Douleur bras gauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Douleur bras gauche

Message  Kiwi2011 le Jeu 11 Fév 2016 - 4:05

Bonjour!
Je suis en processus d'un jeûne que je désire d'une durée d'une semaine (7 jours). Mon jeûne est à l'eau dilué au jus de pamplemousse et citron pressé. Je bois environ un litre d'eau pamplemoussé/citronné par jour avec un agrume par 500 ml. Je bois par la suite pour le reste de ma journée environ 500 ml d'eau uniquement parfois un peu plus selon ma soif. J'ai déjà fais un jeûne d'une semaine auparavant auquel de toute évidence je n'étais vraiment pas préparé mentalement parlant. En effet, le jeûne c'était bien passé au repos, etc. sauf qu'après j'avais tellement faim et dans ce temps-là j'étais tellement hyperphagique (compulsive alimentaire) que je me suis tapé une pizza direct... Hé oui pas trop fière mais j'ai appris de mon erreur lorsque le lendemain j'ai eu direct mal au ventre et problème digestif!

Aujourd'hui je ne suis presque plus hyperphagique et me contrôle beaucoup mieux. J'en suis rendue à mon cinquième jour de jeûne. Je trouve ce jeûne bizarre et je commence à me demander si je ne devrais pas l'arrêter plus tôt que prévu. Je ne comprends pas pourquoi mes jeûnes particulièrement celui-ci se passe autant bien... À croire que je ne jeûne même pas! Aucun symptôme de détoxification mise à part l'haleine fétide le matin du quatrième jour et une langue qui ne se charge même plus alors que dans mes anciens jeûnes elle se chargeait beaucoup surtout les matins. Maintenant c'est à peine si j'ai une petite couche blanche mince légèrement pointillé de points rosés. J'ai extrêmement faim et cela m'agace. Quand je parle de faim j'ai l'impression que je parle de faim physique parce que mes images mentales je les contrôles bien et je leur dis tout le temps STOP, mais physiquement j'ai l'estomac qui gargouille, se tord, me hurle dessus, a un énorme creux... D'ailleurs on dirait presque que la faim est mon seul véritable profond symptôme. Aucune douleur jusqu'à maintenant sauf depuis le soir du quatrième jour jusqu'au aujourd'hui. J'ai très mal à mon bras gauche surtout (un peu le droit mais pas autant)... Pourquoi une douleur au bras?? Est-ce vraiment un symptôme de détoxification/réparation? Je trouve ça curieux que le corps s'attaque en premier à mon bras alors qu'il y a probablement pleins d'organes importants dans mon corps qui demanderaient à être détoxifier en premier??

À noter cependant qu'il s'agit d'une douleur qui iradie du haut de mon bras jusqu'aux veines du poignet. Elle a lieu uniquement quand je bouge ce bras. Si je le laisse stable je ne ressens aucune douleur. La dernière fois que j'ai eu une prise de sang en septembre 2015 on m'a détecté une mini carence en fer (le taux idéal est de 120 alors que j'étais à 118). Du coup je me demande si la douleur de mon bras gauche pourrait être d'origine cardiaque dût à ma mini carence? Mais je me dis comme cela ne me fait mal seulement quand je le bouge je ne sais pas? Et pourquoi n'ai-je aucun symptôme durant mon jeûne que cette faim extrême? Je trouve vraiment tout cela curieux. Cette douleur au bras gauche m'empêche d'ailleurs de dormir, car je ne dors bien que du côté gauche...

J'avais prévu arrêter mon jeûne l'avant-midi du 8ième jour par plus de citron/agrumes pressés en plus grosse quantité dans l'eau et par la suite manger doucement des pommes et par la suite quelques clémentines. Hors de question que je me recommande une pizza, ça gâcherait mes beaux efforts! *rires*

Dois-je arrêter mon jeûne plus tôt??

Kiwi2011

Messages : 9
Date d'inscription : 15/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Douleur bras gauche

Message  Luc le Jeu 11 Fév 2016 - 12:18

Bienvenue à nouveau sur le forum !

Les douleurs provoquées par l'autolyse sont diverses et pas nécessairement où nous voudrions qu'elles soient. Rocan écrit que l'organisme s'occupe de ce qui semble être le plus important pour lui ... bizarre parfois !

Il peut aussi y avoir divers facteurs qui font en sorte que peu d'effets provoqués par l'autolyse se manifestent.  Si le jeûne n'est pas effectué au repos, si nous mangeons trop ou trop souvent peut influencer l'action de l'autolyse.  

Puisque c'est un genre de demi-jeûne que tu effectues, il serait mieux de ne boire que de l'eau le matin jusqu'à midi, puis manger un de tes agrumes à ce moment là, et non pas les boire durant toute la journée mélangée à ton eau.  Donc, un fruit le midi, un fruit vers 18h et le reste du temps uniquement de l'eau.  Naturellement, si je demi-jeûne est effectué au repos, l'autolyse devrait se manifester.

Pour la douleur au bras, voici un exemple récent.  Mon épouse qui, après 45 jours de demi-jeûne (un jus le midi + un fruit vers 18h) vient de commencer depuis quelques jours d'ajouter plus de fruits et des légumes.  Elle avait une douleur importante à la partie antérieure d'un genoux.  Avant de jeûner, cette douleur était presque constante et ça depuis quelques années, malgré ses précédents jeûnes qui ne la soulageaient que très peu à cet endroit.  Durant ce présent demi-jeûne, pendant environ une semaine, cette douleur s'est amplifiée beaucoup, étant même difficile à supporter.  Personnellement je croyais que cela pouvait être dû à une problème qu'un thérapeute pourrait sans doute régler après le jeûne. Je proposé à mon épouse d'installer à cet endroit des aimants ou encore un appareil qui émet des courants électriques "alpha" de faible intensité qui, habituellement agit rapidement pour diminuer les douleurs.  Mon épouse s'y opposa et voulu, malgré les douleurs, ne rien faire.  Au bout de la semaine, comme par magie, plus aucune douleur n'était ressentie.  Ces douleurs étaient donc dû à l'action de l'autolyse.

Je ne pense pas que ton jeûne devrait être arrêté.


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum