Jeûne, endometriose et progestatif

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne, endometriose et progestatif

Message  Marjorie L. le Lun 11 Avr 2016 - 11:23

Bonjour et merci pour ce forum fort intéressant et vivant.

J'ai 38 ans, 1m72, 56kg. En aout 2015 on m'a diagnostiqué de l'endometriose (ligament utero-sacré) + un fibrome utérin alors que depuis mes 11 ans je consulte des gynéco pour leur expliquer mes terribles souffrances...
En septembre 2015 je me suis faites opérer par cœlioscopie, on m'a retiré le nodule d’endométriose ainsi que le fibrome.
Après 3 mois de pilule je l'ai arrêté et ai souffert encore plus qu'auparavant lors de mes cycles (j'ai regretté fortement cette opération).

Suite une écho endo-rectale rassurante et un IRM le mois dernier on m'a à nouveau trouvé un nodule d'endométriose, voilà ce qui est écrit sur le résultat de l'IRM "épaississement focal de la zone jonctionnelle avec quelques spots en hypersignal T2, du mur antérieur discrètement latérialisé à droite, mesuré à 11mm x 12 mm pouvant correspondre à de l'ademyose focale". Veuillez m'excuser pour ces détails qui sont peut être inutiles mais je préfère vous donner toutes les informations.

Depuis presque 1 mois environ je suis progestatif (Luteran 10mg) en continu. Aujourd'hui je refuse de me faire ré-opérer et je souhaite commencer par un jeûne de 3 jours en mai puis un second d'une semaine en aout. Ma crainte est que je souhaiterai continuer le progestatif au moins pour ce premier jeûne de 3 jours (je ne suis pas prête psychologiquement à ré-avoir mes règles tellement douloureuses et je ne sais pas quelle contraception "naturelle" choisir ensuite car je suis en couple)...
Je sais par avance que cela n'est pas logique lorsque l'on souhaite purifier son corps, cependant est-ce tout de même envisageable de poursuivre ce progestatif sur 3 jours de jeûne ?

Je vous remercie par avance pour votre réponse.
Marjorie

Marjorie L.

Messages : 2
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne, endometriose et progestatif

Message  Luc le Lun 11 Avr 2016 - 16:54

Bienvenue sur le forum !

Au départ, il faut comprendre que le jeûne ne guérit rien, il donne cependant à l'organisme le moyen de se nettoyer et de se régénérer lui-même.  Pour cette raison, il ne faut pas intervenir, de quelque façon que ce soit.  Pas de médicament, pas de traitement afin d'accélérer le processus.  La seule façon d'aider afin d'accélérer le processus c'est le repos. Plus le jeûne sera exécuté au repos, plus les résultats seront au rendez-vous.

Autre point très important, il faut laisser le temps à l'organisme pour s'exécuter.  Tout jeûne, qu'il soit d'une ou plusieurs journées est bon mais, pour éliminer des ennuis de santé chroniques (endométriose), il faut parfois jeûner plusieurs semaines.  

Dans un cas comme le tien, ici sur le forum des jeûneuses ont dû jeûner plus de deux ou trois semaines et même davantage.  C'est malheureusement le prix à payer.  Certains diront peut-être qu'ils n'ont pas les moyens de prendre 1 mois de vacances pour jeûner et qu'ils jeûneront tout en travaillant ... Voir ce qu'écrivent des spécialistes du jeûne à ce sujet. Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2

Aussi, comme l'écrit la biologiste Nicole Boudreau, peu de choses résistent au jeûne :
"Puisque le jeûne stimule la régénération de tout l'organisme, la plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu'ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N'oublions pas que la capacité de régénération de l'organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant."

Tant qu'au cycle menstruel, cela peut se régler, mais il faut collaborer avec la nature et non la déjouer. Il faut comprendre que les médicaments sont des artifices qui peuvent brouiller les cartes. Boudreau écrit :
"La prise de médicaments est incompatible avec le jeûne, (...)
Le médicament est un artifice, il est une imitation de nos enzymes, de nos hormones, de nos médiateurs neurochimiques; le médicament 'remplace' donc une hormone, un régulateur, un tamponneur, que nous devrions produire nous-mêmes. Lorsque le médicament supplée une hormone ou un régulateur, notre corps ne fabrique plus cet élément essentiel; il ne fabrique que les substances qui lui sont nécessaires et non celles qui lui sont suppléées artificiellement. (...) Le corps devient donc dépendant de médicaments qui sont toxiques et créent des effets secondaires."
Au plaisir de te lire !


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne, endometriose et progestatif

Message  Marjorie L. le Mar 12 Avr 2016 - 4:53

Merci beaucoup pour votre réponse. Je vais visiter les liens que vous m'avez transmis. Je pense que j'attendrai le mois d'aout pour le faire sur une semaine pour commencer, d'ici là je serai prête à arrêter le progestatif. Bonne journée !

Marjorie L.

Messages : 2
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne, endometriose et progestatif

Message  Luc le Mar 12 Avr 2016 - 6:12


Voir un témoignage intéressant sur le sujet :

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t861-endometriose-temoignage-de-kidim

Il faut aussi savoir que selon la biologiste Boudreau, les bienfaits du jeûne s'additionnent ; l'autolyse reprend là où elle s'était arrêtée lors du jeûne précédent. Cependant selon Shelton et Mosséri, plusieurs jeûnes cumulant le même nombre de jours qu'un seul long jeûne, n'est pas aussi efficace.

"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. (...) Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras). Les habitudes de vie inadéquates qui polluent le corps raniment l'état toxémiques et compromettent l'amélioration de la santé." (Boudreau)


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne, endometriose et progestatif

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum