se peut également que de la fatigue s'installe, et que tu sois incapable du moindre effort.

Si c'est cette dernière situation qui se présente, il ne faut pas se décourager car la biologiste Boudreau écrit dans son livre "Jeûner pour sa santé" :
Les réactions d'autolyse sont plus intenses lorsque le jeûneur est en repos complet, car les activités réparatrices de l'organisme sont accentuées. Le jeûneur qui se repose perd donc du poids, même s'il ne fait aucun sport.

Perdrait-il plus de poids s'il bougeait? Pas du tout. Le jeûneur qui s'entraînerait brûlerait des calories qui ne seraient pas consacrées à l'autolyse des toxines et des tissus endommagés. Il emploierait ses énergies à l'exercice au lieu de les consacrer à se détoxiquer. Or les réactions de détoxication, si on leur dédie toutes nos énergies, entrainent des pertes de poids maximales. Faire de l'exercice lorsque l'on jeûne n'augmente donc pas l'amaigrissement et freine les processus de détoxication.
Finalement, un jeûne au repos fait perdre presqu'autant de poids qu'un jeûne actif. L'avantage du jeûne au repos est qu'il devient thérapeutique, tuant dans l'oeuf bien des ennuis de santé latents.

Tant qu'à l'élimination des agents toxiques, elle s'opère au niveau cellulaire et non par les émonctoires. L'hygiéniste Mosséri écrit :
L'élimination en vérité se passe au niveau des cellules et non au niveau des émonctoires (foie, reins, poumons) qui ne font que rejeter des substances déjà éliminées. Le foie transforme les déchets éliminés par les cellules en matières plus simples et éliminables. Les reins les filtrent du sang et les rejettent dans la vessie. Donc pour hâter l'autolyse, il faut pousser les cellules, non les émonctoires, à éliminer. Comment?

Il faut à cette effet savoir comment focntionnent les cellules. Les cellules ont besoin, pour fonctionner, d'énergie nerveuse. Quand celle-ci est abondante, elles éliminent beaucoup, sinon elles éliminent peu. Comment augmenter cette énergie nerveuse? Simplement en économisant sur les dépenses physiques, musculaires, digestives, sexuelles, etc. Comment économiser? Par le repos musculaire, celui de l'estomac, etc.

On ne peut pas hâter l'élimination en stimulant les reins et les autres organes.
Si tu as des questions, n'hésite pas.

Au plaisir !






Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Ven 15 Juil 2016 - 6:49

Jour 1 (demi-jeune) 93kilos

Quelques maux de tête en début de soirée.
Je n'arrive pas à me passer de la cigarette pour le moment. J'ai marché 1h30 à l'heure du repas pour éviter toute tentation à la maison.
J'ai du mal avec l'eau nature. Pour m'y remettre doucement, j'ai acheté au supermarché, des bouteilles d'eau aromatisé pêche, cassis et pamplemousse. Je vais boire cette eau seulement quelques jours , dans le but de me lancer progressivement et sans frustration dans un vrai jeune hydrique. Rien avaler de solide.

Jour 2 (demi-jeune) 91,4kilos

Rien à signaler. Tout va bien. Aucun maux de tête.
J'ai quitté mon travail assez tard, je n'ai donc pas entrepris d'activité physique aujourd'hui.
Je fume toujours autant. Rien avaler de solide.

Jour 3 (demi-jeune) 90,2kilos

Tout va bien. J'ai déjà l'impression de moins fumer cette vilaine cigarette. J'espère réussir à m'en passer. Je bois beaucoup plus. Je suis sorti avec des amis dans un café, pour fêter la promotion de mon amie. J'ai pris une glace... Petit plaisir avant le jeune hydrique.

Jour 4 (demi-jeune) 89,9kilos

J'ai une sensation de légèreté. Je me sens bien. Passer la barre des 90, bien que cela ne soit que de 100g, est très encourageant.
Je bois beaucoup.
J'ai mangé une petite part de lasagnes faites par ma grande sœur .. Généralement je me ressert 2 ou 3 fois.
Je me sens prête à entamé un jeune à l'eau de source car j'ai l'impression que la gourmandise est moins présente qu'avant.

Jour 5 (jeune hydrique) : 89,7kilos

J'ai décidé d'arrêter de me peser tous les jours. Le pèse personne commence à devenir une obsession. Je me pèse toute les heures afin de compter les grammes perdus. Désormais je me pèserait tous les 5 jours.

Je fume légèrement moins.
J'entame aujourd'hui mon premier jeune à l'eau uniquement.

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Ven 15 Juil 2016 - 6:50

Je m'aperçois que mon premier message ne s'était pas envoyé. Problème de connexion.
Je te remerci Luc pour tes réponses ainsi que tes encouragements.

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Klee le Ven 15 Juil 2016 - 7:07

Bonjour NouvelleVie et bienvenue sur ce forum ! Tu as l'air d'avoir une bonne motivation pour ce jeûne et le fait d'avoir effectué un demi-jeûne durant quelques jours te permet une bonne entrée en matière. Bravo pour tes résolutions : je te souhaite que ce jeûne soit bénéfique et puisse te permettre l'arrêt du tabac.

Bonne continuation à toi !

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Ven 15 Juil 2016 - 7:10

Merci beaucoup Klee. A défaut de ne pas avoir de soutient réel de la part de mes proches, ça fait du bien de le trouver ici. Tous les jours je lis de nouveaux récit sur ce forum. Premièrement pour approfondir mes connaissances sur le sujet, et également comme source de motivation.

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Klee le Ven 15 Juil 2016 - 7:28

Oui, c'est l'avantage de ce forum : de nombreuses personnes ont déjà témoigné ce qui est source d'inspiration et de motivation à tout jeûneur, nouveau comme plus expérimenté. Pour ma part, j'aime beaucoup lire ou relire certains témoignages au moment où je jeûne.

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Mar 23 Aoû 2016 - 18:17

Bonjour,

Suite à de nombreux déplacements professionnels, je n'ai pas réellement trouver le temps (et/ou le courage ) le soir , de vous détailler mes journées de jeune ou demi jeune.

Cela fait donc 6 semaines et deux jours que j'ai entrepris un demi jeune "à ma façon " .
J'ai voulu tenter un jeune hydrique , mais mes déplacements pour formation professionnelle m'en ont empêcher. J'étais souvent dans les transports. Quand je restée plus de 3jours sans manger, j'étais très faible lors de mes cours où il faut beaucoup de concentration. De plus, la tentation des repas entre collègue le midi, il m'était très difficile de résister tous les jours, J'ai donc préféré continuer des demi jeunes successifs . C'est à dire , je manger pendant 2 jours, et je jeûner 2 ou 3 jours et ainsi de suite pendant 6 semaines . J'ai perdu 6kilos avec cette méthode. J'aurais pu perdre beaucoup plus je pense en fesant attention à ce que je manger.
Mais mon problème est psychologique sur ce sujet . Car lorsque je mange ne serait-ce qu'un fruit dans la journée, j'ai l'impression d'avoir deja "perdu" cette journée de jeune, du coup je me dit , perdu pour perdu autant manger tout ce que je trouve ... C'est malheureux .

Pour résumé, je ne buvée uniquement de l'eau pendant 2 à 3 jours , puis je m'empifrer avec tout ce qui me tomber sous la main .

Plus les jours passe et je remarque tout de même que mon estomac rétréci. Je ne peux pu ingurgiter les mêmes quantités monstrueuses qu'auparavant. Et je suis vite rassasiée. Cela ne m'empêche pas pour autant de manger plusieurs fois par jour. Il faut que j'arrive à contrôler cette pulsion.

Je suis en congé à partir de samedi 28 août pendant 3 semaines.
Mes déplacements sont terminés depuis aujourd'hui. Je retrouve mon poste fixe.
Du repooooos

Les meilleures conditions pour entamé pour de bon cette fois un réel jeune hydrique et éviter toute tentation, à mes yeux.
Je comptais attendre lundi 29 pour commencer (1ère jour de semaine me paraissait bien) mais je suis tellement impatiente de me lancer dans cette aventure que je commence demain.

En ce qui concerne le tabac, je fume moins, je le constate avec la durée des paquets. Début juillet j'étais à environ un paquet par jour, 6 semaines plutard , je suis à un paquet pour 3 jours . Une belle diminution . Vivement l'arrêt complet

Normalement je suis à 87kilos , mais je vous confirmerais ça demain!

=D

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Klee le Mer 24 Aoû 2016 - 4:08

Bonjour NouvelleVie !

Dans la méthode que tu décris, je pense que l'on peut plus parler de jeûnes intermittents (relativement longs s'ils durent 2-3 jours) que d'un demi-jeûne à proprement parler.

On sent bien que ton rapport à la nourriture n'est pas simple mais il n'y a pas à culpabiliser là-dessus. Lorsque le verre d'eau est à moitié rempli, ne vaut-il pas mieux considérer le fait qu'il est à moitié plein plutôt qu'à moitié vide :-) ? En l'occurrence, dans ton cas, tu as tout de même perdu 6 kilos et tu es plus vite rassasiée qu'avant, c'est déjà beaucoup ! Les grandes révolutions ne se font pas en un jour et il vaut mieux procéder par étapes : chaque petite avancée est une victoire en soi. C'est pareil avec le tabac : tu as déjà réduit par 3 ta consommation, comme tu le soulignes, c'est une belle diminution.

Les journées où tu manges ne sont pas perdues, surtout si tu manges des fruits ou des légumes. Certes, l'autolyse diminue mais elle reste active. Peu à peu, tu seras sans doute de moins en moins tentée par le fait de manger tout et n'importe quoi. Et si tu fais des écarts une fois ou deux, ce n'est pas grave en soi. Le tout est de garder un objectif global, qui doit rester réaliste par rapport à ta motivation et tes capacités pour qu'il soit atteignable sans trop de difficultés. Une fois cet objectif atteint, rien ne t'empêche par la suite d'en fixer un nouveau un peu plus ambitieux.

Bon courage pour la suite de ta démarche perte de poids / arrêt du tabac !

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Mer 24 Aoû 2016 - 4:20

Bonjour Klee,

Oui c'est exact, on parle plutot de jeûne intermittent ! Merci de ce rappel.
Je ne quitte pas des yeux mon objectif et c'est vrai il est important de voir le verre à moitié plein plutot qu'à moitié vide

Je me suis donc pesée ce matin et je suis à 86,9kilos.
Contrairement aux autres jeûnes précédent, je sens que je vais y arriver. Je n'ai pas ces images de bon plats qui défile dans ma tete , juste parce que je m'interdis de manger par gourmandise !
Psychologiquement j'ai passé un cap. Une nouvelle petite victoire

À très bientôt pour de nouveaux résultats et encore merci Klee pour ton soutien et ta motivation

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Bambou le Mer 24 Aoû 2016 - 17:55

Bonjour Nouvellevie,

tu as déjà bien avancé en effet !
Et si cela peut t'encourager, je sors d'un jeûne hydrique de 12jours et pas une cigarette depuis (moi aussi j'étais à un paquet par jour). Reste à voir sur la durée mais je suis déterminée et pleine d'espoir.

Et pour le côté psychologique, c'est le plus dur, mais en travaillant dessus et en persévérant tu t'en sortiras, il n'y a pas de raisons.

Bon courage pour la suite !
Bambou

Bambou

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Jeu 25 Aoû 2016 - 19:37

Merci beaucoup bambou pour ton soutien et ton expérience ! As tu détaillé ton jeûne ici ?
Si oui , Quel est le titre de ton sujet ?

Pour le moment de mon côté tout va bien. Je ne me sens pas tenter . J'ai plutot une sensation de détermination

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Bambou le Ven 26 Aoû 2016 - 2:54

Bonjour,

contente que cela passe bien pour toi et il n'y a pas de raisons que ça ne dure pas

Pour mon jeûne, je n'avais pas facilement accès à internet, du coup il n'est pas très détaillé, mais voici le lien
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir !

Bambou

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Dim 28 Aoû 2016 - 7:22

Merci bambou!
Hé bien voilà deja 3 jours de jeûne et 3 kilos en moins . Ce matin 84

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Mer 31 Aoû 2016 - 18:34

Bonjour tout le monde !

Tout va bien ! Vraiment rien à signaler.
Je fume un peu moins .

Par contre je voulais savoir, après avoir lu de nombreux récit concernant le jeune sec, j'aimerais me lancer.
Mais est ce qu'il y a des moments plus favorables, tels que le début du jeûne, le milieu ou la fin ? Où cela n'a aucune importance ?

Et , vu que mon objectif premier et la perte de poids, est ce que cela est vraiment utile ?
J'ai quand même l'impression que même si je perds , admettons 5kilos en 5jours avec ce jeûne sec, je vais les reprendre direct en recommençant à boire de l'eau ?!!

Merci d'avance pour vos réponses

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Luc le Mer 31 Aoû 2016 - 19:10

NouvelleVie a écrit:
Et , vu que mon objectif premier et la perte de poids, est ce que cela est vraiment utile ?
J'ai quand même l'impression que même si je perds , admettons 5kilos en 5jours avec ce jeûne sec, je vais les reprendre direct en recommençant à boire de l'eau ?!!
D'après Shelton, le jeûne sec  devrait être employé pour des ennuis particuliers.  Il écrit :
"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."
À moins d'être atteint des ennuis que mentionne Shelton, le jeûne sec n'a pas réellement d'utilité, car il s'agit de problèmes avec nos liquides organiques.  Boire durant le jeûne facilite l'évacuation par les reins des déchets autolyses.

PS.  Je me demande pourquoi ne pas arrêter de fumer durant ce jeûne.  C'est l'occasion rêvée pour le faire.  Le goût de fumer devrait disparaître pour de bon en quelques jours.

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  NouvelleVie le Sam 3 Sep 2016 - 7:29

Bonjour Luc,

Merci pour cette réponse.
Pour te répondre en toute honnêteté, je n'arrive pas à m'en passer. Je ne dois pas être assez forte. Avant de commencer le jeûne par intermittences, j'avais une addiction à la nourriture ainsi qu'au tabac. Mon rapport avec la nourriture s'est nettement amélioré. Je pense vaincre cette addiction petit à petit.
Mais le fait d'enlever la cigarette aussi tout de suite, j'ai peur de retourner vers la nourriture

Mais est ce que remplacer la véritable cigarette par une cigarette électronique à très faible dose de nicotine , pourrait être un Bon début ?

NouvelleVie

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Luc le Sam 3 Sep 2016 - 8:29


Il est vrai que la cigarette électronique, en principe, est moins nocive, mais tout de même dommageable.  D'innombrable personnes ont réussi à se passer de l'habitude de fumer en quelques jours de jeûnes seulement.  Le goût de fumer disparaît naturellement.  Voir plusieurs cas ICI

Bon courage !

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Obésité, dépression et tabac

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum