jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Message  isa le Mer 16 Mar 2016 - 5:46

Bonjour,
D'abord, grand merci pour ce site remarquable !
Je poste pour la première fois sur le forum et ma situation est la suivante : j'ai 52 ans et je souffre d'une infection pelvienne mal soignée, qui récidive régulièrement. La dernière crise fut particulièrement forte. Entretemps, je m'étais renseignée sur le jeûne thérapeutique et testé un demi-jeûne aux pommes de 3 jours, avec beaucoup de bénéfices. Je me suis donc lancée dans un jeûne à l'eau de durée indéterminée pour traiter cette crise inflammatoire (très installée, puisqu'elle est asymptomatique dans un premier temps).
J'ai accompli 13 jours de jeûne à l'eau, en m'autorisant un jus d'orange le matin certains jours. Comme les symptômes persistaient, et que ma fatigue augmentait, j'ai poursuivi avec un demi-jeûne type Mosséri que je poursuis encore en ce moment (fruits et crudités, 800g/jour).
Au total, cela fait 20 jours de jeûne + demi-jeûne et les symptômes n'ont pas disparu, même s'il y a une amélioration. La langue reste colorée. J'ai aussi des problèmes de diarrhée à présent.
Bref, je dois avouer que je fatigue un peu, d'autant que je vais devoir reprendre le travail dans quelques jours. Je me demande ce qui se passera si j'interromps le demi-jeûne. J'ai très peur d'un retour au point de départ et d'une résurgence immédiate de l'inflammation. Mais j'aimerais aussi pouvoir me réalimenter pour retrouver des forces.
Auriez-vous un avis ? Merci d'avance !
Isabelle.

isa

Messages : 3
Date d'inscription : 11/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Message  Luc le Mer 16 Mar 2016 - 10:10


Bienvenue sur le forum !

Au départ, il faudrait savoir pourquoi, selon toi, l'infection n'est pas réglée. Je ne sais pas si c'est ton premier jeûne, mais chez les femmes qui jeûnent, les pertes vaginales deviennent très abondantes durant le jeûne, et le demi-jeûne, peu importe qu'il y ait infection ou pas. Mon épouse qui vient de compléter un demi-jeûne (un jus le midi + un fruit vers 18h) a eu des pertes vaginales tout au long de son demi-jeûne, et celles-ci se sont poursuivies un certains temps durant la reprise alimentaire. Pourtant, Lison n'a jamais eu de sa vie une infection pelvienne.

Normalement, suite à une dizaine de jours de jeûne à l'eau, peu d'infections peuvent résister à cela.

Est-ce que ton jeûne fut exécuté au repos ?

"Outre les toxines circulantes et tissulaires, l'organisme autolyse, dès l'entrée en jeûne, les infections bactériennes ou virales. Les grippes, les otites, les gastrites, les infections de la vessie ou les laryngites actives sont autolysées en priorité. La défense orchestrée contre les virus dès le commencement du jeûne assure une protection unique de l'organisme; aucun médicament ne combat les virus; seuls les anticorps produits par nos globules blancs peuvent les neutraliser." (Boudreau)

Au plaisir de te lire !






Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Message  isa le Mer 16 Mar 2016 - 10:18

Merci beaucoup pour ta réponse rapide !
Non, je n'ai pas idée de la cause de ces symptômes persistants. Je n'ai pas de pertes. Et j'ai effectué le jeûne en grande partie au repos : au début, j'ai fait de l'exercice, car je pensais à tort que c'était utile. J'ai arrêté ces efforts au bout de deux jours. Ensuite, hormis quelques marches courtes, je suis restée allongée ou assise.

isa

Messages : 3
Date d'inscription : 11/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Message  Luc le Mer 16 Mar 2016 - 11:07

Ma question n'était pas de savoir ce qui cause cet ennui mais plutôt : "Qu'est-ce qui t'indique que l'infection n'est pas réglée ?"

Il est tout de même un peu curieux qu'il n'y ait pas de pertes vaginales car, tel que mentionné précédemment, lors de tous les jeûnes de mon épouse, elles sont toujours présentes.  L'organisme se sert de tous les moyens mis à sa disposition pour éliminer les sites infectieux et autres.

Il faut aussi comprendre que les symptômes peuvent sembler augmenter avant la guérison complète.  La biologiste Boudreau écrit :

"Lors d’un jeûne il y a presqu’invariablement une augmentation des symptômes du problème pour lequel nous jeûnons.  Or, cette augmentation des symptômes fait partie du processus de rétablissement et nous devons laisser agir la nature. Lorsque nous lisons les innombrables témoignages de jeûnes, ce fait est pour ainsi dire toujours observé."

Concernant le repos, oui il est important.  En réalité, tous les spécialistes du jeûne hygiéniste (thérapeutique); Shelton, Mosséri, Rocan, Boudreau ... insistent pour que le jeûne soit exécuté au repos complet.

"Le repos est indissociable du jeûne.  Pendant le sommeil, notre inconscient profite de notre état d'inactivité pour enfin faire le nettoyage et la réparation de nos  tissus et de nos organes.  Ce travail de régénérescence, essentiel au maintien  de notre santé, requiert beaucoup d'énergie pour se faire.  (...)

L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales.  L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés;  en recyclant la matière obtenue par la désintégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups:  Il se régénère tout en se nourrissant.

Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées.  Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents (...)" (Rocan) Tiré de l'ouvrage "Médecine de demain"

Pour la réalimentation suite à un jeûne d'une quinzaine de jours, voir ce qui est proposé sur le lien suivant.  L'idée est de débuter par des jus ou des bouillons et d'augmenter graduellement les variétés et les quantités au fil des jours.  Au début, éviter de mélanger des aliments différents dans un même repas afin de faciliter la digestion.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t228-realimentation-la

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Message  isa le Mer 16 Mar 2016 - 11:23

Ah pardon, j'avais mal compris. Dans mon cas, les symptômes sont un abdomen gonflé et une sensation douloureuse persistante, au niveau de l'utérus en particulier. Au début cela me causait des difficultés très importantes pour uriner, ce qui n'est plus le cas. Je me suis demandée s'il ne pouvait pas s'agir de l'intestin, mais je ne pense vraiment pas : la douleur est très localisée, très caractéristique, et l'intestin a dû être complètement nettoyé par les dix jours de jeûne à l'eau. J'ai déjà eu ce problème, qui semble typique d'une infection des ovaires et/ou des trompes (la douleur est passée des ovaires à l'utérus, depuis quelques jours, comme si l'autolyse traitait les choses par étapes, mais je me trompe peut-être). Comme cette infection est très ancienne, qu'elle fut mal soignée par des antibiotiques il y a une quinzaine d'années, c'est peut-être la cause des délais nécessaires : j'ai lu dans un ouvrage sur le jeûne (je ne sais plus lequel) que les pathologies chroniques exigeaient un temps de jeûne bien plus long. En soi, ça me semble tout à fait faisable en mode demi-jeûne : les fruits et légumes aident beaucoup, tandis que l'autolyse se poursuit, voire se renforce. Mais je qui me pose problème est que je dois reprendre le travail et que j'aimerai reprendre des forces. Et ces symptômes persistants sont assez déprimants, en dépit de ma confiance dans la thérapie par le jeûne : j'ai un peu peur que l'infection finisse par se répandre.
Je compte continuer quelques jours le demi-jeûne Mosseri et passer à une réalimentation plus complète, on verra bien.
Je mettrai à jour ce fil de discussion, ça peut servir à d'autres.
En tout cas, grand merci pour ton attention !

isa

Messages : 3
Date d'inscription : 11/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Message  Luc le Mer 16 Mar 2016 - 11:50


En effet, une problème de santé chronique peut demander un jeûne plus long et même quelques jeûnes. On sait, selon Boudreau que l'autolyse reprend là où elle s'était arrêté lors du dernier jeûne.

Je ne sais pas quel type de travail tu effectues et si tu as des périodes sans travailler (vacances ou autres moments). Pour guérir, il est important que le jeûne soit fait au repos, même complet si possible, comme l'écrit Rocan. Si nous voulons que le jeûne ou le demi-jeûne fasse son oeuvre, et ne pas jeûner inutilement, il vaut mieux l'exécuter dans les meilleures conditions possibles. Autrement, nous perdons du poids, mais le jeûne est peu thérapeutique.

Jeûne ou demi-jeûne : les deux sont efficaces mais le jeûne uniquement à l'eau et au repos, quoi qu'en pense Mosséri, nous remarquons qu'il agit plus rapidement. Il est cependant plus difficile à réaliser pour certains.

À tout événement, peu importe où se situe le problème, le jeûne ira le régler.

"Puisque le jeûne stimule la régénération de tout l'organisme, la plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu'ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N'oublions pas que la capacité de régénération de l'organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant." (Boudreau)



Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne pour traiter une inflammation pelvienne chronique

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum