Transport et élimination des déchets de l’organisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transport et élimination des déchets de l’organisme

Message  admin2 le Jeu 2 Aoû 2012 - 23:33



tiré de "Médecine de Demain" du biologiste Jean Rocan


Le corps humain excrète ses déchets sous forme gazeuse ou solide ou en solution.

Le premier et le plus important de tous les organes d’excrétion est le rein. Les reins sont les principaux organes excréteurs des déchets en solution. Ils filtrent le sang et dirigent les déchets vers la vessie.

Parmi les déchets excrétés on retrouve des minéraux tels les chlorures, sulfates, phosphates … , des éléments organiques tels l’urée, l’acide urique, des corps puriques, de la créatinine, de l’ammoniac, de l’acide lactique, des hormones génitales, enzymes, vitamines … etc. Toutes ces excrétions proviennent de diverses origines telles des chlorures alimentaires, de la désamination des acides aminés en excès, de la dégradation des nucléoprotéides tissulaires … etc. Une alimentation trop carnée, donc trop protéinique, entraîne un excès d’acide aminés. Le rein limité quant à sa capacité d’excrétion, retourne au sang l’urée en excès et cause ainsi l’urémie. Si l’alimentation est trop riche en protide, l’acide urique peut se cristalliser en bouquets dans les articulations (c’est la goutte), des calculs dans la vessie ou dans le rein (coliques néphrétiques).





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

les corps cétoniques

Message  admin2 le Jeu 2 Aoû 2012 - 23:36


Les corps cétoniques

Les corps cétoniques en trop grande quantité dans les urines révèlent une carence de glucides dans l’alimentation ou bien un état pathologique (diabète).

Normalement, les corps cétoniques sont combustibles et se trouvent au dernier échelon du catabolisme des lipides, mais cette dégradation nécessite la présence de glucides. Une carence de glucides entraîne l’excrétion des corps cétoniques devenus toxiques et inutiles.

L’urine du carnivore tend vers l’acidité et celle du végétarien à l’alcalinité. Dans le jeûne, au début, les urines sont acides, parce que l’individu autolyse ses protéines nuisibles (foyers d’infection, etc.)

Les reins équilibrent le pH sanguin, le volume sanguin, l’homéothermie, la quantité des nutriments nécessaires aux cellules du corps et débarrassent le sang des déchets métaboliques et des déchets exogènes (qui viennent de l’extérieur de l’organisme).

Certains facteurs narcosent les cellules rénales et les empêchent de remplir leur rôle spécifique. Parmi ceux-ci on retrouve les alcaloïdes en général (caféine, théine…), les médicaments, tous les gaz, tous les liquides, tous les solides qui ne répondent pas à la définition d’aliments vrais et qui entrent dans le sang de quelque manière que ce soit.








admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Tous les émonctoires sollicités

Message  admin2 le Ven 3 Aoû 2012 - 0:54



En période de jeûne, tous les émonctoires sont sollicités et utilisés intensivement pour libérer l'organisme des agents toxiques. Il n'est donc pas surprenant que durant le jeûne, diverses sécrétions venant de toute part soient observées, ces manifestations sont normales et souhaitables pour mener à bien le travail de nettoyage.

Tous les organes participent à l'élimination des toxines: les reins, les poumons, la gorge, les cheveux, les intestins, les organes génitaux ... L'urine devient malodorante et foncée; l'odeur corporelle devient âcre, la langue s'épaissit et blanchit et les cheveux deviennent ternes.

Les cheveux excrètent l'arsenic, les dents excrètent le fluor sous forme de fluoroapatite, le lymphe excrète ses déchets à travers la peau, la vésicule biliaire excrète des calculs par la voie du canal cholédoque, les reins excrètent les calculs rénaux dans les uretères, etc.

Dans le cerveau, les microglies se comportent comme les macrophages. Elles phagocytent les neurones dégénérescents et excrètent les résidus toxiques dans la lymphe céphlo-rachidienne qui les véhicule vers le pharynx. Le foie, en plus de ses nombreuses fonctions, neutralise les produits de la putréfaction intestinale, phénol, indol et scatol, ainsi que les ptomaïnes. De plus, les cellules hépatiques phagocytent les bactéries pathogènes.




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transport et élimination des déchets de l’organisme

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum