Jeûne de plusieurs semaines

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne de plusieurs semaines

Message  threonine le Mar 23 Fév 2016 - 12:43

Bonjour,


Je souhaiterais entreprendre un nouveau jeûne, de plusieurs semaines cette fois-ci. Mes précédents jeûnes m'ont "nettoyée" de la dépression, et j'ai également arrêté de fumer.

Tous mes jeûnes, durée mise à part, sont identiques : jeûne à l'eau, sans repos (je sais que c'est déconseillé mais je respecte mon corps et le laisse se reposer lorsqu'il l'exige ; de plus, je ne cherche pas à effacer un symptôme physique en jeûnant), avec de la marche tous les jours (une ou deux voire trois heures). Aujourd'hui, mon IMC est stable. Il est déjà descendu en dessous de 19, et monté un peu au-dessus de 25. Je parle de mon IMC car j'aimerais savoir si je peux jeûner pendant plus d'un mois avec un IMC à 22, sachant que je n'ai jamais dépassé les 20 jours.

Je souhaitais également savoir ce que vous pensez du jeûne total, sans apport hydrique, donc. Je n'ai jamais essayé, mais étant une "coca addict", j'aimerais bien renouer avec l'eau...en m'en privant durant mon jeûne. Rassurez-vous, je n'envisage évidemment pas de cesser de boire pendant plusieurs semaines (mort assurée je pense !). Mais un jour sur deux pendant la première semaine, est-ce envisageable ? et si oui, un jour sur trois durant la deuxième semaine ? un jour sur quatre pendant la troisième semaine ? etc

Tant que j'y suis, j'en profite pour déballer toutes mes questions. Je me souviens avoir été inquiète lors de mon jeûne le plus long (20 jours) au sujet des odeurs. Je craignais que le jeûne provoque de mauvaises odeurs corporelles, j'avais du le lire quelque part. Du coup, je m'interroge sur la véracité de cette information. Si c'est vrai, n'y a t-il pas des solutions ? Je me vois mal aller en cours en sentant le bouc à dix kilomètres...

Les chewing-gum sans sucres peuvent-ils être envisagés ? Est-il préférable de se fixer un objectif prédéfini ou d'y aller au feeling ? comment freiner la perte de poids (sans parler de repos) ? En admettant que je réussisse un jeûne de 30 jours, dois-je observer une réalimentation de 30 jours ? En cas d'évanouissement, faut-il obligatoirement interrompre le jeûne ?

Merci par avance si vous me lisez, et je vous remercie doublement si vous me répondez !

Thréonine.

threonine

Messages : 6
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de plusieurs semaines

Message  Luc le Mar 23 Fév 2016 - 17:56

Bon retour sur le forum !

Est-ce que tu veux dire que tu souffrais de dépression et que ton dernier jeûne a réglé ce problème ?

Avec un IMC à 22 il est incontestable qu'un jeûne de trois ou quatre semaines peut être exécuté en étant au repos.  Le jeûne actif demande beaucoup d'énergie, 15 à 20 fois plus.  Si tes marches se font à un rythme décontracté, peut-être qu'un IMC à 22 tes réserves seraient suffisantes.  Néanmoins, si elles étaient moins longues ton organisme en profiterait davantage.

Quelques jours de jeûne sec intercalés dans le jeûne n'est pas contre-indiqué, surtout vers la fin du jeûne alors que le goût de l'eau, en raison des mauvais goût de la bouche, peut se faire.  Cependant, en raison des tes activités physiques, je crois qu'il est préférable de boire.

Oui, les odeurs corporelles ainsi que l'haleine sont présentes lors du jeûne.  Puisque généralement les gens exécutant des jeûnes thérapeutiques sont au repos et ne travaillent pas, c'est tel que tel.  Dans la plupart  des maisons de jeûne thérapeutique, aucune lotion, parfum, crème n'est employée, un savon neutre est accepté.

Tant qu'à la gomme à mâcher, elle contient plein de produits incompatibles avec le jeûne.

Il est bien de se fixer des objectifs raisonnables qui ne sont pas coulés dans le ciment ... qu'on peut changer.

On ne peut pas freiner la perte de poids, particulièrement si nous sommes passablement actifs.  

La progression de la réalimentation, tout comme celle de l'activité physique devrait s'échelonner sur une période égale au jeûne.

Les évanouissements peuvent se produire quoi que rare.  Ils se produisent généralement lorsqu'on passe de la position couchée à debout trop rapidement, surtout si notre tension artérielle est relativement basse, ce qui est souvent le cas durant le jeûne.  Boire davantage pourrait permettre de les éviter.  Lorsqu'il y a évanouissement, ou lorsque nous sentons que cela va se produire, il faut tenter de se placer de telle sorte que les jambes soient surélevées afin que le sang accède plus facilement au cerveau.  Le principal danger des évanouissements est de se blesser en tombant.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t781-jeune-et-hypotension


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de plusieurs semaines

Message  threonine le Ven 26 Fév 2016 - 17:35

Salut Luc !

Le jeûne n'a pas guéri la dépression, mais ça a été un immense tremplin vers la guérison. Je pense même que sans ce jeûne, je n'aurais pas pu m'en sortir aussi bien.

Concernant les évanouissements, c'est pour cette raison que j'ai interrompu mon dernier jeûne : j'ai littéralement perdu connaissance et me suis cassée...une côte !

Je vais me fixer un objectif raisonnable, 3 semaines, et voir au jour le jour à partir de la fin de cet objectif. Seul mon corps dictera la durée de ce jeûne.


Merci pour tes renseignements.



threonine

Messages : 6
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de plusieurs semaines

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum