thé vert et jeûne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

thé vert et jeûne

Message  Delhasse Pierre le Dim 31 Jan 2016 - 15:21

Bonjour,

Nouveau sur le forum
Homme de 58 ans(Belgique)
très bonne hygiène de vie, ancien triathlète...

mais cancer agressif de la prostate en 2013, opération, tout ok mais un an après récidive, le psa remonte

sur l'année 6 jeûnes à l'eau d'une semaine me permettaient de faire un peu baisser le pSA. Si je jeûnais le psa reculait un peu, sans jeûner il continuait sa progression


septembre 2015 psa à 0.38 donc je suis les conseils de l'urologue: 33 séances de rayons avec... pratiquement aucun effet, PSA 0.38 devient 0.30

En désespoir de cause je viens de me lancer dans un jeûne à l'eau de 14 jours et j'ai bien compris qu'il vaut mieux se reposer (dans mes jeûnes de 7 jours avant de découvrir ce forum je continuais le sport)

une seule question : dois-je arrêter ma boisson préférée? le thé vert avec un rien de jus de citron (anti-oxydant)

j'ai bien peur que oui, j'ai juste besoin d'une confirmation

encore merci pour ce site, génial

Delhasse Pierre

Messages : 8
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 59
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: thé vert et jeûne

Message  Luc le Dim 31 Jan 2016 - 18:27

Bienvenue sur le forum !

Lors d'un jeûne thérapeutique, plus il se rapprochera du jeûne intégral, plus il sera efficace et rapide.  Néanmoins, comme tu l'as sûrement lu sur le forum, c'est le repos qui stimule l'autolyse.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2

Tant qu'au thé vert dont on lui reconnaît de nombreux bienfaits, durant le jeûne il ne devrait pas être absorbé.  Le thé, peu importe le type, est un alcaloïde, donc un stimulant, au même titre que le café, le chocolat, les feuilles coca, la nicotine du tabac  etc. ...
"...ces molécules dévoilent très souvent une toxicité aiguë, ainsi qu'à plus faibles doses, une activité pharmacologique ou apaisante, non sans effets d'accoutumance ou une toxicité chronique à long terme. Mais les proportions infimes de caféine d'un café, de cocaïne d'une feuille sèche de coca, de nicotine du tabac mâché ou chiqué ont été acceptées dans diverses cultures humaines, souvent très anciennes : il est parfois difficile de préciser si c'est malgré ou en raison de leurs diverses actions psychotropes, psychoactives, stimulantes, dopantes, toniques, vomitives, calmantes, dormitives, et analgésiques"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alcalo%C3%AFde

Ces substances, selon leur consommation peuvent avoir des effets négatifs sur l'organisme.  Naturellement, tout dépend des quantités.  Personnellement, nous consommons divers types de thé ou de café en petites quantités.  

Durant un jeûne hygiéniste (thérapeutique), les tisanes ne sont pas non plus acceptées. Voir le lien :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t284-tisanes-et-jeune

Qu'on ajoute un peu de jus de citron dans notre eau afin de lui donner meilleur goût peut être acceptable, surtout si l'eau nous donne la nausée.

Au plaisir de te lire !

PS.  Concernant le calcul du PSA, les valeurs semblent exprimées de façon différente qu'ici au Québec.  Ici, la normale se situe à 4 et moins : (0,0 - 4.0 ug/L)

Est-ce qu'on t'a déjà parlé du palmier nain et de la lycopène comme moyen naturel de faire baisser le PSA ?

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: thé vert et jeûne

Message  Delhasse Pierre le Lun 1 Fév 2016 - 2:04

merci pour toutes ces précisions.

mes chiffres psa te semblent étranges, normal, il s'agit de chiffres de quelqu'un à qui la prostate a été retirée. Avant l'opération j'étais à 8. Quand on retire la prostate, le psa retombe à zéro car plus de prostate pour produire ces fameux antigènes. On parle de récidive quand chez un sujet sans prostate le psa remonte et dépasse les 0.20. Cela veut dire qu'il reste dans le corps du tissu prostatique qui produit l'antigène. A l'imagerie on ne voit pas le retour du cancer sous les 0.50, donc seul le psa permet de dire que le cancer est de retour. Et la vitesse à laquelle il remonte est une indication de l’agressivité.

le palmier nain,non inconnu, mais le lycopène oui, ainsi que des tas d'autres aliments. Mais pdt le jeûne pas de jus de tomates non plus.
Quand je ne jeûne pas j'essaye de suivre un régime cétogène: je supprime au maximum les glucides et j'augmente les graisses. La cellule cancéreuse se nourrit de glucose, donc on tente de l'affamer. Le corps sans glucides se nourrit des graisses qui deviennent des cétones. Mais supprimer les glucides n'est pas simple: adieu le sucre blanc, ok (et encore, adieu la confiture?). Les pâtes on trouve du konjac, le pain on se fabrique un pain avec 36 farines dont celle de lupin, bref c'est faisable mais ça demande bcp d'imagination.

Je suis au jour 5 et le jour 7 je doserai le PSA. Je le doserai à nouveau au jour 14 et je posterai ici les résultats.

Bonne journée aux Québécois(es). Ici temps gris mais doux, et chez vous? Toujours rêvé de visiter votre pays. Je joue au scrabble duplicate et quand les championnats du monde francophones se feront au Québec je pense en profiter pour aller y faire un tour.

Pierre (Belgique)

Delhasse Pierre

Messages : 8
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 59
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: thé vert et jeûne

Message  Luc le Lun 1 Fév 2016 - 23:08

Merci pour ces précisions.

Je me renseigne sur le PSA (antigène spécifique prostatique) car on me surveille depuis environ une dizaine d'années à ce niveau.  En 2007, suite à un test de PSA le taux était à 11.  Les urologues ont insisté afin que je passe une biopsie.  On me disait, avant la biopsie que je devais avoir un cancer de la prostate très agressif .  

Le résultat de la biopsie fut négatif ...

Le PSA redescendit vers 5 et 6 lors des années subséquentes.  Puis, il y a environ deux ans, le PSA avait remonté à 7 ... on insista encore pour la biopsie.  Cette fois, un cancer de la prostate fut décelé mais, selon les paroles de l'urologue, ce ne serait pas ce cancer qui me fera mourir ... cela me rassura.

Lors de ma dernière visite et le prise du PSA, le 6 janvier dernier, il avait fait un bond et atteignait 8.7 ... Je me posais des questions puis, lumière.... je me suis aperçu que cela faisait environ une dizaine de jours que je n'avais plus de "palmier nain" un supplément qui aide à baisser le PSA.  J'avais oublié d'en acheter.  On verra bien lors de ma prochaine visite prévue en mai si le résultat sera meilleur ... et cette fois-là, je n'oublierai pas de prendre mon palmier nain chaque jour et ma capsule de lycopène.  Ces deux suppléments devraient, selon la documentation aider à réduire le développement du cancer de la prostate.  

La question que tu dois te poser me concernant ??? Est-ce que je jeûne afin d'éliminer mon cancer de la prostate ?

Malheureusement non, je ne peux plus jeûner maintenant, dans les faits depuis maintenant 31 ans.  En 1981, on découvrit chez-moi une maladie rénale génétique, le syndrome d'Alport.  Je dus être dialysé pendant quelques années puis, en 1985 je fus greffé d'un rein d'une personne inconnue.  Pour cette raison, le jeûne est interdit car le rein greffé serait considéré comme un corps étranger et autolysé.

Lorsque les pathologies sont causées par la toxémie (alimentation, surmenage, mauvaises habitudes de vie ...) le corps peut se régénérer par le jeûne. Cependant, si nous sommes affectés par une maladie génétique, le jeûne n'y peut rien. (Boudreau)


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: thé vert et jeûne

Message  Delhasse Pierre le Mar 2 Fév 2016 - 5:02

et bien en voilà des nouvelles.

Pour le rein greffé j'ignorais le danger couru, peut-être devrait-on en faire un post sur ce forum, non???? je pense que oui oui oui

Pour ton problème de prostate : tout dépend de ton âge. Moi il fut découvert à 55 ans, donc très agressif. Si j'avais eu 65 ans on m'aurait dit: on observe.Et à 70 ans on ne fait rien du tut.

Le rapport avec le psa existe bien mais..... une fois que j'ai su que j'avais ce cancer j'ai de suite dit à mon frère cadet de 4 ans de se faire suivre (notre père est mort de ce cancer). Son psa n'était pas alarmant mais on lui a fait un toucher rectal et on a trouvé un truc bizarre, donc biopsie, mais elle a été négative.

Tu vois, logiquement le toucher rectal est effectué par un pro (un urologue) est normalement plus sûr qu'un dosage psa et chez mon frère ce fut le contraire.

Le seul conseil que je peux te donner : un toucher rectal en plus du dosage psa.

Pas mal de bons livres que j'ai lus: anticancer de David Servan Schreiber = le livre à offrir à ses meilleurs amis (on me l'a offert)
spécifique à la prostate : le cancer de la prostate 80 réponses par le professeur Joyeux = l'aspect médical
le vrai régime anticancer par Dr David Khayat :la nutrition

je suis aussi le protocole Budwig, tu trouveras sur le net, alimentation saine et chaque jour une crème Budwig, délicieux et très sain, ma femme adore aussi, je te conseille d'essayer ça vaut le coup et c'est délicieux (rien que d'y penser aujourd'hui dans mon jour 6 je salive)

dernier truc à propos du psa: le test doit se faire en évitant soigneusement trois choses:
-la veille pas de vélo
-la veille no sex
-la veille pas de grande promenade

et retiens bien qu'un cas n'est pas l'autre.
Chez tout homme de 70 ans on trouverait un cancer de la prostate, mais chez une minorité il sera la cause de sa mort

Tout dépend donc de ton âge pour ce qui est du traitement. Moi sans opération on me donnait 5 ans à vivre.

Mais il est impossible de donner une réponse uniforme . Mon père diagnostiqué à 70 ans en même temps que son meilleur copain qui devait avoir 64 ans (deux athlètes) a refusé l'opération et est mort à 77 ans de ce cancer. Son copain s'est fait opéré et participe encore à des joggings.

J'espère avoir pu t'aider et je reste à ta disposition pour d'autres questions sur la prostate (c'est fou, moi qui n'en ai plus je suis devenu un pro!).

Delhasse Pierre

Messages : 8
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 59
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: thé vert et jeûne

Message  Luc le Mar 2 Fév 2016 - 11:39

Bonjour,

Merci pour ces informations et ton témoignage.

Dans les faits, depuis qu'on me surveille à ce niveau depuis près d'une dizaine d'années, je me suis passablement renseigné.  Aussi, chose curieuse, avec les années la stratégie face à ce problème de santé change également.  Il y a un certain nombre d'année c'était l'opération qui semblait la seule option alors qu'aujourd'hui on y va avec parcimonie.  Trop d'hommes ont subi des opérations non nécessaires, avec des effets secondaires parfois très handicapant.

Trop investiguer n'est pas toujours bon ... un nombre impressionnant d'hommes meurt à un âge avancé, de n'importe quel autre problème sans savoir qu'ils avaient un cancer de la prostate qui ne leur provoquait aucun ennui.  D'ailleurs, dans mon cas, aucun symptôme apparent.  Ma prostate est de grosseur normale, souple sans anomalie selon l'urologue.

Concernant le PSA élevé passé le 6 janvier dernier, il semble que ce soit la médication (naturelle) non-prise qui en soit la cause.  Dans la réalité, la veille du 6 janvier je fus relativement tranquille ... pas de longue promenade, pas de sexe (mon épouse étant en jeûne depuis le 26 déc.) et pas de vélo car le 5 janvier c'était -23 °c le matin.

Nous connaissons le Pr. Henri Joyeux, Schreiber, la crème Budwig, le régime anti-cancer du Docteur Richard Béliveau qui a écrit quelques livres sur les aliments anti-cancers.  Aussi, mon épouse et moi s'alimentons sans viande rouge, seulement du poisson et pour moi un peu de volaille de temps en temps en plus du poisson.  On sait que peu importe la santé des gens, l'alimentation est la clé de la santé. Un jeûne annuel d'une ou deux semaines permet également de la garder.

Pour mes problèmes rénaux.  Ils sont devenus évidents alors que j'avais environ 30 ans mais découvert seulement à l'âge de 33 ans.  Je fus greffé à 37 ans et je vis toujours avec ce rein greffé.

Sur la présente photo, mon épouse a 64 ans et moi 66 ans. (elle aura 66 ans le mois prochain et moi j'ai 68 ans.)  Lison jeûne de façon aléatoire depuis 1977.  Dans mon cas, j'avais jeûné avant ma greffe rénale.

Dans bienfaits et les contre-indications du jeûne, les greffes d'organes font parties des contre-indications.  Elles sont considérées comme des corps étrangers et l'organisme s'en nourrit. Voir :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t24-bienfaits-et-contre-indications-au-jeune-boudreau






Bon ... revenons au jeûne !

Comment va ce jeûne ?

Actuellement, tu sembles terminer ta première semaine (au repos je crois) ... si oui c'est la meilleure façon de jeûner.

Au plaisir de te lire et ne te gêne pas si tu as des questions.

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: thé vert et jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum