Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  myasaka le Mar 7 Juin 2016 - 14:03

Bonjour !

Je commence mon premier long jeune thérapeutique, pour environ trois semaines, uniquement à l'eau.
J'espère en premier lieu supprimer mon addiction au tabac, au sucre, aux graisses et à la viande. Je suis en surpoids à cause de cela et bien entendu ces addictions ont des conséquences très néfastes sur ma santé.
Le surpoids me gêne également dans la reprise du sport, d'autant plus que j'ai une très forte poitrine ( 90G), qui était déjà handicapante durant mon adolescence lorsque mon poids était à peu près correct. Mon objectif est donc de lutter contre les addictions, d'atteindre mon poids santé, et d'adopter une alimentation la plus saine possible, qui corresponde à mes besoins, tout en arrivant à appliquer mes idéaux vegan.

Mon profil:

Je suis une femme de 32 ans, 86,5 kg, 1m69.

Hypothyroidie: Levothyrox 100 pendant 3 ans environ, puis je l'ai remplacé par une tisane par jour d'aneth, thé vert, et tisane drainage, ce qui me permet d'avoir des symptômes très atténués, mais je n'arrive pas à me passer la tisane pour l'instant, malgré plusieurs essais.

Tabac: Grande fumeuse (un paquet par jour), j'ai réussi à arrêter pendant trois ans, puis j'ai repris il y a un an, à nouveau grande fumeuse. Ces 6 derniers mois, j'ai essayé d'arrêter plusieurs fois.

Malbouffe: Totalement accro à la malbouffe depuis ma majorité, tous les plats gras, sucrés ou salés, les plats riches en viande, etc ... J'ai essayé d'arrêter à de très nombreuses reprises sans y parvenir. Je souhaiterai me tourner vers une alimentation végétalienne, à dominance crue (alimentation vivante). Les légumineuses ne me réussissent pas vraiment en grande quantité (maux de ventre, gaz, sensation de poids, bien que j'aime leur goût). Je ne peux pas trop me tourner vers le toffu et autres soja à cause des problèmes hormonaux de la thyroide. Pour l'instant, j'ai décidé de m'orienter après le jeûne vers le bol du Bouddha.

Endométriose: Dès que je mange de la viande, produits laitiers etc, plus d'une fois tous les 2 jours, douleurs utérus au matin, puis les règles sont totalement insoutenables. (incapacité à me déplacer, parfois même simplement rester debout ou assise). La bonne nouvelle, c'est que mon corps ne veut pas trop de protéines, ce qui pourrait m'être utile pour devenir vegan, une fois l'addiction réglée.

Calculs biliaires et rénaux: Il y a plusieurs mois, alors que je devais me faire opérer de la vésicule biliaire suite aux crises (aucune alternative d'après les médecins), j'ai réussi à conserver ma vésicule en me soignant seule grâce à une cure et un jeûne, en suivant la procédure du Dr Clarck. Mais avec mes abus sur la nourriture que j'ai repris, la zone reste fragile, même si je conserve (pour combien de temps ?) un équilibre.

Souffle au coeur: Il était totalement parti avec l'arrêt de la cigarette, me permettant enfin de passer le cap des 7 min de footing. Evidemment, revenu avec la clope.

Allergie au soleil: Dès les premiers rayons du soleil, jusqu'à l'hiver, j'ai une plaque rouge qui se propage sur le front et qui démange. Puis des boutons au dessus de la poitrine, en plaque rouge également. Mon allergie au soleil avait disparu quand j'étais devenue non-fumeuse, je compte bien la guérir à nouveau du coup !

Douleurs dentaires: Dès le lendemain d'une prise de boisson sucrée, gâteaux, etc ... ce qui ne m'empêche d'en manger quand même, à cause de l'addiction.

Obésité: Je n'ai jamais atteint de toute ma vie de poids santé. Jamais eu de poids stable. Ce que je voudrais, c'est perdre du poids de façon durable, les graisses persistantes au niveau du ventre (ventre très très bombé depuis l'enfance, même quand le reste était correct, d'ailleurs on me demande non stop depuis l'âge adulte si je suis enceinte ...). Bref, trouver enfin une stabilité avec mon poids santé.

Myopie: Faible myopie, que j'aimerais guérir avec le yoga des yeux. Passant des lentilles aux lunettes, j'ai déjà réussi à passer de -2 à -1,50 avec des simulations de jeu vidéo développant l'acuité visuelle. J'aimerais retrouver une vue parfaite.


Jeûne:

J'ai déjà fait un jeûne de 3 jours qui s'était très bien passé, mais que je regrette d'avoir arrêté trop tôt. Il m'a permis de passer de 91kg à 86,5kg (une fois le poids normal d'après jeûne repris).

J'ai donc décidé de prendre en mains ma santé et ma vie, et de me lancer dans un véritable jeûne thérapeutique. Je compte le faire pour environ 3 semaines, afin de régler tous mes problèmes en profondeurs. Je ne prendrai pas ma tisane spécial hypothyroidie. Je compte faire un jeûne uniquement à l'eau minérale.

J'ai commencé à diminuer les paliers, aujourd'hui dernier jour de diminution, ce sera jus de pastèque et clopes (pas encore réussi à arrêter).
Voilà
Je vous tiendrai au courant jour après jour si vous le souhaitez !

myasaka

Messages : 5
Date d'inscription : 07/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Klee le Mar 7 Juin 2016 - 15:53

Bonjour Myasaka, bienvenue sur le forum et bravo pour ce jeûne thérapeutique !

Si tu as effectivement de nombreux problèmes de santé à régler, la bonne nouvelle dans l'histoire, c'est que tu es déjà bien consciente des comportements qui ont pu aggraver ces problèmes et que tu sembles résolue à vouloir prendre le taureau par les cornes.

Il s'agit d'un premier jeûne long et bien malin celui qui pourrait en prédire les bénéfices. Ton corps seul sait à quel souci de santé celui-ci va vouloir prioritairement s'attaquer. En tout état de cause, un jeûne hydrique de 3 semaines devrait te faire du bien ! Pour accroître son efficacité, l'important également est de l'effectuer au repos, autant que cela est possible.

Très bonne entame de jeûne et au plaisir de lire tes avancées !

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  myasaka le Mar 7 Juin 2016 - 16:38



Merci beaucoup pour ce message de bienvenue

Effectivement, je ne cherche pas à simplement atténuer ou supprimer les symptômes, mais à soigner mes addictions et autres mauvais comportements alimentaires qui m'ont conduite là où j'en suis aujourd'hui, afin de trouver enfin une vie saine, équilibrée, sportive, et une santé optimale.

Le repos me pose des questions: qu'entend-on exactement comme repos pendant le jeûne ? Lorsque l'on utilise le jeûne pour lutter contre l'obésité et réapprendre à s'alimenter correctement, j'ai en effet lu qu'il fallait rester actif mais calme, et avoir une activité physique douce (3h de marche par jour environ). Qu'en pensez-vous ?

Je pensais également une fois la crise d'acidose passée, me mettre très doucement à la musculation. J'envisageais par jour 5 à 10 min de marcheur + un seul exercice de musculation, par exemple une série de squatts, une série d'altères de 1kg, ou une série d'abdo. Est-ce que certains ont déjà essayé, et si oui, est-ce que cela a rendu le jeûne + facile ? + difficile ? Est-ce qu'associer le jeûne à une musculation de ce type apporterait des bienfaits, notamment pour lutter contre l'obésité en allant ôter les graisses toxiques profondes les plus difficiles à enlever (ce fameux ventre de femme enceinte qui arrive à être plus large que mon 90g même quand je ne suis pas trop en surpoids), ou bien est-ce que cela risquerait de compromettre mon jeûne ?

myasaka

Messages : 5
Date d'inscription : 07/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Sommerlund le Mar 7 Juin 2016 - 20:20

Salut Myasaka, voici une vidéo de Thierry Casasnovas qui justement parle de jeûne et musculation: vidéo
D'ailleurs je te conseil de regarder tout ses vidéos sur le jeûne, on en apprends vraiment beaucoup !

Bon courage pour ton jeûne ! Je suis persuadé que tu peu te guérir de tout tes maux en le pratiquant. Par contre n'espère pas de miracles trop rapidement, ça peu parfois prendre plusieurs jeûnes, ton corps lui-même va choisir ce qu'il va régénérer en premier, et souvent il n'a pas les mêmes priorités que toi. Je me rappelle d'un cas de Shelton, d'un vielle homme aveugle qui n'a retrouvé la vue qu'après plus de 90 jours de jeûnes. Cas extrême, bon, mais s'il avait arrêté avant il serait probablement toujours aveugle.





Sommerlund

Messages : 85
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Klee le Mer 8 Juin 2016 - 4:23

myasaka a écrit:Le repos me pose des questions: qu'entend-on exactement comme repos pendant le jeûne ? Lorsque l'on utilise le jeûne pour lutter contre l'obésité et réapprendre à s'alimenter correctement, j'ai en effet lu qu'il fallait rester actif mais calme, et avoir une activité physique douce (3h de marche par jour environ). Qu'en pensez-vous ?

Dans une visée thérapeutique, pour régler des problèmes de santé, plus le corps est au repos plus le phénomène d'autolyse pourra facilement s'enclencher. Bernard Clavière écrit par exemple :

Les conditions idéales du jeûne

Voici résumés ici quelques conseils qui pourront vous faire gagner du temps dans votre processus curatif si vous les respectez. Tout est très logique ; il s’agit simplement de favoriser le nettoyage naturel du corps. Car rien ni personne ne « guérit ». (...) Seule la nature – avec ses lois parfaites – peut nous guérir,
et tout ce que nous avons à faire, c’est l’aider en nous mettant simplement dans les conditions les plus favorables pour que ce travail s’effectue.

Ces conditions sont :

– le repos physique (absence d’activité et de nourriture),
– le repos mental (absence de stress, de soucis),
– le repos émotionnel (solution des conflits relationnels, avec autrui ou avec soi-même, et des problèmes existentiels).

Ce sont là les conditions idéales pour que les ressources naturelles du corps et les lois de la vie puissent agir et opérer le retour à l’équilibre.

De nombreuses pratiques de santé (thérapies douces…) peuvent bien sûr être associées selon les goûts, les besoins et les affinités de chacun, mais si les conditions de base énumérées ci-dessus ne sont pas établies, on aura peu de chances de parvenir à une véritable guérison.

Tiré de : "Et si on s'arrêtait un peu de manger ... de temps en temps"

Effectuer un jeûne, c'est aussi prendre le temps de ralentir. Arrêter un moment les multiples sollicitations. Bref, keep cool and have a break ^^ ! Chaque chose en son temps, donc : la musculation, tu pourrais par exemple en faire progressivement après le jeûne.

Plus d'information sur ce qu'il est conseillé de faire durant un jeûne : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

La vidéo proposée par Sommerlund me semble intéressante sur un point, celle de remettre en cause les dogmes courants sur l'alimentation. Par contre, clairement, la personne qui témoigne n'est pas dans le même cas que le tien : elle est avant tout en recherche de performances physiques et il me semblerait plutôt inapproprié de transposer son cas au tien. Les jeûnes (on parle bien de jeûnes de plusieurs jours et non de jeûnes intermittents) combinés à de l'exercice physique peuvent avant tout être effectués par des personnes en bonne santé.

Klee
Admin

Messages : 310
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  myasaka le Mer 8 Juin 2016 - 7:30



Tout d'abord, merci pour vos réponses !!
Alors si je résume le lien: pour soigner ses maladies en provoquant l'autolyse, le mieux est de faire le jeûne au lit pour mettre toutes les ressources de l'organisme au service du jeûne. (ce qui est mon cas)
Et si l'on cherche à lutter contre l'obésité, il est au contraire conseillé d'être actif, et même d'avoir une activité physique douce.(ce qui est mon cas aussi).
Du coup, à moi de choisir ce que je considère comme le plus important et le plus urgent ... pas facile !
Je pense que je vais choisir de privilégier la lutte contre l'obésité en premier, quitte à refaire un jeûne plus thérapeutique pour mes autres problèmes après. Après tout, mes ennuis de santé sont directement causés par les addictions et l'obésité, donc autant soigner les causes en premier. Je sais aussi que si j'ai perdu du poids de façon significative, je serai plus motivée pour ne pas reprendre les mauvaises habitudes qui m'ont rendue malade (surtout que j'ai déjà eu des périodes de vie saine, sport intensif + alimentation saine sans perte de graisse du tout, ce qui était extrèmement démotivant). J'ai envie de m'attaquer à ces graisses récalcitrantes qui gènent ma motricité et me sentir plus libre.

Pour ce qui est des deux autres repos:

Repos mental (absence de stress, de souci)
et repos émotionnel (solution des conflits relationnels, avec soi-même ou les autres),
On va dire que je m'en doutais et je sais d'avance que ce sera le plus compliqué, parce que ça ne dépend pas que de moi !
Je vis avec une personne souvent ombrageuse, négative, et qui fait des crises d'aggressivité, et qui par dessus le marché harcèle jusqu'à obtenir le conflit qu'elle souhaite si je me contente de rester zen lol (quand elle souhaite le conflit).

Bref, je peux tenter de l'éviter autant que possible, pour ne pas trop entraver le processus d'autolyse, déjà diminué par l'acitivité physique douce. Je m'étais rendue compte pendant mon jeûne de trois jours le mois dernier, que plus j'évitais cette personne, et mieux je me sentais. D'autant plus que la résolution de conflits internes puissants, récents et anciens, auxquels m'ont amenée ce premier jeûne, me font aussi aussi pencher vers plus de distance avec cette personne. D'ailleurs j'ai pu découvrir que le jeûne avait de puissances vertues anti-dépressives, quand j'ai enfin ressenti un bien-être profond pendant le jeûne, sans nécessité de millepertuis. J'espèrais avoir plus de clarté mentale dans mes choix pour le présent ou le futur, c'est d'ailleurs pour cela que j'avais commencé le jeûne court. Je ne pensais pas que les conséquences de ce réveil mental serait aussi dévastateur psychologiquement une fois le jeûne terminé, sur le principe du "détruire pour reconstruire", "ne pas refouler les vrais sentiments et les vrais désirs" au lieu de toujours faire ce que le "devoir" nous impose de faire. Devenir soi peut être un processus difficile ... Accepter de laisser parler mon âme et mon coeur, et pas seulement la raison continuellement, comme un automate, comme je le fais depuis si longtemps, sans avancer. Je me suis aussi rendue compte que ces choses refoulées étaient aussi l'une des causes de mes addictions, car il est parfois plus facile de s'autosaboter que d'avoir à prendre des décisions difficiles et de revenir en arrière sur des mauvais choix que l'on a fait.














myasaka

Messages : 5
Date d'inscription : 07/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Luc le Mer 8 Juin 2016 - 10:43


Bienvenue sur le forum !

En résumé, oui, la plupart de tes ennuis de santé peuvent être éliminés par un long jeûne ... mais pas n'importe comment !

Dans ton cas, je crois que la seule façon de faire serait ce que la biologiste N. Boudreau écrit ici :

Les réactions d'autolyse sont plus intenses lorsque le jeûneur est en repos complet, car les activités réparatrices de l'organisme sont accentuées. Le jeûneur qui se repose perd donc du poids, même s'il ne fait aucun sport.

Perdrait-il plus de poids s'il bougeait? Pas du tout. Le jeûneur qui s'entraînerait brûlerait des calories qui ne seraient pas consacrées à l'autolyse des toxines et des tissus endommagés. Il emploierait ses énergies à l'exercice au lieu de les consacrer à se détoxiquer. Or les réactions de détoxication, si on leur dédie toutes nos énergies, entrainent des pertes de poids maximales. Faire de l'exercice lorsque l'on jeûne n'augmente donc pas l'amaigrissement et freine les processus de détoxication.
Finalement, nous avons tous les avantages à jeûner au repos : guérison + perte de poids !

Nous faisons d'une pierre deux coups !

Comme le mentionnent certains intervenants, il est même possible qu'un autre jeûne puisse être nécessaire afin de compléter le travail. D'ailleurs, Boudreau écrit :
"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. (...) Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras). Les habitudes de vie inadéquates qui polluent le corps raniment l'état toxémiques et compromettent l'amélioration de la santé."
Au plaisir de te lire !





Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  myasaka le Mer 8 Juin 2016 - 11:52

Hummm d'accord Luc, suite à tes conseils, je vais tester le repos total (enfin, maximal quoi)
C'est parti je me lance

Apparemment, la diète préparatrice au jeûne a déjà eu des effets:
Après avoir mangé deux concombres et une moitié de pomme hier, j'ai eu de gros vertiges et des tremblements, j'ai pris 5 pastilles de beurre de cacao cru (le seul truc pas consistant que j'avais sous la main, et les vertiges ont cessé). Je voulais éviter d'avoir trop de symptômes de ce type pendant le jeûne, surtout que je compte le fait durer. Donc je comptais bien y aller progressivement dans la descente de palliers (bon pastilles de beurre de cacao pas top, mais j'avais pas prévu d'avoir des vertiges avant même le début du jeûne lol). Environ 10 cigarettes fumées également hier. Du mal à m'endormir avec la faim, une bonne tisane de camomille, et après plus rien, début du jeûne.

Aujourd'hui, je me suis réveillée par une douleur dans les jambes, du style syndrome des jambes sans repos, comme lorsque j'avais mes périodes de reprise du sport. Impossible de me rendormir. Egalement douleur au coeur présente au réveil, qui s'est beaucoup atténuée par la suite.

Par rapport au jêune précédent, j'étais déjà affamée au lever, sans doute la différence de glycémie avec mes écarts gras et sucrés de la semaine dernière. J'ai déjà les envies de nourriture avec les flashs d'aliments spécifiques, gras, sucrés, protéinés, que j'avais eu seulement le troisième jour de mon précédent jeûne (et qui m'avait fait arrêter). Surprise que ces manifestations arrivent très tôt (une simple diète peut-elle amener une acidose ?), mais cette fois-ci j'ai décidé d'un jeûne long donc je ne lâcherai pas.






myasaka

Messages : 5
Date d'inscription : 07/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Luc le Mer 8 Juin 2016 - 14:47

myasaka a écrit: ... j'ai eu de gros vertiges et des tremblements ...
Il est possible que ce soit une baisse importante de la glycémie. Ce phénomène se produit lors des premiers jours de jeûne. Les glycémies reviennent habituellement dans les normales basses vers la 4e et 5e journée de jeûne et resteront stables durant les semaines subséquentes. Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon courage !




Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  myasaka le Mer 8 Juin 2016 - 22:22

Merci pour ce lien très instructif
Compte-rendu du jeûne de la journée !


Jour 1:

MATIN:

Poids 87 kg.
Réveil avec douleur du type syndrôme des jambes sans repos.
Très grosse faim.
Douleur au coeur modérée.
Langue blanche pâteuse.

APRES-MIDI:

Jambes normales, coeur un peu douloureux mais acceptable, douleurs utérines légères.
Grosse crise de faim, avec flashs d'aliments gras, sucrés, ou protéinés. Fatigue, vertiges très légers.

SOIR:

Faim supportable, pas mal d'énergie, juste un peu la tête qui tourne, sans plus.
J'ai enfin téléchargé et commencé à repporter l'avancement de mon roman de science-fiction sur un logiciel spécifique à l'écriture, chose que je repportais depuis des années, restant au manuscrit. Le jeûne me permet décidément de sortir de l'état de léthargie qui m'aidait à supporter le quotidien. La clarté mentale me permet d'appréhender l'avenir differemment, en fonction de mes aspirations personnelles profondes, de refuser les choses qui m'étaient présentées comme inéluctables, pour décider de mon propre destin, pour faire mes propres choix. L'espoir, qui renait après avoir dû affronter mes démons passés et présents, me dit que je peux peut-être modifier ma propre voie telle que je la souhaite.



Total: Une dizaine de cigarettes dans la journée. L'envie était toujours là, mais le goût de moins en moins agréable au fil de la journée.
Consommation d'eau uniquement.
Poids 86kg.

myasaka

Messages : 5
Date d'inscription : 07/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Luc le Mer 8 Juin 2016 - 22:58



Fumer et jeûner est incompatible. Voir quelques liens sur le jeûne et le tabagisme sur le présent forum : ICI

Bon courage !




Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Hophophop le Lun 20 Juin 2016 - 7:47

Si je puis me permettre, à propos du sport et du jeune.

Pour avoir fait pas mal de sport (dont de la muscu et du crossfit), il faut vraiment être précis avec ce qu'on entend pas "sport".


Tu parles de musculation et de squat...
Mais qu'est-ce que le principe de la musculation?

C'est pousser les muscles jusqu'à l'inflammation et l'irritation.
Pour que le corps, en utilisant les protéines de l'alimentation, puisse reconstruire les muscles abîmés durant l'effort+ les endurcir pour palier aux futurs efforts desdits muscles (d'où le volume des muscles qui se développe après un certain temps de pratique de la musculation).

Bien entendu, il ne faut pas que des protéines, un bon fonctionnement hormonal est nécessaire. Et pour cela il faut une toute petite quantité de glucides, et un minimum de lipides, des nutriments, etc...

Dans le cadre d'un jeune, la musculation n'est donc pas adaptée du tout.

Tu va provoquer une irritation des muscles visés (dans le cas du squat par exemple, on touche le fessier, les cuisses, etc..) mais tu n'aura absolument rien pour réparer.

Donc le corps, qui sera donc en mode "auto-lyse", un mode où il fait le ménage des cellules abîmées,  va utiliser ces muscles défectueux plutôt que les solidifier et les faire grossir.


Résultat, tu va perdre plus de poids que tu ne le ferai avec un jeune au repos. Mais ça sera du muscle.

La personne de la vidéo pratique ce qu'on appelle le jeune intermittant. C'est effectivement très efficace et beaucoup de sportif le font sans que ça n'altère leurs performances, bien au contraire.
Mais le jeune intermittant couplé au sport se fait par jeune court, alors que tu es dans l'optique d'un jeune long.



En revanche, tu peux faire une marche douce.
Par exemple, aller te promener en forêt pendant 30mn, 1h.
Sans courir, sans pratiquer la marche de fond.
Ca ne va pas forcer tes muscles, et ça te changera les idées vu que tu a l'air très stressée par la personne qui vit avec toi.

Hophophop

Messages : 20
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et arrêt du tabac, hypothyroïdie, obésité, allergie au soleil, endométriose, calculs biliaires et rénaux, souffle au coeur, douleurs dentaires, addiction graisse, sucre et viande, myopie...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum