jeune et anticoagulant

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeune et anticoagulant

Message  granddauphin le Dim 29 Nov 2015 - 18:53

Hello
Je prend des anticoagulant depuis qq années suite à différents épisodes de thromboses toujours dans la jambe droite. Au début c'était un AVK (avec certains aliments à ne pas consommer) et depuis peu je prend Xarelto qui tolère tout types d'aliments et donc plus besoin de contrôler le sang et adapter le dosage. J'ai changé car avant je n'étais pas très sérieux avec mes controles, ni avec mes dosages donc cela fluctuait pas mal!
Au niveau du sang j'ai une déficience de Proteine C.
Suite à la lecture des travaux de V. Longo, je souhaiterai faire un jeune et même d'en faire plusieurs si nécessaire car en plus de cette ancienne thrombose j'ai de l'arthrose, ma vue baisse chaque année, j'ai des insomnies, etc...
Merci pour votre aide

granddauphin

Messages : 1
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeune et anticoagulant

Message  Luc le Dim 29 Nov 2015 - 22:27

Bienvenue sur le forum !

De façon générale, le jeûne peut régler la plupart des ennuis de santé.  Chaque cas est particulier et nous ne pouvons pas affirmer que la réussite sera au rendez-vous.  Nous ne sommes pas médecin et nous ne pouvons pas non plus prendre des décisions à la place des gens.  Il faut analyser la situation et prendre une décision personnelle.

Selon les spécialistes, le jeûne est indiqué pour plusieurs problèmes de santé, en voici une liste non exhaustive écrite par la biologiste et spécialiste du jeûne Nicole Boudreau :

l'obésité et les problèmes qui y sont associés; taux élevé de cholestérol ou de triglycérides, diabète précoce, foie gras;

les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, problèmes liés au système de reproduction (règles douloureuses, irrégulières), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;

les troubles digestifs: constipation, diverticules, ulcérations diverses, cristallisations;

Les problèmes circulatoires: artériosclérose, hypertension, prévention des caillots, varices, problèmes liés à la circulation veineuse, migraines, frilosité;

les problèmes sanguins: anémie, polyglobulie (excès de globules rouges), déséquilibres divers de la formule sanguine;

la dégénérescence de l'appareil locomoteur: arthrite, rhumatisme, myosites, arthrose, ostéoporose;

les problèmes liés au système de défense: faiblesse immunitaire, allergies, maladies des ganglions, arthrite rhumatoïde, infections bactériennes récurentes;

les maladies virales: mononucléose, grippes, bronchites, laryngites, vaginites;

les maladies de la peau: acné, eczéma, séborrhée, hyperacidité;

les maladies du système nerveux; insomnie, irritabilité, maladies dégénératives au stade précoce (sclérose en plaques), épuisement;

les problèmes du métabolisme des tissus: kystes, tumeurs bénignes, fibromes, inflammations, cancers précoces.

Boudreau ajoute :
Les personnes diabétiques qui sont dépendantes de l'insuline prennent des risques si elles abandonnent l'insuline et jeûnent. Les personnes épileptiques ne peuvent jeûner en général, car une crise d'épilepsie épuise l'organisme. Toute dépendance médicamenteuse profonde, comme celle associée à l'épilepsie, doit être sérieusement étudiée. En effet, un organisme chimifié à l'excès peut-il réagir sainement et se détoxiquer? Les personnes sous médication depuis de nombreuses années doivent au préalable s'assurer que le sevrage de ces produits n'affectera aucun organe vital tel que le coeur. Pour jeûner, l'organisme doit être autonome; il doit pouvoir accomplir ses fonctions vitales de survie par lui-même, sans médication. Le superviseur doit étudier chaque cas avec attention pour juger de la pertinence d'un jeûne.
Voir aussi ce que ces mêmes spécialistes écrivent concernant la prise de médicaments durant le jeûne :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t518-medicaments-jeune-et-sevrage
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t96-medicaments-et-jeune

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum