Shank Prakshalana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shank Prakshalana

Message  Luc le Dim 9 Sep 2012 - 12:02

Voici quelques détails sur cette méthode ayant pour but ne nettoyer les intestins. Il est conseillé d'utiliser cette méthode pas plus que deux fois par année. Aussi, pour les adeptes du jeûne thérapeutique, le Shank Prakshalana ne devrait pas être utilisé durant la période de jeûne puisqu'il faut manger dans l'heure suivant la fin de l'exercice.

________________________

SHANK PRAKSHALANA Nettoyage des Intestins

Préparatifs : Faire chauffer de l’eau salée (5 à 6 grammes par litre) Pratiquer à jeun le matin, un jour de repos. Pas d’autre pratique ce jour là. Boire un verre d’eau salée chaude (comme un potage) Exécuter les mouvements proposés. Boire encore un verre d’eau, suivi par la série des mouvements. Boire en alternance eau/mouvements jusqu’à l’absorption de 6 verres à ce moment là, il faut aller à la selle. Normalement une première évacuation se produit. Si rien ne se passe dans un délai de 5 minutes, refaire les mouvements sans reprendre d’eau, puis retourner au WC. Si 1 rien ne se passe (ce qui est rare) il faudra amorcer par un lavement habituel. Une fois que le siphon est amorcé, les premières selles sont passées, le reste suit. Se laver à l’eau l’anus après chaque passage à la selle si cela brûle à cause du sel, lubrifiez avec un peu d’huile ; Boire à nouveau un verre d’eau salée, effectuer les mouvements puis retourner à la selle, et chaque fois il y aura évacuation. Poursuivre ainsi alternance Boire/mouvements/WC jusqu’à ce que l’eau sort soit aussi claire que celle qui rentre (environ 10 à 14 verres). Ne plus rien faire et aller aux toilettes dans l’heure qui suit pour éliminer le reste d’eau.

Démarche :

Buvez un verre d’eau. Réaliser les 4 exercices suivants
- Debout les pieds écartés de 30 cm environ, les doigts entrelacés paumes tournées vers le haut. Bien redresser le dos et respirer normalement.
Sans faire pivoter le buste, l’incliner vers la gauche puis sans s’arrêter reprendre la position initiale et incliner vers la droite. Répéter 4 fois ce double mouvement.
Ce mouvement fait passer l’eau de l’estomac vers le duodénum et l’intestin grêle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- La position de départ est la même, étendre le bras droit à l’horizontale et replier le gauche jusqu’à ce que l’index et le pouce touchent la clavicule droite. Effectuer une rotation du tronc en dirigeant le bras étendu vers l’arrière, le plus loin possible. Sans s’arrêter effectuer le mouvement inverse. Répéter 4fois ce double mouvement.
Ce mouvement fait progresser l’eau dans l’intestin grêle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Effectuer une variante de cobra avec seuls les orteils et les paumes en contact avec le sol. Les pieds sont écartés de 30 cm environ puis faire pivoter la tête, les épaules et le tronc jusqu’à ce que vous voyiez le talon opposé, recommencer de l’autre coté sans s’arrêter.
Effectuer ce double mouvement 4 fois.
L’eau progresse dans l’intestin grêle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Deux variantes existent pour ce mouvement selon que l’on ait des douleurs aux genoux ou pas
• Accroupi, les pieds distants de 30 cm environ, genoux écartés de 50 cm. Faire pivoter le tronc et placer le genou gauche au sol devant le pied opposé. Les paumes poussent alternativement la cuisse droite vers le coté gauche et la gauche vers le coté droit afin de comprimer une moitié de ventre, regarder derrière. Inverser et effectuer ce mouvement 4 fois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

• Jambe droit allongée au sol, le pied gauche est simplement posé contre la face interne de la cuisse, le tronc est légèrement incliné vers l’arrière. Cet exercice ne vise qu’à comprimer le bas ventre, ne pensez pas à Ardha Matsyendrasana.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’eau parvenue à l’extrémité de l’intestin grêle doit maintenant être conduite vers le colon.
Pour résumer, buvez un verre d’eau, réalisez la série d’exercices, recommencez 6 fois et allez vous assoir aux toilettes, si le siphon est ouvert alors continuez à alterner un verre d’eau une série d’exercices jusqu’à ce que l’eau ressorte presque aussi claire qu’elle est entrée (environ 12 ou 13 verres selon les personnes). Sinon continuez quelques exercices sans forcément boire encore, pratiquez quelques instants Sarvangasana et retournez aux toilettes.
Normalement tout devrait se passer simplement et facilement ; si vous n’avez pas réussi à ouvrir le siphon, ne vous inquiétez pas vous éliminerez le liquide en urinant. Cela est sans danger. Le point est d’essayer avec un esprit ouvert sans crainte.


Après :
Attendez avant de boire de l’eau, votre premier repas. Ce repas devra avoir lieu entre 30 mn et 1 h après la fin de la pratique. Ce premier repas sera constitué de riz blanc avec du beurre et un peu de fromage si vous voulez. Evitez la viande, le café et l’alcool pendant 24h.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vidéo : (langue étrangère) mais il perment de voir la façon dont les mouvements sont exécutés. À noter que dans la vidéo, certains mouvements additionnels aux images données ici sur ce message sont montrés, on peut naturellement ne pas les exécuter car ils demandent assurément beaucoup de pratique; ils sont sans doute pour des experts dans le domaine!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Shank Prakshalana démistifié

Message  leiynad le Dim 21 Avr 2013 - 17:40

Shank Prakshalana

Je voulais partager ma petite expérience sur ce sujet et apporter quelques expériences afin de dissiper les craintes.

Je pratique Shank Prakshalana depuis plus de 20 ans. Je m’exécute 1 fois par mois et j’ai à peu près tout essayé, testé concernant la méthodologie, etc. J’ai réussi avec succès une coloscopie avec comme préparation Shank prakshalana, dont je donnerai ma formule, je donnerai des indications claires et précises sur ce qu’il faut faire comme préparation.

Je précise quand même que Shank Prakshalana n’est pas pour tout le monde et que s’éxécuter au hasard peut mener à des mésaventures. Mais si vous n’avez pas de problème de santé, d’estomac, d’intestins, de reins, alors vous devriez être assisté par une personne d’expérience qui vous guidera tout au long la première fois et qui peut vous expliquer certaines réaction physique.

Shank Prakshalana n’est pas du tout dangereux, après avoir enseigné la technique à plusieurs personnes, j’ai remarqué que la peur jouait un rôle capital dans les réactions physiques, comme on dit, plus de peur que de mal réel.

Nous, les occidentaux, ne sommes pas habitué à vider nos systèmes digestifs et encore moins à sentir le vide au creux du ventre. Ce qui cré la peur. Alors les contractions intérieures se manifestent d’où le blocage au moment de shank prakshalana.

Pour terminer cette entrée, quand j’exécute shank prakshalana, j’ai besoin de 8 verres d’eau et 35 minutes, et c’est terminé. Je donnerai ma recette éprouvée et testé sur 20 ans, trucs et astuces inclus.

Pour éviter d’alourdir le texte, je vais écrire sur plusieurs entrées.

Pour ceux et celles qui ont des questionnement au sujet de shank prakshalana, j’y répondrai avec plaisir.

À suivre…

leiynad

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2013

http://www.shankprakshalana.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shank Prakshalana

Message  Luc le Dim 21 Avr 2013 - 17:46


Merci pour le partage de tes connaissances et expériences!


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Prakshalana : les préparatifs et les indispensables avant l’exécution

Message  leiynad le Dim 21 Avr 2013 - 18:35

Vous êtes intoxiqué, vous avez trop mangé ou manquez de maîtrise sur vous-même à table et vous aimeriez nettoyer la mer digestive ?

Votre première fois, alors faites-vous guider et ne prenez pas de chance. Si vous avez la jeunesse avec vous, ou que vous ne dépassez pas la trentaine et aussi que votre poid est conforme à votre nature, que vous n’avez pas les viscère dilaté (gros ventre), alors suivez les étapes comme énoncé dans ce forum par Luc. Ce que Luc a donnée comme indication sont les explications génériques, y a des alternatives qui simplifie l’exercice, mais ils ne seront pas décrit dans cette présente discussion, ultérieurement quand le sujet sera avancé.


Si vous n’êtes pas habitué à Shank Prakshalana, mais que vous l’avez déjà fait avec succès alors voici quelques petits trucs.

Je suggère de le faire le matin au levé, la veille, mangez légé toute la journée, et surtout prenez un soupé ultra légé, voir même négligé, voir pas du tout,, en tout cas pas de viande, pas de pain, pas de patate et … déssert non plus. Un gruau, des céréales, pas de fromage, laissez le système digestif s’aplanir, se vider.

Le matin, calmement, verser 2 litres d’eau chaude, pas bouillante, mais chaude dans un récipient. Versez 1 cuillère à soupe et demi arasé de sel, PAS DE SEL SIFTO, de grâce, mais du sel de guérande gris, celui-ci... triple double v point lepaludier point com qu’on retrouve en abondance dans les épicerie du coin . Je ne prends que du guérande et rien d’autre, jamais. J’ai testé le SIFTO avec les conséquences qui vont avec. Les bouillons en cube, horreur !! l’eau et le sel de ma préférence sont de loin les meilleurs.

Et commencer Shank Prakshalana, une fois terminé, reposez-vous au moins 60 minutes avant de prendre du solide.

Toute la journée, mangez légé, sans viande, sans fromage, pas de légumes cru, pas de bouillon de soupe en sachet. Si vous pouvez, boire du jus vert, un mélange de feuille verte et de carottes.

Fermer le goulot de pylore après Shank Prakshalana n’est pas obligatoire. Il n’y a pas de mal non plus, après avoir fait Shank Prakshalana, de ne manger que dans l’après midi pour ceux qui sont à l’aise.

Pour tester votre niveau de santé, d’encrassement et d’intoxication, jeunez un jour à l’eau à volonté strictement et cela vous démontrera si votre santé est au rendez-vous ou pas.

Tout ce que je vais écrire à propos de Shank Prakshalana est issu d’aucune autre autorité que la mienne et j’écris en mon nom seul. Je relate et partage mes propres expériences et n’irai pas sur un terrain que je ne connais pas. Libre à vous de tester de vous inspirer, vous ne pourrez me tenir pour responsable en cas de pépin, vous êtes votre SEUL juge et personne d'autre.

Aussi, soyez avisé que les effets peuvent être très différents d’une personne à l’autre, aussi, ce que j’écris peut ne pas être valable pour certaine personne. Apprenez à vous connaître, sans vous faire de mal est la clé du succès avec le temps.

Dernier point au sujet du partage.

Quelques personnes à qui j’ai enseigné directement Shank Prakshalana, m’ayant exécuté face à eux pour qu’il puisse observer comment ça ce passe, et apres les avoir guidé directement leur première séance, ont tout de même répéter le lendemain incorrectement, Shank Prakshalana, malgré leur avoir dit, après la séance, de ne pas recommencer avant 3 ou 6 mois l’exercice. Le pire, cette personne s’était trompé dans la prise de verre d’eau et prenait le double de la dose que je lui avais enseigné, résultat : elle se retrouve avec un ventre immense et les malaises qui vont avec. Ce n’était pas dangereux, parce que l’eau est absorbé par osmose, juste pour dire qu’il faut se plier aux indications, ce qui n’est pas toujours le cas.

À suivre …

leiynad

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2013

http://www.shankprakshalana.ca

Revenir en haut Aller en bas

Shank Prakshalana et discussion

Message  leiynad le Dim 21 Avr 2013 - 20:10

Shank Prakshalana est une technique simple, efficace et naturelle. Eau, sel et exercice sont au cœur de la mécanique pour évacuer saleté et impureté dans le tube digestif.

Dans mes premières années, j’ai pratiqué Shank Prakshalana chaque semaine sans problème, puis j’ai augmenté au 15 jours, puis au 3 mois. Dans mon cas, la formule mensuelle me convient parfaitement.

Pratiquer régulièrement tonifie le système digestif, rééduque les intestins, tonifie le système immunitaire, la couleur des selles sont celle d’un bébé, l’haleine devient légère, à dieu les déodorants, les odeurs corporel nauséabond disparaissent, et j’en passe.

Un sacrifice doit demeurer, celui d’une parfaite hygiène de vie, de table, et de connaître son corps, son langage et ses limites. Ceci s’obtient avec le temps.

Telle une ballerine, j’exécute Shank Prakshalana avec 8 verres d’eau et 35 minutes pour terminer le tout.

Au levé je fais 1 heures de yoga, comme d’habitude, ensuite j’exécute Shank Prakshalana, je fais ma journée comme d’habitude et je termine ma journée avec une autre heure de yoga. Mes 3 amis, pour fortifier santé et vigueur sont Shank Prakshalana, Pranayama et le yoga.

Vous pouvez faire Shank Prakshalana avant d’aller travailler, quelques heures avant de partir. Une fois que Shank Prakshalana est installé dans notre vie et que c’est devenu un besoin pour le corps, Shank Prakshalana devient facile.

Le prochain sujet sera comment se préparer avant une coloscopie, et un peu de mon histoire sur le sujet.

Il y a pas mal d’info sur Shank Prakshalana sur le site suivant triple double v point shankprakshalana point com

Les ébutants, suivez les instructions à la lettre, avec le temps, vous aussi deviendrai des ballerines de Shank Prakshalana.

leiynad

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2013

http://www.shankprakshalana.ca

Revenir en haut Aller en bas

Trop nettoyer le système gastro-intestinal peut-il être néfaste?

Message  admin2 le Dim 28 Avr 2013 - 14:28

Utilisation de cette pratique, Shank Prakshalana, quelques jours avant le jeûne pourrait assurément remplacer avantageusement le lavement, l'irrigation du côlon et autres pratiques semblables visant à vider les intestins.

Sur le lien plus haut, où ont été prises les informations du premier message, on parle d'absorber de 10 à 14 verres d'eau salée. Il est également mentionné de ne pas exécuter cette thérapie plus de deux fois par année.

N'y a-t-il pas de risques, si cette thérapie est trop souvent utilisée, de lessiver les sucs gastriques et intestinaux ainsi que les vitamines et oligo-éléments comme par le lavement, l'irrigation du côlon ou encore l'absorption de trop grandes quantités d'eau. (tel que l'écrit le docteur Michel Duverney-Guichard (1) dans sa thèse de doctorat sur le jeûne?) D'ailleurs, le docteur Duverney-Guichard n'est pas pour l'absorption de grandes quantités d'eau en période de jeûne, tout comme Shelton (2) et Tilden (3).

Bien que cette pratique (Shank Prakshalana) ne soit pas effectuée durant le jeûne, si elle est trop souvent pratiquée, peut-elle encourir ces conséquences? On sait que certains proposent des lavements presque quotidiens durant le jeûne et l'absorption de plusieurs litres d'eau chaque jour et parfois des purgations.

(1) Duverney-Guichard ; « Comment admettre que l'ingestion de 3 litres d'eau par jour n'intervienne pas dans l'équilibre hydro-électrolytique et la perte rénale d'électrolyte ? (...) Le jeûneur a besoin de très peu d'eau et les 200 à 300 ml produits quotidiennement par le métabolisme peuvent lui permettre de survivre à un déficit en eau pour plusieurs jours à une semaine ou plus s'il n'est pas dans un climat déshydratant. »

(2) Shelton : « L'emploi de drogues 'purgatives' pendant un jeûne est encore plus mauvais que l'emploi du lavement. Pris par la bouche, comme ils le sont, ils occasionnent un énervement et un gaspillage provoqués par la sécrétion d'une grande quantité de mucus aqueux tout au long du tube digestif; »

(3) Tilden : « Chaque fois qu'une forte quantité d'eau est forcée dans les intestins, elle lave les sécrétions normales de la muqueuse et l'on doit alors attendre que la Nature se rajuste pour que les sécrétions normales puissent de nouveau reprendre leur travail normal. Si on laisse faire la Nature, elle fera d'elle-même le ménage dans la maison. Et si on arrête de donner des aliments, les sécrétions auront le temps de se rattraper et pourront aussitôt commencer à effectuer leur travail de nouveau convenablement. Moins on s'ingère dans la loi et l'ordre naturels mieux c'est pour le patient. »




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shank Prakshalana

Message  leiynad le Dim 28 Avr 2013 - 15:02

admin2 a écrit:N'y a-t-il pas de risques, si cette thérapie est trop souvent utilisée, de lessiver les sucs gastriques et intestinaux ainsi que les vitamines et oligo-éléments comme par le lavement, l'irrigation du côlon ou encore l'absorption de trop grandes quantités d'eau. (tel que l'écrit le docteur Michel Duverney-Guichard (1) dans sa thèse de doctorat sur le jeûne?) D'ailleurs, le docteur Duverney-Guichard n'est pas pour l'absorption de grandes quantités d'eau en période de jeûne, tout comme Shelton (2) et Tilden (3).

Bien que cette pratique (Shank Prakshalana) ne soit pas effectuée durant le jeûne, si elle est trop souvent pratiquée, peut-elle encourir ces conséquences? On sait que certains proposent des lavements presque quotidiens durant le jeûne et l'absorption de plusieurs litres d'eau chaque jour et parfois des purgations.


Est-ce dangereux ? c'est une bonne question.

Auquelle, honnêtement, je répondrai: je ne sais pas. De même que maintenir trop longtemps l'organisme vide, en état de jeune, ne serait-ce pas aussi dangereux? difficile de répondre. Dans certain cas ça donne de bons résultat, dans d'autre, c'est désastreux ce qui rend difficile de se prononcer de façon absolue.

La seule règle que j'observe scrupuleusement c'est: tout excès mène au désordre. Mais le véritable problème, qu'est-ce qui tranche entre l'excès et le juste milieu? À mon humble avis, connaissance de soi est indispensable, muni aussi d'informations privilégiées sur le sujet aidera énormément. Des erreurs ne sont pas impossible.

Dans mon cas, plusieurs 10aine d'années de SP, et ça semble me réussir. Par contre, j'ingurgite de 8 à 10 verres. 9, serait plus vrai. Quelquefois 6 verres sont suffisant. Je dois aussi avouer que je ne suis pas un gros mangeur, plus vide que plein en tout temps.

Je ne sais pas si mon expérience contredit des thèses de doctorat, mais je serais d'avis qu'ils n'ont pas forcément tord et que le juste milieu devrait être recherché et observé comme une règle d'or.

SP n'est pas pour tout le monde, l'expérience me l'a apprise.

leiynad

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2013

http://www.shankprakshalana.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shank Prakshalana

Message  admin2 le Dim 28 Avr 2013 - 18:02

Voilà des paroles de sagesse leiynad !

Comme on dit chez-nous au Québec concernant la consommation d'alcool : "La modération a bien meilleur goût!"

On ne peut pas généralement dire que le Shank Prakshalana tout comme le jeûne soient dangereux. Cependant, tel que le dit Shelton : "Il y a ceux qui en ont abusé." Dans le contexte, Shelton répondait à une question qui lui avait été posées sur les jeûnes courts répétés et rapprochés. Ce n'est pas qu'il y ait un danger réel mais plutôt que trop des jeûnes rapprochés pouvaient éventuellement, créer un certain déséquilibre que l'organisme aura peine à rétablir, tout comme trop de purges, de lavements ... etc.




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shank Prakshalana

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum