Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Medmax le Jeu 23 Juin 2016 - 3:56

Bonjour, j'ai décidé sur un coup de tête d'entamer un jeûne d'au moins 3 semaines. De ce fait, je n'ai pas respecté une phase de préparation et ai mangé de manière normale jusqu'à la veille de cette expérience. Je suis un homme de 34 ans et fais 1m80. Mon poids de forme s'est toujours situé autour de 75kg, trés sportif et assez musclé. Malheureusement, les aléas de la vie: perte d'emploi, inactivité, questions existentielles (je suis un expatrié), difficultés de couple, dépressions... m'ont fait perdre un rythme de vie équilibré, et j'ai commencé à manger des bêtises surtout en soirée (chocolat, biscuits...). Bref, mon poids a atteint 87kg jusquà la semaine dernière (approximativement +15kg en 1 an).

J'ai décidé de commencer ce jeûne pour plusieurs raisons:
- restaurer un équilibre intérieur
- bénéficier des effets bénéfiques spirituels
- j'ai pratiqué une dizaine d'année la boxe thailandaise, puis ai enchainé une autre dizaine d'année sur le rugby: avec toutes les blessures allant avec concernant ces 2 sports de contacts. En hiver, je ressens pas mal de douleurs au niveau de toutes mes fractures osseuses, blessures musculaires, blessures ligamentaires... Il y a 8 ans, j'ai eu une rupture du ligament au niveau de mon poignet, et me suis fait opérer qui selon le chirurgien me permettrait d'éviter de l'arthrose dans le temps. Malheureusement, une ou deux année plus tard, un kyste synovial dorsal du poignet est apparu et cela ressemble à un petit oeuf de caille sur le dos de mon poignet lorsque je le plie. Cela est douloureux et m'est difficile de boxer ou ne serait ce que faire des pompes. Bref, j'attends de ce jeûne long de le réduire, voir même le faire disparaître.
- perte de poids
- m'encourager à adopter un style de vie sain aprés la ré-alimentation

Donc, j'en suis à mon 6ème jour:
- poids de départ au matin du jour 1: 87.2 kg
- jour 2: 86.8
- jour 3: 85.6
- jour 4: 84.1
- jour 5: 83.3
- jour 6: 81.7

Soit une perte de près de 6kg en 6jours!!!

J'ai fonctionné de la manière suivante: je me suis basé sur le ramadan musulman pour jeûner à sec. Je vis dans l'hémisphère sud et les horaires hivernaux sont moins contraignants que l'hemisphère nord. Donc rien ne rentre dans ma bouche de 6h du matin à 18h. Après cette horaire, je bois un demi verre d'eau, même si je ne ressens pas de soif. Puis, je bois le reste de la soirée/nuit uniquement si j'ai soif. Jusqu'à aujourd'hui, mon rythme est plutôt de 3 voir 4 verres d'eau par soir/nuit, ce qui est peu. J'évite de trop boire car j'ai lu que le peu d'eau pouvait bénéficier au système lymphatique. Pas de jus de fruit, de potage ou quoi que ce soit (ce qui me semble plus être une diète ou un régime au jus, mais certainement pas un "jeûne" à proprement parlé).

J'ai lu beaucoup d'expériences sur ce forum, et tout le monde tend à s'accorder sur le fait que le 3ème jour est le plus dur. Malheureusement, je dois faire partie de la minorité de ceux dont le jeûne est difficile. J'ai fait il y quelques mois un jeûne de 3 jours. Là, je me suis donné 3 semanes minimum car je souhaite vraiment que mon corps règle ce problème de kyste, mais les jours et nuits 3, 4 et 5 ont été CATASTROPHIQUES!!!

- Jours 1, 2, 3: fatigue, vertiges, maux de têtes

- Jours (et surtout nuits) 3, 4, 5: crise d'acidose violente!!! Brûlures d'estomac et au niveau du sternum, nausés, vomissement la 5ème nuit (couleur blanchatre et parfois marroné provenant de la bile, et ma gorge était en feu), insomnies totales (je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit ces 3 nuits, dû à ces douleurs acidiques), vertiges, maux de tête violents... Malgré tout, je n'ai pas craqué et gardé en vue mon objectif.

Bref, tout pour me dégouter du jeûne que je viens d'entreprendre. J'avoue être inquiet et appréhensif de la 6ème nuit qui arrive, car c'est véritablement avant de dormir que ces douleurs acides se ressentent le plus. Je me suis levé ces 3 nuits pour marcher dehors et prendre l'air, mais rien n'y fait, la douleur est insupportable et il m'est impossible de retourner dans mon lit et y rester allongé...

Si le plus dur est derrière moi, pas de soucis, je sais que j'atteindrai mon but, mais si les nuits suivantes sont les mêmes que ces 3 dernières, je ne vois pas comment il est possible de continuer dans ces conditions!!!

Je suis en général quelqu'un de déterminé et aimerais vraiment atteindre ce but de 3 semaines minimum, voir 4 ou 5 si je m'en sens capable (le jeûne de NCM est absolument impressionant), et espère vraiment que ces douloureux symptômes vont disparaître. Donc voici la raison pour laquelle j'ai ouvert ce topic, que faire en cas d'acidose violente pour atténuer la douleur et ne pas me décourager, mais qui me laisse toujours en processus d'autolyse?

- J'ai lu sur d'autres recherche que prendre un peu de bicarbonate (avec de l'eau) pouvait réduire cette acidité, est ce une solution pertinente?
- J'ai lu sur ce forum comme LUC le conseille de boire un verre de jus de pommes, mais cet apport de sucre ne ferait il pas perdre les bénéfices du processus de ketosis dans lequel notre corps est entré?

Merci de m'avoir lu et pour vos conseils avisés.

Medmax

Messages : 5
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Luc le Jeu 23 Juin 2016 - 9:20

Bravo et merci pour ce témoignage !

En effet, le début de ce jeûne semble difficile pour toi.  Normalement, à la 5e journée le tout s'améliore.  Tu verras bien aujourd'hui, alors que tu en es à ta 6e.

Pour les douleurs et pour diminuer les trop fortes poussées de l'autolyse, oui un peu de jus de fruit (ex: un demi-verre) bu lentement fait diminuer l'intensité de l'autolyse temporairement.  Ce faisant, cela donne un peu de répit afin de continuer et de ne pas interrompre complètement le jeûne. Cela ne fait pas perdre les bienfaits du jeûne.

Si les douleurs sont toujours insupportables, le demi-jeûne pourrait être tenté.

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Medmax le Ven 24 Juin 2016 - 5:41

Bonjour Luc, merci d'avoir pris le temps de me répondre.

- jour 7: 80.8kg

La journée n'est pas facile: extrème faiblesse, vertiges, maux de têtes, battements de coeur qui s'accélèrent, difficultés respiratoires... Cela reste tout de même supportable et je suis capable de gérer ces moments, mais en ce qui concerne la nuit, c'est un autre sujet.

La nuit dernière (entre le 6ème et le 7ème jour) a été une nouvelle fois difficile. J'avais décidé de me laisser encore une chance et n'ai bu que de l'eau. Les reflux gastriques acides et les douleurs à l'estomac/sternum sont très difficile à ignorer et m'empêchent totalement de m'endormir. J'ai une nouvelle fois passé une nuit blanche, et me sentais comme un zombie aujourd'hui.

J'ai donc décidé de suivre ton conseil et ai acheté une bouteille de jus de pommes bio aujourd'hui. A 17h30, j'ai bu un demi verre d'eau, suivi d'un demi verre de jus de pomme bu par petites gorgées comme tu me l'as conseillé... La sensation sur la langue et le palais fût une experience mémorable!!! Je ne me rappelle pas avoir tant ressenti le goût de cette manière là.

Puis à 18h30, le goût du jus de pomme ne cessait de trotter dans ma tête et je n'ai pas pu m'empêcher de me servir à nouveau un verre complet. Je compte m'arrêter là, et espère que cela fera son effet avant de dormir concernant les douleurs acides au niveau de l'estomac/sternum.

Bref, j'ai réussi à tenir 7 jours complets:
- uniquement à l'eau (3 à 4 verres échelonnés entre 18h et 2h du matin)
- et à sec sans eau (entre 2h du matin et 18h)
et ce, malgré les difficultés traversées.

Je suis un peu déçu d'avoir dû boire ce jus de pommes mais j'espère que cela va me redonner un élan pour ma seconde semaine de jeûne. Allez, on s'accroche!!!


Dernière édition par Medmax le Sam 25 Juin 2016 - 8:44, édité 2 fois

Medmax

Messages : 5
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Medmax le Sam 25 Juin 2016 - 3:22

- Jour 8: 80.9kg

En toute honnêteté, j'ai bu un 3 ème verre de jus de pomme dans la soirée d'hier (à peu près un total de 600ml en 3 verres), et ai bu à peu près l'equivalent en eau. C'est la 1ère fois que j'ai pris autant de liquide depuis que je fais ce jeûne. Les reflux acides dans l'oesophage sont restés présent jusq'aux environs de minuit, puis cela s'est largement estompé, me permettant de pouvoir enfin dormir après quatre nuits d'insomnies et de douleurs... Hallelujah!!! (Merci Luc)

Aujourd'hui (jour 8), je me  suis réveillé avec plus d'énergie, un léger mal de tête, pas de vertiges, ni reflux acidiques... Un pur bonheur!!! Par contre j'ai toujours ce type de tachycardie où mon coeur s'emballe parfois sans raison. Définitivement, le jus de fruit a vraiment fait son effet sur l'acidité dans le corps.

Par contre, j'ai quelques questions:

- entre 21h et minuit, mon ventre n'a cessé de gargouiller. Je suis donc allez aux toilettes et c'est la première fois que cela m'arrive avec succès depuis le premier jour de jeûne. Le résultat n'était pas joli à voir... La prise de jus de fruit a-t-elle pu provoquer ces selles?

- entre le jour 1 et 6, la prise de verre d'eau était limitée à 3 (parfois 4) verres maximum, et j'ai toujours uriné plusieurs fois dans la journée, soirée, nuit (couleure orangée). Hier (jour 7), j'ai bu plus que d'habitude en doublant cette quantité avec en plus la prise de jus de pomme, et pourtant je n'ai uriné qu'une seule fois entre hier et aujourd'hui. Comment expliquer ce phénomène? La prise de jus de fruit a-t-elle favorisé l'absorbtion totale de fluides dans mon corps?

- j'ai approximativement perdu un kilo par jour en une semaine. Aujourd'hui, mon poids n'a pas bougé. Cela est-il dû à la prise de jus de fruit (sucre)? Ou au litre de boisson (jus + eau) que j'ai bu et qui n'a pas été évacué à travers mon urine?

Medmax

Messages : 5
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Luc le Sam 25 Juin 2016 - 8:02


Heureux de constater que les douleurs gastriques se soient dissipées.  Il arrive que ce ne soit pas le cas, et que les jeûneurs doivent rompre leurs jeûnes.  À partir de maintenant, tout devrait bien se passer.

Que tu aies absorbé plus de jus que ce qui avait été conseillé n'a pas de conséquences nuisibles. Ça ne fait que retarder un peu l'autolyse, sans plus.  Tel que je le mentionnais, il vaut mieux diminuer l'autolyse que de rompre le jeûne.  

Concernant le fait que tu sois entré en jeûne sans préparation particulière, ne dérange pas non plus.  Cela peut parfois augmenter les difficultés en début de jeûne.  Néanmoins, certains font des descentes alimentaires et ont tout de même des difficultés ... l'inverse est également vraie !

À propos de l'activité intestinale, nous n'avons pas à nous inquiéter, si l'organisme a besoin d'éliminer, il le fera. Certains vont à la selle à l'occasion durant le jeûne, d'autres pas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tant qu'au poids qui stagne une journée ou deux, cela est encore normal.  Oui, il peut y avoir une rétention de liquide, mais cela devrait se régulariser.  Aussi, à partir de la deuxième semaine de jeûne, la perte de poids diminue graduellement, et ça pour tous les jeûneurs. L'organisme commence progressivement à se nourrir de nos lipide comme principal carburant et, puisque les lipides sont très concentrés, il en faut peu pour nourrir l'organisme.
Après environ deux semaines de jeûne, l'utilisation des protéines atteint un plateau; un autre carburant majeur entre alors enjeu: les lipides (ou gras). L'utilisation des lipides se développe graduellement depuis le troisième jour de jeûne, pour atteindre un niveau maximal au quatorzième jour et s'y maintenir.

Or, les lipides sont des carburants à très haut rendement énergétique. Pour fournir une kilocalorie, on a besoin d'une quantité deux fois moindre de lipides que de sucres. C'est pourquoi la perte de poids diminue de façon appréciable après deux semaines de jeûne: il faut peu de lipides pour sustenter le corps." (Boudreau)
Pour lire la suite, cliquer : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Medmax le Dim 26 Juin 2016 - 6:03

- Jour 9: 80.6kg

Merci Luc pour ces deux liens, j'ai bien pris le temps de lire ces deux articles attentivement et en ai beaucoup appris.

Cependant, concernant la perte de poids (surtout chez l'homme), il semblerait que le ralentissement se fasse APRES la première quinzaine et non durant, et pourtant je ne fais qu'entamer la deuxième semaine...

A propos de mon expérience en tant que jeûneur, j'aimerais tes conseils avisés en la matière et pour cela, je vais te faire part de mon problème. Comme expliqué lors de mes précédents posts, j'ai ressenti tous les symptomes possibles de la crise d'acidose (maux de tête, vertiges, reflux acides insoutenables, insomnies, vomissements, nausée (sensation, sans spécialement vomir), tachycardie, faiblesse, langue blanche, haleine d'acétone...).

Après avoir suivi ton conseil, j'ai bus du jus de pomme le 7ème soir et fais un retour de mon expérience sur le jour 8: retour d'énergie, moins de reflux acides, moins de vertiges, même si le reste des symptômes sont restés présent de manière moindre. Comme j'en avais ras le bol de rester à la maison, et même si je sais que cela ralentit l'autolyse, j'ai décidé d'aller faire une marche d'environs 1h. Tout se passait bien comme décrit dans mon dernier post...

Le 8ème soir, je bois un verre d'eau à 18h (le seul depuis la veille), me mets au lit vers 21h et là, la sensation de nausée revient fortement, puis les premiers retours acides dans l'oesophage. Je bois un deuxième verre et me demande comment cela peut il être possible étant donné que j'avais bu 3 verres de jus de pommes 24h avant? Et selon ton dernier commentaire, il semblerait que le plus dur était passé et que "tout devrait bien se passer" à présent. Or, à 22h j'ai dû courir dans la salle de bain pour vomir, principalement de l'eau, de la salive, et des partie blanches (ressemblant à du lychee). Je me rince, retourne au lit, ressens les brûlures dans l'oesophage qui redeviennent plus intenses, et dois me relever sur l'oreiller car la douleure est vraiment forte. Puis vers 23h, j'ai une fois de plus dû courir aux toilettes après un simple toussement pour vomir de manière plus abondante cette "eau" qui brûle lors de son éjection!!!

Comme tu le supposes, je me suis décidé à boire 2 fois 1/2 verre de jus de pommes ou c'était l'insomnie garantie. Cela me déçoit parce que le taux de satisfaction des différentes expériences que j'ai pu lire est très haut. Tout le monde s'entend à dire que cela devient plus facile, qu'on se sent plus léger...

Je suis extrèmement déçu du déroulement de mon jeûne et ne pense pas pouvoir continuer dans ces conditions. Avoir des maux de tête, des vertiges, faim, mon coeur qui s'accélère, la sensation de nausée de manière constante... sont des symptomes désagréables que je peux gérer, mais les vomissements avant de dormir, l'acidité remontant dans ma gorge et les insomnies totales sur plusieurs jours me découragent complètement. Je pensais qu'une fois passé la crise d'acidose, cela disparaitrait...

Continuer mon jeûne hydrique "thérapeutique" me semble diffiile. Je souhaite me laisser quelques jours de plus pour évaluer la situation mais si je dois boire chaque soir un jus de fruit pour réduire l'acidité de mon estomac, je ne serais plus vraiment en période de jeûne mais passerait donc à une diète de jus de fruit...

Donc, dans l'hypothèse où je devais interrompre mon jeûne hydrique, me conseillerais-tu:

A) Continuer de jeûner à sec comme je le fais et boire un ou deux verres de jus de fruits par soir après 18h?
   - et donc quid de l'autolyse?
   - et j'ai vraiment la sensation que mon corps "absorbe" le jus qui n'est que du sucre après tout (mon ventre au niveau du nombril semble être un peu moins ferme que lorsque je ne bois que de l'eau, la même sensation que si je buvais un coca ou fanta par exemple)

B) Retourner petit à petit à une alimentation saine. Sache que de manière générale (et ce bien avant ce jeûne), j'ai tendance à ne faire qu'un repas par jour. Je ne mange pas de petit déjeuner, ni de déjeuner et ne mange qu'au diner (et parfois un en cas dans la soirée).

A celà, je projette de jeûner deux jours par semaine (les lundis et jeudis) et essayer un nouveau mode de vie, ce qui me permettrait de laisser mon système digestif au repos 2 fois 48h par semaine (diner le dimanche soir, puis jeûne complet le lundi (pas de diner) et jeûne le mardi jusqu'au diner = 48h, et idem pour le diner de mercredi soir, puis jeûne jusqu'au diner de vendredi = 48h).

Le programme ressemblerait à:
Semaine 1: soupe de légumes pour les cinq diners de la semaine (mix de courgettes, oignons, tomates, choux, poireaux...)
Semaine 2: à la soupe, je rajoute la salade (+ tomates, concombres, céléris...) + les légumes verts (broccolis, haricots verts, courgettes, poivrons...) + 1 fruit par jour
Semaine 3: je rajoute les féculents type légumineuse (pommes de terre (normales et douces), lentilles, maïs, champignons...) + poisson
Semaine 4: je rajoute les protéines et m'autorise un blanc de poulet par semaine, et 2 oeufs par semaine (ne mange pas de viande rouge)
Semaine 5: peut être qu'à partir de là, je m'autoriserai un diner par semaine avec des féculents: riz, pâtes, lasagnes, pain (sandwich)...

Je sais que n'est pas trop le principe de ce forum de parler de diététique en tant que tel mais on peut ressentir ta passion pour le jeûne et la santé de manière générale et je souhaiterai vraiment ton avis sur la suite à donné à mon jeûne. Je sais que ce n'est pas un combat perdu d'avance puisqu'un mode de vie sain me permettra peut être de réduire ma toxicité et retenter l'aventure d'ici deux ou trois mois sans avoir ces insupportables retours acides brûlant mon estomac et oesophage, ainsi que ces vomissements.

Merci pour ton aide.


Dernière édition par Medmax le Dim 26 Juin 2016 - 8:39, édité 2 fois

Medmax

Messages : 5
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Sommerlund le Dim 26 Juin 2016 - 6:39

Ce n'est que mon avis personnel: Je pense que ta production d'acide ne s'arrêtera pas si tu prend régulièrement des verres de jus, même à petite quantité.

Je suis moi-même entrain d'effectuer un jeûne, et je sais très bien comment les symptômes peuvent être décourageants, faut serrer les dents ! faut se dire que le corps se nettoie, courage !


Sommerlund

Messages : 85
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Medmax le Dim 26 Juin 2016 - 8:21

Merci Sommerlund.

C'est marrant que tu m'écrives car je comptais en faire de même hier sur ton sujet.

Je suis nouveau sur le forum et n'ai pas suivi tes précédents jeûnes, mais j'ai suivi ta conversation avec Luc concernat ton 3ème jeûne, et je me suis vu en toi. Cette nausée (donc une sensation), ces vomissements (non plus une sensation mais bel et bien un acte), ces retours acides... Malheureusement, cela ne s'est jamais estompé pour moi depuis le troisième jour, dont quatre nuits d'affilées sans fermer l'oeil de la nuit!!! Je peux gérer tous ces soucis en journée, mais la nuit? Avec ma partenaire qui ne comprend pas mon entreprise, elle prépare un vrai repas à 18h alors que je ne bois qu'un verre d'eau. Elle n'arrive pas à dormir car je ne cesse de bouger dans le lit, ou qu'elle est en stress parce qu'elle me voit me courber de douleurs toute la nuit, ou m'entend vomir aux toilettes...

Bref, ce ne sont pas les conditions optimales pour jeûner, mais comme dit précédement, je souhaite au moins attendre le 14ème jour pour décider si je continue de cette manière ou non. Je n'ai bu qu'un verre d'eau de toute la journée, il est 21h là où je suis donc j'attends de voir comment va se dérouler cette nuit et les quatre prochaines. D'ailleurs, je sens l'acidité me brûler au niveau de mon sternum au moment même où je t'écris, mais je vais m'accrocher tant que cela reste supportable...

En tout cas, merci pour ton soutien et je te souhaite beaucoup de courage pour le tien, en espérant que le cap des 5 ou 6ème jours feront disparaître les symptômes négatifs pour ton jeûne.

Medmax

Messages : 5
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Luc le Dim 26 Juin 2016 - 8:54


Chez certains jeûneurs, les maux d'estomac se montrent parfois après plusieurs jours, voire plusieurs semaines de jeûne. Souvent, ils doivent interrompre le jeûne car les douleurs deviennent insupportables. Voir le cas de Lyne [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Autre exemple : mon épouse qui a effectué de nombreux jeûnes à l'eau, ne fait maintenant que des demi-jeûne (très restrictifs) un jus le matin, un fruit le midi et un fruit ou un peu de légumes vers 18h. La raison : maux d'estomac.

Il faut aussi comprendre que l'autolyse, même si ralentie un peu par la prise de jus de fruits, se poursuit tout de même, tout comme lors du demi-jeûne.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans ton cas, si ces douleurs gastriques ne diminuent pas ou augmentent, il vaudrait peut-être mieux passer au demi-jeûne.

Jeûner deux jours par semaine est bien également.

Ton menu est très bien aussi. Il est certain qu'avec un tel régime, ton organisme en profitera grandement.


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objectif 3 voir 4 semaines de jeûne hydrique minimum (1 semaine déjà complétée)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum