Jeûne contre l'endométriose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Sam 5 Déc 2015 - 14:36

Bonjour à tous,
je tenais à vous tenir informer de mon jeûne étant donné la mine d'information que j'ai trouvé dans ce forum. Je vous en remercie et espère que mon récit pourra servir à d'autres.

Je suis atteinte d'endométriose diagnostiquée depuis environ deux ans. Je suis très loin de souffrir des désagréments de certaines femmes puisque la douleurs n'est pas à chaque cycle et celle ci cède à l'aide d'antalgiques.
Cependant, la maladie progresse puisque le kyste d'endométriose sur mon ovaire droit progresse vite. En juin dernier il faisait 7cm. J'ai refait une échographie juste avant de démarrer mon jeûne en novembre: 8,5cm. De plus, j'ai des atteintes à l'utérus et au ligament utéro-sacré qui laisserait présager une extension digestive (impossible de le savoir sans ouvrir le ventre!).
Mes plus grandes frayeurs sont donc la stérilité et la progression des lésions au niveau digestif dont les conséquences peuvent être vraiment compliquées.
J'ai rencontré deux chirurgiens qui me conseillent l'opération, associée à un traitement hormonal lourd. Ceci ne me convient pas du tout d'autant plus qu'il semblerait que le risque de récidive est de 100% dans les 10 ans.
J'ai donc décidé de commencer un jeûne. A force de lire des choses, on se perd dans les différents courant de pensées et méthodes des uns et des autres. Je préfère m'écouter au maximum pour la durée du jeûne.
J'y pense depuis plusieurs mois maintenant. Je suis d'accord avec l'idée que le corps se régénère plus vite si celui ci est au repos et sans aucuns apports sauf de l'eau. Je profite donc de 12 jours de congé pour commencer.

Taille: 1,68m
Poids: 55kgs
J1: Sensation de faim qui monte crescendo dans la journée. Je m'endors facilement.
J2: -1kg sur la balance ce matin: 54kg
Bonne nuit et réveil sans faim. Celle-ci se met à m'assaillir vers midi et continue toute la journée.
J3: 53,400kg: -600g
Bonne nuit et réveil sans faim aussi. Celle-ci revient très fort toute la journée.
Je ne me sens pas trop faible, seulement quelques hypotensions orthostatiques.
J4: 53kg: -400g
Idem bonne nuit.
J5: 52,400kg: -600g
La sensation de faim est toujours présente mais un peu moins forte.
J6: 51,900kg: -500g
La faim revient au galop, je rêve de tous les plats imaginables..! Mon estomac couine énormément.

Me voici à J6, je ne sais pas jusqu'où je vais. Pour comprendre ma position, je vous précise deux ou trois choses:
D'abord, j'ai pris les précautions d'être dans de bonnes conditions pour ce jeûne (auprès de ma famille compréhensive, au chaud, entourée et épaulée, sans travail ni tâches à faire), même si la semaine précédent le jeûne n'était pas une bonne préparation. Je dois reprendre le travail le 11 mais peut sûrement prolonger mon congé de quelques jours..
J'ai aussi pris la précaution d'arrêter de fumer, ce qui ne me pose aucun problèmes.

A part une légère baisse d'énergie, une langue très chargée et blanche, et une faim de loup, je n'ai pas encore ressenti cette "crise" dont tout le monde parle.

Enfin, ma Tante m'a conseillé un médecin acupuncteur chinois qui semble-t-il fait des miracles. Je l'ai rencontré et il me dit pouvoir faire diminuer mes lésions. Je lui parle de mon jeûne. Il approuve mais pense qu'une semaine suffit.
Je me sens un peu perdue..

J'ai donc quelques questions:
D'abord, est-ce normal au bout de 6 jours de ressentir encore tellement la faim?
La langue reste-t-elle chargée longtemps? Pourquoi n'ai je pas les urines très concentrées?
Est ce que je ressentirai la crise d'acidocétose plus tard?
Que pensez-vous de la durée de ce jeûne? 10 jours est ce trop peu pour une efficacité thérapeutique?

Merci de me lire et de répondre à mes questions.
Bonne soirée à tous.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Dim 6 Déc 2015 - 11:12

jujille a écrit: J'ai aussi pris la précaution d'arrêter de fumer, ce qui ne me pose aucun problèmes.

... je n'ai pas encore ressenti cette "crise" dont tout le monde parle.

... un médecin acupuncteur chinois qui semble-t-il fait des miracles. ... Je lui parle de mon jeûne. Il approuve mais pense qu'une semaine suffit.

J'ai donc quelques questions:
D'abord, est-ce normal au bout de 6 jours de ressentir encore tellement la faim?
La langue reste-t-elle chargée longtemps? Pourquoi n'ai je pas les urines très concentrées?
Est ce que je ressentirai la crise d'acidocétose plus tard?
Que pensez-vous de la durée de ce jeûne? 10 jours est ce trop peu pour une efficacité thérapeutique?

Tout d'abord, bravo pour ce jeûne exécuté comme il se doit !

Arrêter de fumer était primordial, et probablement que cette habitude ne reviendra pas suite à ce jeûne. Le jeûne fait disparaître l'envie de fumer en quelques jours seulement.

La "crise d'acidose" n'est pas automatique et beaucoup de jeûneurs ne la ressentent jamais.

Nous croyons aux bienfaits de l'acupuncture mais durant le jeûne, il vaut mieux s'abstenir de toute autre thérapie afin de ne pas déranger le processus. Il faut laisser aller l'organisme à son rythme. Aussi, contrairement à ce qu'affirme l'acupuncteur, un jeûne de 5 jours est insuffisant pour autolyser des kystes, surtout s'ils sont de dimensions importantes. Un jeûne de 10 jours va peut-être les faire diminuer mais, selon les cas recensés, des jeûnes plus longs sont souvent nécessaires.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La faim, chez certains jeûneurs reste présente, c'est le cas de mon épouse qui ressent la faim durant tous ses jeûnes ... difficile à expliquer!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La langue reste chargée tant que l'organisme ne sera pas entièrement débarrassé des agents toxiques. Cependant, lorsque nous recommençons à manger, elle redevient normale.

La couleur et la densité des urines sont en fonction des quantités d'eau absorbées. Plus nous buvons, plus elles sont claires. Shelton écrit :
La quantité d’urine excrétée pendant un jeûne, comme à d’autres moments de la vie, est déterminée par le volume d’eau absorbé, et par la quantité de sueur rejetée.

Durant les premiers jours du jeûne, l’urine est toujours de couleur sombre et de densité élevée; la réaction en est fortement acide et l’on note une grande quantité d’urée, de phosphates et de pigments biliaires. Son odeur est mauvaise et forte. Elle devient plus claire et perd son odeur désagréable à mesure que le jeûne continue.

Bon courage et si tu as d'autres questions n'hésite pas !

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Dim 6 Déc 2015 - 16:03

Merci beaucoup Luc pour cette réponse rapide.

Je suis à la fin de mon 7e jours. Toujours très faim mais pas plus de symptômes qu'avant. Je vais essayer de faire 7 jours supplémentaires, avec derrière une grosse semaine de reprise alimentaire avant de reprendre le travail. Je ne me sens pas la force de travailler en jeûnant.
J'ai essayé aujourd'hui de marcher un peu et je sens que mes jambes ne me portent pas très bien. Étant donné que je suis infirmière en réanimation et travaille 12h30 d'affilées, avec des rushs parfois urgent, je ne peux pas me permettre d'être faible.

J'espère tenir ces 7 jours.
Merci encore pour tous ces conseils. Je vous tiens au courant de la suite...

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Dim 6 Déc 2015 - 17:31

jujille a écrit: Je vais essayer de faire 7 jours supplémentaires, avec derrière une grosse semaine de reprise alimentaire avant de reprendre le travail. Je ne me sens pas la force de travailler en jeûnant.

J'ai essayé aujourd'hui de marcher un peu et je sens que mes jambes ne me portent pas très bien. ...


Plus ce jeûne sera long, plus les résultats seront au rendez-vous.

Toute activité demandant de l'énergie retarde la processus de guérison.

"Le repos est indissociable du jeûne. Pendant le sommeil, notre inconscient profite de notre état d'inactivité pour enfin faire le nettoyage et la réparation de nos tissus et de nos organes. Ce travail de régénérescence, essentiel au maintien de notre santé, requiert beaucoup d'énergie pour se faire. (...)

C'est pourquoi notre inconscient ne s'exécutera qu'en période de repos, récupérant ainsi l'énergie disponible pour le travail de l'autolyse. Plus le jeûne ressemblera à un long sommeil, plus les résultats de notre jeûne seront optimaux." (Rocan)


Il est bien d'effectuer une reprise alimentaire progressive d'une semaine, cela permet à l'autolyse de se poursuivre.

Il y a des gens qui ont fait de longs jeûnes tout en étant actifs ... les résultats furent malheureusement décevants. Un jeûne actif fait perdre du poids un peu plus rapidement. À chacun ses priorités !


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Jeu 10 Déc 2015 - 12:04

Bonjour,

eh bien me voilà à mon 11ème jour..
C'est étrange comme mes "symptômes" n'ont pas évolués depuis le début, sauf que depuis hier matin, j'ai une très grosse fatigue et lassitude assortie d'une faim d'ogre et une baisse de moral. Cet après midi j'avais du mal à me lever et me déplacer.
J'ai donc décidé de rompre le jeûne. Je reprends bientôt le travail et aimerais avoir le temps de reprendre de l'énergie avec une semaine de reprise alimentaire comme il se doit...
J'étais un peu déçue mais mon premier jus de demi pomme à l'eau m'a fait l'effet d'une dose d'adrénaline. Je suis revenue à la vie..!!
De plus, après contrôle échographique, je pourrai (si les lésions n'ont pas totalement disparues) ré-envisager un autre jeûne.
Alors, finalement, je suis assez contente de moi.

Je vous informerai des résultats dès que je les aurai.
Merci encore pour tous ces conseils.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Jeu 10 Déc 2015 - 13:21

Je lis des témoignages, et une idée me viens.
Est ce possible que l'autolyse ne démarre qu'au 10e jour??


jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Jeu 10 Déc 2015 - 14:39

Bravo pour ces 11 jours de jeûne exécutés au repos et uniquement à l'eau !

Aura-t-il été assez long afin que les résultats soient notables ... peut-être que oui, peut-être que non.  À tout événement, même si les examens ne montrent pas une réelle diminution des kystes, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'évolution à ce niveau.  Il est probable que le  travail de l'autolyse se poursuivra là où il s'est arrêté lors du prochain jeûne.  Boudreau écrit :
"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. (...) Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras). Les habitudes de vie inadéquates qui polluent le corps raniment l'état toxémiques et compromettent l'amélioration de la santé."
De son côté, le biologiste Rocan écrit :
"Les deux premières journées de jeûne sont des journées de transitions, pendant lesquelles on s'acclimate graduellement au rythme du repos.  Le travail de l'autolyse n'est pas encore profond, puisqu'en début de jeûne, on se nourrit des réserves nutritives contenues dans nos dix mètres d'intestins.  En épuisant ainsi les réserves intestinales, l'intestin se vide et se nettoie;   (...)

L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales.  L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés;  en recyclant la matière obtenue par la désintégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups:  Il se régénère tout en se nourrissant.

Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées. Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents, et l'autolyse démarre en grand."
Tel que l'écrit le biologiste Rocan, c'est l'organisme qui gère l'autolyse, en débutant par le ou les problèmes les plus urgents.  Donc, difficile de savoir quel ennui sera réglé en premier !

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Déprime après le jeûne

Message  jujille le Dim 27 Déc 2015 - 13:29

Bonjour, je reviens vers vous pour livrer mes impressions deux semaines après mon premier jeûne...

Tout d'abord, je me sens plus à l'écoute de mon corps, celui ci ne réclamant que peu de nourriture, en effet j'ai rarement faim, et ai un péristaltisme intestinal qui me semble accéléré.

D'autre part, je suis "déréglée", moi qui avait un cycle de 28 jours parfait, je ne sais plus où j'en suis...

Enfin, je me sens chamboulée psychologiquement. J'ai envie de me retrouver seule. J'ai l'impression d'être rattrapée par toutes mes douleurs anciennes que j'avais enfouies profondément. Je remets en question mon couple qui va mal depuis quelque temps déjà. En bref, je me sens déprimée plutôt qu'en forme et régénérée comme beaucoup ont l'air d'être après un jeûne. Je suis un peu perdue...

Je n'ai pas encore faite mon écho de contrôle. J'avais besoin qu'un cycle complet passe avant.. Je reviendrai vers vous en janvier.

J'ai déjà dans le coin de la tête l'idée de recommencer, comme si je n'avais pas accompli ce qu'il me fallait. Je vais essayer de m’organiser pour un jeûne de trois semaines en mai.

Bonne soirée à tous.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Dim 27 Déc 2015 - 17:10

Merci pour les nouvelles !

Tout ce que tu remarques n'est pas vraiment en contradiction avec ce qu'écrivent les spécialistes et les autres jeûneurs.  En principe, au fur et à mesure que le jeûne progresse, le jeûneur passe par diverses étapes.  Du côté physique, souvent, pour ne pas dire toujours, il y a augmentation des symptômes puis le rétablissement se pointe.  Au niveau psychologique, on peut penser que l'organisme en jeûne agit de la même façon.  Nos vieilles douleurs peuvent réapparaître ... Boudreau écrit :
"Il est connu que quand on jeûne, on a plus de mémoire, plus de lucidité, voire une intuition aiguisée. On résout souvent des problèmes et on planifie le futur de façon plus claire. On ressent une sensibilité accrue, qui nous mène vers un état d'harmonie avec nous-mêmes.

Le jeûne représente donc un formidable voyage intérieur, car il remue des forces psychiques et mentales qui étaient freinées; cette restructuration psychique produit des effets qui se répercutent au-delà du jeûne. (...)

Enfin, si nos troubles physiologiques sont d'origine psychosomatique, la détoxication et le rééquilibre physiologiques amenés par le jeûne ainsi que l'assouplissement thérapeutique du moi qui facilite la résolution de conflits internes, procurent un effet combiné de guérison psychologique et physiologique: puisqu'il est résolu sur les plans psychologique et physique, le problème psychosomatique est définitivement éludé."

Concernant le cycle menstruel, le jeûne agit généralement positivement à ce niveau.  Ce fut le cas chez mon épouse qui, depuis l'adolescence, avait un cycle tout à fait irrégulier.  Elle pouvait avoir ses menstruations deux ou trois fois par an qui pouvaient être très abondantes et durer plusieurs semaines.  Ses jeûnes réglèrent cet ennui et elle accoucha de 4 enfants par la suite alors que son médecin pensait qu'elle n'aurait jamais d'enfants. Voir le lien sur le cycle menstruel:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'idée d'exécuter un nouveau jeûne est excellente.  Il est probable que ce premier jeûne n'ait par réussi à faire le tour de tes ennuis de santé, ce qu'un second jeûne pourrait sans doute faire.

Bon courage et redonne-nous des nouvelles !


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Reprise de poids

Message  jujille le Lun 28 Déc 2015 - 4:27

J'oubliais de parler de la reprise de poids car j'ai remarqué que certains jeûnent pour maigrir :
J'ai perdu 5 kilos pour arriver à 50 kg.
J'ai repris rapidement les 3 premiers kg et mon corps semble être stabilisé entre 53 et 54 kg. J'ai pensé un moment que le corps ayant été privé ferait des réserves mais ça ne semble pas le cas.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Ven 12 Fév 2016 - 11:47

Bonjour,
Suite à mes problèmes de santé je voulais refaire un jeûne plus long. Et voilà que je me blesse: double entorses sévères au genou. Je suis donc arrêtée pendant un bon moment et repos forcé.. Je me dis que c'est le bon moment.
Voilà mes questions : jeûner avec une blessure est ce compatible ? Est ce que ça peut aider la reparation des ligaments ou retarder?
Je peux me passer d'anti douleurs et anti inflammatoire mais l'anticoagulant difficilement: je ne pose pas le pied.. Je sais qu'il faut arrêter tous medicaments mais les anticoagulants ??

Merci d'avance pour vos réponses.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Ven 12 Fév 2016 - 12:11



Le jeûne agit définitivement sur les blessures, activant la réparation. D'ailleurs, un animal blessé jeûne instinctivement.

Tant qu'à la question des anticoagulants, pourquoi dois-tu prendre ce médicament selon tes médecins ?

Voici ce qu'écrit A. Mosséri (hygiéniste) à propos de ces médicaments :

Peut-on cesser brusquement les anticoagulants?

Nous avons fait cesser les anticoagulants à quelques cas sans ennuis, mais ayant eu connaissance de quelques cas mortels qui avaient cessé brusquement ces médicaments, nous demandons dorénavant à ces sujets d'aller progressivement. Nous n'acceptons ces cas qu'après cessation totale de ces poisons.
Il est certain que le jeûne désintoxique le sang et le rend par conséquent moins visqueux et plus léger. Le risque de faire un caillot diminue considérablement durant et après un jeûne.

Il est enfin probable qu'un demi-jeûne soit indiqué plutôt qu'un jeûne pour éviter une trop forte désintoxication qui chargerait le sang de trop de toxines à la fois. Il est plus prudent d'agir en douceur dans tous ces cas fragiles. Ou mieux encore, de les refuser. (Mosséri)



Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Dim 14 Fév 2016 - 4:51

Les anticoagulants ont été prescrit pour le prévention du risque de phlébite puisque je ne pose pas mon pied et passe le plus clair de mon temps au canapé.
J'ai arrêté de manger avant hier soir. Je ne prends aucuns medicaments. Ce jeûne est ma consolation de ne pas pouvoir mettre le nez dehors pendant un moment. Je ne perds pas mon temps ainsi..
J'espère qu'il va permettre l'accélération du processus de guerissement.
Une question, si mon corps est occupé à reparer ce genou, il ne pourra probablement pas gérer l'endométriose en même temps ?
Bonne journée

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Lun 15 Fév 2016 - 10:10

jujille a écrit: Une question, si mon corps est occupé à reparer ce genou, il ne pourra probablement pas gérer l'endométriose en même temps ?
Bonne question que plusieurs se posent !

Est-ce que l'organisme peut gérer en même temps plusieurs problèmes à régler ?

Je n'ai pas vraiment de réponse à donner à cette question, si ce n'est ce qu'écrit le biologiste J. Rocan :

"L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales. L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés; en recyclant la matière obtenue par la désintégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups: Il se régénère tout en se nourrissant.

Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées. Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents, et l'autolyse démarre en grand."
C'est finalement l'organisme qui décide ce qui est le plus important à régler ... nous devons lui faire confiance. D'ailleurs, le biologiste ajoute :
"Le comportement homéostatique de l'organisme s'est toujours révélé d'une logique infiniment supérieure à celle de l'intellect humain. (...)

"Tout au long du jeûne, l'organisme procède par étapes bien définies avec une sagesse et une compétence qui feraient pleurer de jalousie tous les prix Nobel des deux dernières décades."

"Toutes les énergies de l'organisme se liguent pour autolyser un foyer d'infection à la fois, et le plus urgent en premier lieu. Ce processus nous est signalé par la douleur ou le malaise que l'on ressent. C'est la même douleur ou le même malaise que l'on ressentait avant le jeûne (céphalée, rhumatisme, arthrite, ulcère d'estomac, sinusite ...). Il y a toute fois une différence: la douleur est atténuée et bien endurable et ne dure que quelques jours. Après ce temps, elle disparaît et ne revient plus. On sent que le nettoyage a été fait à fond. Ce processus constitue le meilleur diagnostic qui soit."

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Lun 15 Fév 2016 - 18:19

Merci pour ces réponses. Je vous tiendrai informé de la suite.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Lun 22 Fév 2016 - 8:12

Me voici au 10e jours de jeûne. La première semaine s'est déroulé le mieux possible. Il m'a semblé avoir plein d'énergie et de bonne humeur, même lorsqu'on m'a annoncé qu’il fallait opérer mon genou car le ligament croisé antérieur est rompu...
J'ai aussi constaté que la douleur et l’œdème ont diminué très rapidement. Aujourd'hui je marche en claudiquant certes mais sans béquilles!
La seconde semaine est plus difficile. Je me sens plus faible et triste, et surtout la faim est toujours présente et m'amène à lutter avec moi même pour ne pas rompre ce jeûne à chaque instant. J'aimerais vraiment tenir au minimum 14 jours...

Luc, je sais que votre femme a toujours cette faim et faiblesse pendant ses jeûnes. Comment fait-elle? Combien de temps tient-elle?
Est-ce que un jus d'une demi orange deux fois par jour pourrait être la solution pour tenir plus longtemps?

Merci.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Lun 22 Fév 2016 - 8:57

Merci pour les nouvelles !

Il est intéressant que l'œdème ait régressé et que tes douleurs se soient calmées un peu.  Si tu étais capable de poursuivre ce jeûne, des résultats plus convaincants seraient assurément au rendez-vous.

En effet, la faim chez mon épouse est présente mais soutenable selon elle. Ses jeûnes ont généralement une durée entre une et trois semaines.  Ce qui lui a fait rompre le jeûne, surtout les plus anciens, c'était les nausées continuelles.  Plus récemment, depuis 4 ou 5 ans, ce furent les maux d'estomac.  Elle régla finalement ces deux ennuis, tout d'abord en prenant un peu de jus, environ 60 ml deux ou trois fois par jour.  Cela lui a permis de prolonger ses jeûnes et d'obtenir des résultats intéressant.  Cette façon de faire pourrait sans doute régler ce problème de ta faim constante.  À noter que cela aide, mais la faim reste tout de même un peu présente.  Disons que chez mon épouse, c'était surtout pour éliminer les nausées.  Actuellement, elle est en reprise alimentaire après 45 jours de demi-jeûne consistant à manger ou à boire un fruit vers  10h et un autre vers 17h.  La reprise se fait en ajoutant davantage de fruits et de légumes puis de nouveaux aliments, très progressivement. Elle a perdu 7.4 kg et son poids s'est stabilisé depuis une dizaine de jours; il devrait commencer à remonter bientôt.

Cette façon de faire pourrait te permettre d'allonger ton jeûne et d'atteindre les buts visés, d'autant plus que ton jeûne est exécuté au repos complet, tout comme mon épouse.

Au plaisir de te lire !

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  lasara le Lun 22 Fév 2016 - 15:29

bonsoir,
un petit mot de soutien bravo pour vos 10jours je suis moi même à dix jours de jeune et je sais que ce n'est pas facile bonne continuation au plaisir de vous lire bonne soirée

lasara

Messages : 6
Date d'inscription : 29/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Sam 27 Fév 2016 - 9:34

Me voilà au 15è jour de jeûne à l'eau. Je continue de lutter pour ne pas le rompre. C'est de plus en plus difficile d'autant que je m’affaiblis et ai l'humeur de plus en plus au mauvais...
Je vais essayer de tenir encore un peu. J'ai du mal à comprendre les gens qui se sente si bien pendant le jeûne...

Bonne journée.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Sam 27 Fév 2016 - 15:07



jujille a écrit: J'ai du mal à comprendre les gens qui se sente si bien pendant le jeûne...

Bravo pour ces 15 jours de jeûne déjà accomplis.

Dis-toi que beaucoup de jeûneurs sont comme toi, jeûnant très difficilement !

Bon courage !




Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Mar 29 Mar 2016 - 5:48

Bonjour,
J'ai tenu 15 jours de jeûne à l'eau plus 3 jours avec un jus de fruit matin et soir. Puis j'ai rompu le jeûne suite à une contracture musculaire carabinée à la jambe malade qui m'a faite paniquée. En effet l'amyotrophie était impressionnante que j'ai eu peur pour ma rééducation. D'autant plus que le chirurgien ne m'opère que si mon genou est "sec" (comprenez non oedemacié) et avec une extension complète ce qui était loin d'être le cas.
Reprise alimentaire un peu trop rapide je pense. Mon corps avait faim! Mais qu' avec de bons produits.
J'ai refait une échographie qui ne montre aucunes évolutions: le kyste d'endométriose est resté de la même taille. Ce qui m'a mis un petit coup au moral bien-sûr ! Le positif c'est qu'il n'ai pas grossi mais bon..
Donc je me remets à me poser pleins de questions. Dois je me faire opérer ? Est ce que je cherche un chirurgien qui opère sans me mettre sous hormonothérapie? Est ce que je refais un jeûne encore plus long cette fois? D'ailleurs est il déconseillé de faire des jeûnes rapprochés?
Ce dont je n'avais pas parlé c'est que cette endométriose semble empêcher la procréation à mon corps. Ça fait plusieurs années maintenant que rien ne se passe. Je m'inquiète beaucoup d'autant plus que j'aimerais éviter une procréation médicalement assistée... Et que le temps avance, j'aurai bientôt 35 ans.
J'ai un retard de menstruations de 10 jours mais aucuns signes de grossesse. Je pense que le jeûne a chamboulé mon cycle.
Voilà je tenais à vous faire un retour sur ces deux jeûnes. Et vous remercier encore de votre soutien.
Ma seule question: -puisque tous les gens qui m'ont soutenu dans mes deux premiers jeûnes ne comprendraient pas un troisième- Pensez-vous qu'il serait intéressant de refaire un jeûne encore plus long avant ma reprise du travail mi juillet?
Bonne journée

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Mar 29 Mar 2016 - 12:42

Merci pour les nouvelles !

Cela fut certainement une déception de constater que le kyste d'endométriose n'avait pas diminué.  Le jeûne de 15 jours aurait-il empêché qu'il grossisse ? On ne le sait pas.

Tu te poses beaucoup de questions sur ce que tu devrais faire.  Il n'est pas facile de trouver les réponses.  Tant qu'à nous, nous ne connaissons pas réellement ta condition, nous ne sommes pas des professionnels de la santé et encore moins  chirurgiens.

Tout ce que nous pouvons dire, c'est qu'il y a des gens sur ce forum qui ont exécuté des jeûnes avec des résultats au-delà de leurs espérances.  Leurs jeûne étaient relativement longs.  Tu te souviens sans doute de Kidim entre autre qui a jeûné 26 jours pour un problème semblable.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Est-ce qu'un autre jeûne, plus long donnerait des résultats ?  Difficile à dire, on sait que chaque individu est différent.  

Il faut remplir certaines conditions selon les spécialistes : repos, calme, réserves, eau seulement si nous sommes capables.  Dans certains cas un demi-jeûne relativement stricte pourrait probablement donner de bons résultats.
"Les diètes de fruits, de légumes, de jus, les mono-diètes sont utiles, dans
la mesure où elles réduisent la quantité de nourriture ingérée quotidiennement.
Leur valeur augmente dans la mesure où la quantité totale de nourriture prise
quotidiennement diminue. Plus on se rapproche du jeûne et plus on retire de
bienfaits de la diète « curative »." (Shelton)

En ce qui concerne le temps à laisser entre deux jeûnes, il dépend de tes réserves.  Quel est ton poids et ta taille ?

Oui, le cycle menstruel peut être dérangé temporairement durant le jeûne (retardé ou devancé). Néanmoins, les femmes ayant des ennuis de ce côté, règlent généralement leur problème en jeûnant.

Nous ne voulons pas non plus te donner de faux espoirs.  Nous ne savons pas si le kyste d'endométriose disparaîtra.

Il semble que tu aies la collaboration de tes proches, c'est important également.  Mais, comme tu le mentionnes, ne vont-ils pas devenir sceptiques et moins collaborateurs, surtout s'ils ne connaissent pas vraiment le jeûne ?

À toi de décider, et si tu jeûnes à nouveau, nous serons tous là pour t'accompagner.

Bon courage !


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Jeu 31 Mar 2016 - 17:29

Bonsoir,
Je mesure 1m67 pour 55kgs. Je suis revenue à ce poids après mes deux jeûnes et reste stable. La première fois j'avais perdu 5 kgs et 7 la seconde fois.
Je pense à la possibilité de faire un troisième jeûne vers le mois de juin, plus long cette fois. Ça ferait 3 jeûnes en 7 mois. Qu'en pensez-vous ?

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Luc le Jeu 31 Mar 2016 - 17:44


Avec un tel poids donnant un IMC à 22.3 il n'y a aucun problème à jeûner 21 jours, même si ce serait le 3e jeûne en 7 mois, surtout si ton alimentation habituelle est correcte.

Comme certains spécialistes l'écrivent, on devrait jeûner jusqu'à l'obtention des résultats.  Tel que mentionné, si ton alimentation contient des fruits et des légumes en abondance, les réserves ne manqueront pas.  Mon épouse a presque toujours débuté ses jeûne avec un IMC à 20 et moins.

Au plaisir de t'accompagner si tu décides de jeûner!

PS. Cependant, puisque tes jeûnes sont difficiles, un demi-jeûne très stricte pourrait donner de bons résultats avec moins d'inconvénients.
"Les diètes de fruits, de légumes, de jus, les mono-diètes sont utiles, dans
la mesure où elles réduisent la quantité de nourriture ingérée quotidiennement.
Leur valeur augmente dans la mesure où la quantité totale de nourriture prise
quotidiennement diminue. Plus on se rapproche du jeûne et plus on retire de
bienfaits de la diète « curative »." (Shelton)


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  jujille le Ven 1 Avr 2016 - 10:05

Je mange effectivement beaucoup de fruits et légumes. Si j'opte pour les 21 jours à l'eau, j'essaierai de m'isoler, car les deux premières fois je regardais (et sentais) mon compagnon manger..
Merci pour ces réponses. Je vous tiendrai informé de la suite.

jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne contre l'endométriose

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum