Jeûne et Antidépresseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luna-blu le Lun 28 Mar 2016 - 14:21

.
Dans l'extrême état de dépression où je me trouvais, suite à un traumatisme crânien, ardente et pratiquante du jeun j'y ai bien pensé sans trouver la force ni la motivation pour le faire.
J'ai démarré les antidépresseurs fin janvier.
Sur le plan mental j'ai bien répondu au traitement chimique, retour de la forme et des pensées positives très rapidement mais en effets secondaires prise de poids et insomnies pour lesquelles j'ai refusé la prise d’anxiolytiques et d'hypnotiques. Ne pas ajouter un poison au poison, la prescription est partie à la poubelle.
Sans vraiment l'avoir choisi, la forme étant revenue, je me suis finalement lancée dans un jeun hydrique, juste pour accompagner et soutenir mon mari à qui son rhumatologue avait fortement conseillé un jeun avant le prochain rendez-vous du 29 mars. Oui, il existe de tels médecins, celui-ci exerce pourtant dans le secteur publique.
Nous reprenons, en douceur, l'alimentation demain après un jeun de 10 jours très bien mené pour tous les deux. Nous en sortons très heureux et refaisons des projets.
Quid des antidépresseurs ? Je n'ai pas osé les arrêter sachant que la duré de la prise était insuffisante pour consolider les bons résultats.
J'ai, à tout le moins, évacué les 4 kilos bloqués, pris rapidement avec les médicaments, j'ai moins mal aux genoux, j'ai un excellent mental.
Mes nuits restent trop courtes. Effet secondaire du médoc ou du jeun ?
Je revois mon médecin le 7 avril qui devrait normalement me faire une nouvelle prescription. Je n'arrêterais pas les antidépresseurs avant ce rendez-vous.
Il eut, peut-être, fallu le faire à la faveur du jeun ?


Dernière édition par Luna-blu le Jeu 9 Juin 2016 - 6:16, édité 2 fois

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luc le Lun 28 Mar 2016 - 14:47


Merci Luna-blu pour ton témoignage, nous allons le transférer bientôt sur le forum "Jeûne entre une et deux semaines"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bravo à vous deux pour ce jeûne !

Il est très surprenant que le médecin de ton mari lui ait suggéré d'exécuter un jeûne ... vraiment surprenant !

Est-ce que le jeûne de ton mari a donné des résultats ? Normalement, un jeûne de 10 jours devrait éliminer les douleurs et raideurs pour plusieurs mois, voire une année. Il y a plusieurs cas semblables sur le forum.

J'ai hâte de connaître les résultats. Si c'est positif, nous mettrons son cas sur le forum dédié aux jeûnes qui ont réglé des problèmes de santé.

Au plaisir !



Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luna-blu le Mar 29 Mar 2016 - 7:41

.
J'ajoute aux effets de mon jeûne, la disparition de tous les effets secondaires des médocs dont contraction des mâchoires et insomnies.

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luna-blu le Mar 29 Mar 2016 - 7:52

.
Difficile de parler des effets sur mon mari. Le fait de supprimer les médocs n'a pas augmenté les douleurs. Il a donc souffert, comme il souffre depuis des décennies, durant les 9 jours de jeûne.
Il semble insoignable, 3 arthrodèses en 15 ans  ont induit  des fibroses dans lesquelles doivent être enfermées des nerfs.
Le kiné ne peut plus le soigner car le simple fait de le toucher engendre des douleurs insupportables.
On verra ce que donne la consultation du jour après analyse des radios récentes, du rapport du kiné et des effets du jeûne.
Mon mari refuse la morphine et tous médicaments qui toucheraient son psychisme et sa lucidité. Il a déjà donné. Basta !
Il lui reste l’auto-hypnose, la méditation et son stoïcisme ...

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luc le Mar 29 Mar 2016 - 9:27

En effet, ton mari semblent en très mauvais état, et ça depuis longtemps.  

Son jeûne aura tout de même servi à nettoyer son organisme, ce qui n'est pas négligeable.  Il a également pu ne pas prendre de médicaments sans douleurs supplémentaires durant ces 10 jours.  Il est possible qu'un second jeûne puisse poursuivre là où l'autolyse s'est arrêté, surtout que ce premier jeûne ne semble pas avoir été trop difficile pour lui.  Comme l'écrit Boudreau, l'autolyse progresse d'un jeûne à l'autre.
Est-ce que le jeûne de ton mari fut exécuté au repos ?

Tant qu'à toi, cela semble s'être bien déroulé.

Pour ta question sur les insomnies, cela est probablement dû au jeûne.  La plupart des jeûneurs dorment peu.  Shelton remarqua que ceux qui dans la vie dormaient mal, dormaient plus durant le jeûne et que chez ceux qui dormaient bien habituellement, il observait l'effet contraire lors de leurs jeûnes.

"Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli paradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort." (Boudreau)
Naturellement, cela est une règle et il y a des exceptions.

À bientôt !

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luna-blu le Mar 29 Mar 2016 - 12:39

.
Ok, je n'ai jamais eu aussi mal aux genoux que les premières nuits de jeûne.

Mon mari a l'habitude de jeûner. Nous fîmes un premier jeûne hydrique de 3 semaines en septembre 2012.
Depuis nous pratiquons le jeûne intermittent régulièrement. Le plus souvent je cesse de manger suite au déjeuner de 14 h à 7 h le lendemain marin.
Si je vivais seule, je ferais sans doute 1 seul repas par jour. Mais en couple quid de la convivialité ?

Résultat de la consultation de ce matin, on envisage une nouvelle opération très lourde mais le rhumatologue n'est pas certain qu'un chirurgien accepte d'exécuter une telle opération. Qui peut opérer sur un champ de mines ?
Cela dit, rendez-vous est pris avec celui qui l'a déjà opéré 2 fois, histoire d'approfondir le sujet ...

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et Antidépressurs. Je tente l'arrêt des AD, 1er jour

Message  Luna-blu le Sam 4 Juin 2016 - 4:03

.
J’ai démarré les antidépresseurs début février 2016. J’ai connu, après trois semaines de prise de médicaments, une très nette amélioration de mon état mental mais les effets indésirables des médocs pourrissaient ma vie.
Je fis, fin mars, un jeûne de 10 jours qui supprima les effets secondaires très négatifs dont l'insomnie, le surpoids et l'envie permanente de manger sans faim. Mais très rapidement ils revinrent plus intenses provoquant alternance de périodes sombres et d’indifférence ressemblant à un relatif bien être. Je ne me sentais plus moi-même et n’avais qu’une idée en tête me sortir des chaines. Mon médecin généraliste s’était débarrassé de moi en me prescrivant des AD renouvelables pour longtemps.  J'ai pensé qu'un psy pourrait m'aider. Je laissais plusieurs messages sur le répondeur d'une psychiatre  pour obtenir un premier rendez-vous. Elle ne me rappela pas.  C'est à cette instant que je pensais au jeûne.
Hier matin je décide de commencer un jeûne après le petit déjeuner, trop difficile à supprimer. Je diminue la dose de Venlafexine de moitié. Perturbée j’appelle une amie très proche qui me convainc après une heure de communication de rappeler la psy pour m’aider à me sevrer en mangeant normalement. Mon amie ne pratique que le jeûne de 24 heures.
J’appelle de nouveau la psy, pour la énième fois elle ne me rappellera pas …C’est clair, je vais jeûner ! Six heures ont déjà passé depuis mon dernier repas. C’est parti !
Point de repas mais une méga sieste où au réveil j’hésite entre noirceur et vie. Je choisis de partir sécateur à la main au jardin, c’est un commencement de renaissance. Le reste de la journée est bon et se termine par ma victoire brillante au jeu de scrabble.
Je dors sans produit chimique, nuit ponctuée de nombreux arrêts pipi, et d’un réveil très intense des douleurs aux genoux. Récompense de ces 24 heures de jeûne, moins 1K 300 sur la balance, un bon moral et l’espérance d’un bon sevrage. Je diminue un peu la venlafexine et ne me pose plus de question sur le jeûne, il s’est installé.
J’espère que ce jeûne me procurera l’euphorie nécessaire pour tenir et ne pas retomber dans la dépression.


Dernière édition par Luna-blu le Jeu 9 Juin 2016 - 6:36, édité 3 fois

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luc le Sam 4 Juin 2016 - 8:52



Bravo pour cette première journée de jeûne réussie !

Je te place  ICI  tous les endroits où il est question de dépression sur le forum. Tu devrais y trouver des informations intéressantes et des cas de réussite.

Bonne continuité !

PS. Voir aussi ce sujet sur le sevrage de certains types de médicaments :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et Antidépresseurs ... je tente l'arrêt des AD, 3è jour

Message  Luna-blu le Dim 5 Juin 2016 - 7:13

Merci Luc
J'entame ce matin mon troisième jour de jeûne.
Le deuxième s'est bien passé, juste un plus dur que le premier.
Une petite faim s'est faite sentir en fin d'après midi. J'ai bu 50cl de jus d'orange très allongé d'eau. et le soir me suis contentée de l'eau de cuisson de légumes variés.
Le troisième jour est toujours le plus dur pour moi, j'ai pourtant bien dormi.
La douleur des genoux s'est bien atténuée.
La fatigue se fait sentir, je suis obligée de raisonner mon mental pour qu'il ne décline pas. J'y arrive plutôt bien.
Encore une perte de 1 kilo, ce matin, une récompense ! Une partie du surpoids induit de la prise des médocs s'est envolée.
Je ne ressens pas le manque des AD malgré que leur dose ait été diminuée fortement.
J'ai hâte d'être demain ...


Dernière édition par Luna-blu le Jeu 9 Juin 2016 - 6:17, édité 2 fois

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et Antidépresseurs. Je tente l'arrêt des AD, 4è jour

Message  Luna-blu le Lun 6 Juin 2016 - 3:36

.
C'est mon quatrième jour de jeûne qui commence. Ma nuit fut très bonne, j’ai la tête pleine d’un rêve bien mémorisé comme avant la prise de produits chimiques. Un régal, je retrouve ma clairvoyance. J’ai perdu 1 kilo
Seule ombre au tableau, j’ai eu des nausées et une forte envie de vomir passés très rapidement après la prise d’un jus de fruit dilué.
J’ai encore baissé la dose des AD, j'en suis à 1/8 de la dose initiale. pour le moment aucun signe de déprime et même tout le contraire.
Ce sera encore une journée marquée du sceau du repos


Dernière édition par Luna-blu le Jeu 9 Juin 2016 - 6:36, édité 3 fois

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Klee le Lun 6 Juin 2016 - 4:52

Bonjour Luna-blu,

Bravo pour ces trois jours déjà accomplis et pour ta détermination à vouloir supprimer les antidépresseurs. Il n'est pas forcément aisé de jeûner avec des nausées. Chez certains, celles-ci sont temporaires tandis que chez d'autres, celles-ci restent quasiment en permanence, à l'instar d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], qui a récemment publié son témoignage. Tant mieux si dans ton cas, celles-ci restent modérées et disparaissent rapidement.

Continue à bien te reposer et bonne suite de jeûne ^^ !

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luna-blu le Lun 6 Juin 2016 - 5:17

.

Merci Klee, les nausées sont passés, je les retrouverai peut-être demain matin.
Pas question de me fatiguer, la quasi seule occupation sérieuse de la journée sera la lecture ... stress interdit !

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et Antidépresseurs. Je tente l'arrêt des AD, 5è jour

Message  Luna-blu le Mar 7 Juin 2016 - 12:45

.
Très bon sommeil même si j'ai passé une grand partie de ma nuit dans des cauchemars à Verdun durant la guerre de 14/18.
Pas de nausées au réveil, en revanche ils sont revenus en fin d'après-midi.
La perte de poids est moins forte 300gr.
Je continue les AD à dose homéopathique. Je ne sais quand arrêter..
J'ai un peu faim car pour la vente de ma maison, j'ai dû faire un gros ménage en vue d'une visite cette après midi à 15 heures.
Je n'ai donc pas pu faire de sieste, j'en avais pourtant bien besoin après avoir fait des courses ce matin. Oui, je me fatigue assez vite d'où sans doute la survenue d'une envie de vomir.
La fatigue me donne envie de manger, Il faut que je tienne.
Je vais prendre un livre et ne plus bouger jusqu'au coucher. Ce sera entre canapé et bain chaud.


Dernière édition par Luna-blu le Jeu 9 Juin 2016 - 6:37, édité 1 fois

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et Antidépresseurs. Je tente l'arrêt des AD, 6è jour

Message  Luna-blu le Mer 8 Juin 2016 - 16:56

.
Ce jour fut excellent tant du point de vue de la forme que du mental.
Très bonne nuit. Je me couche moins tôt, je me lève moins tôt.
Encore une perte de 300 gr, je dois être à moins 4 kilos.
Zéro douleur et zéro envie de manger.
Très légère fatigue.
Je suis très positive.
Demain j'arrête complètement les AD.
Demain repas en famille obligatoire, j'espère ne pas casser mon jeûne, d'autant que c'est moi qui reçois.


Dernière édition par Luna-blu le Jeu 9 Juin 2016 - 6:37, édité 1 fois

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luc le Mer 8 Juin 2016 - 17:54


Tout semble bien se dérouler. Attention de ne pas te fatiguer, c'est le plus important.

Lors des préparatifs du jeûne, il est bien d'avertir nos proches que pour un certain temps, nous n'accepterons pas d'invitations et nous n'inviterons personne ... ;-)

Voici ce que mentionne à ce propos Nicole Boudreau dans son livre "Jeûner pour sa santé":

"Le jeûne est une période de repos et de vacances. On s'y prépare donc en mettant de l'ordre dans ses affaires familiales, professionnelles et sociales, afin de jeûner la tête tranquille. C'est très important.


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et Antidépresseurs ... je tente l'arrêt des AD, 7è jour

Message  Luna-blu le Jeu 9 Juin 2016 - 6:33

.
Luc je suis complètement d'accord avec toi mais il s'agit d'une invitation lancée il y  a longtemps pour l'anniversaire de ma petite fille.
J'ai prévenu que je jeûnais, message bien compris voire admiré.
J'ai  bien l'intention de me mettre à table avec pour seule  nourriture le jus de cuisson des légumes. Je serai discrète !
Je n'ai aucune difficulté à me trouver au milieu des ogres !
Pas grave l'essentiel pour ma petite fille est le gâteau, les 3 bougies et le cadeau.
Question fatigue pas de souci, mon mari a fait la plus grande partie du repas

Je suis donc dans mon 7è jour de jeûne.
J'ai quasiment arrêté les AD, je n'ai pris qu'un peu de poudre tombée de la taille des comprimés. Symbolique et rassurant !
J'ai perdu 500 grammes.
Je sens que les efforts me fatiguent rapidement. Pas question de forcer.

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et Antidépressurs. Je tente l'arrêt des AD, 8è jour et conclusion

Message  Luna-blu le Sam 11 Juin 2016 - 7:13

.
Le 8è jour  fut égal aux précédents, sans faim et sans difficultés.
Je me réalimente aujourd'hui en mode frugivore. Pas de protéines avant quelques jours.
Fin des AD, perte de mon surpoids, 5 kg, retour du sommeil et bon moral.
Des nausées et des vertiges, préexistants au jeûne sont toujours là. Il s'agit de vertiges positionnels, apparus à la suite d'un énorme choc pris sur la tête il y a un mois, qui disparaîtront dès ma rencontre dans une heure avec mon kiné ORL vestibulaire.
L’algodystrophie au genou que je traîne depuis 2011, n'était pas au programme des attentes de ce jeûne, elle ne disparaîtra sans doute jamais.
Plusieurs jeûnes n'en sont pas venu à bout.
Je peux donc dire que j'ai obtenu ce que j'attendais de ces 8 jours de jeûne.

Le retour a la vie normale risque difficile après l'état d'euphorie porteuse que je viens de vivre.

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Klee le Sam 11 Juin 2016 - 7:53

Bonjour Luna-Blu,

Eh bien, bravo à toi pour ces 8 jours de jeûnes accomplis !

C'est vrai, il est possible que le retour à un quotidien plus classique puisse paraître un peu frustrant, avec le retour des soucis qu'on mis de côté le temps de cette parenthèse qu'est le jeûne.

Mais justement, après le jeûne, nous voilà un peu plus en forme pour pouvoir essayer d'affronter ce qui nous posait problème.

Si on arrive pas à résoudre les choses tout de suite, parfois, ce n'est pas bien grave et dans d'autres cas, ce n'est que partie remise pour un prochain essai.

Le jeûne, c'est à la fois quelque chose de rapide et de long, je trouve. Rapide car qu'est-ce que quelques jours au repos sans manger pour tenter de résoudre un problème de santé ? Et en même temps long car les résultats ne sont pas forcément complets tout de suite (ou alors, le corps s'est consacré sur un autre organe que celui pour lequel on avait des attentes) et il faut alors patienter quelques temps avant d'en entreprendre un nouveau.

Ce temps entre deux jeûnes nous permet de réfléchir sur notre mode de vie, de compléter nos connaissances sur la santé et l'alimentation, de consulter d'autres thérapeutes...

Et puis le jeûne, c'est aussi l'occasion de changer de regard sur certaines choses ou situations ^^.

Bonne reprise alimentaire !


Dernière édition par Klee le Dim 12 Juin 2016 - 5:18, édité 1 fois

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luna-blu le Dim 12 Juin 2016 - 4:18

.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Oui, merci Klee, c'est 8 jours de jeûne furent l'opportunité de repenser ma vie. Principalement d'envisager d'expérimenter la lenteur.
La journée de reprise alimentaire fut parfaite, légumes + légumes + légumes et encore légumes ...
L'alimentation du jour sera encore composée de fruits et légumes.
La suppression des anti-dépresseurs n'a pas créé de coup de blues. J'ai une pêche d'enfer !
Affaire à suivre ...

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Luc le Dim 12 Juin 2016 - 9:46

Luna-blu a écrit:
Oui, 8 jours de jeûne furent l'opportunité de repenser ma vie.

En effet, plusieurs, suite au jeûne ont modifié leur vie : alimentation, mode de vie, psychologie !

Bravo pour ton cheminement !


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Antidépresseurs

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum