Jeûne et dysbiose intestinale (candidose en particulier) ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et dysbiose intestinale (candidose en particulier) ?

Message  Loud le Lun 14 Sep 2015 - 5:18

Bonjour,

J'entends par dysbiose intestinale : "déséquilibre de la flore intestinale". Que sait-on exactement à ce sujet ? Il me semble avoir lu ici même qu'au bout de 7 ou 9 jours, les intestins sont inertes et exempts de toute bactérie. Quelqu'un peut-il me confirmer ou m'éclairer ?

J'ai un souci de candidose et j'aimerais avoir confirmation que le jeûne serait salutaire.

Merci d'avance...

Loud

Messages : 6
Date d'inscription : 11/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et dysbiose intestinale (candidose en particulier) ?

Message  Luc le Lun 14 Sep 2015 - 20:45

Ce qu'il faut comprendre est que le jeûne aseptise le contenu intestinal en quelques jours, soit environ une semaine d'après Shelton.  Pour cette raison, tout problème infectieux, qu'il soit intestinal ou autre, le jeûne agit comme un antibiotique naturel.

Durant le jeûne, le contenu intestinal peut être évacué si l'organisme sent le besoin de le faire. Cependant, qu'il soit évacué ou pas, il n'est pas dangereux pour l'organisme. D'ailleurs, lorsqu'on examine les intestins d'un animal hibernant (ex: l'ours), au printemps, écrit Shelton, "la chair de l'ours a subi un changement complet et remarquable. (...) A ce moment, on trouve peu de déchets dans les voies digestives, et l'intestin est sans odeur et tout à fait exempt de bactéries, aucune culture de flore intestinale ou de bacilles ne pourrait être obtenue."

De son côté, Mosséri ajoute que "la présence de selles n'empoisonne pas le corps durant le jeûne. Le corps s'arrange pour qu'il en soit autrement. En effet, il s'en protège en déversant de la bile sur les selles puis en les desséchant, cela pour les empêcher de fermenter ou de se putréfier." Puis il ajoute :

"Chaleur et humidité, voilà les deux facteurs de putréfaction. De plus, la bile rend aseptique le contenu intestinal. En effet, les animaux qui jeûnent ont les intestins totalement aseptiques au bout de 7 jours seulement. Quand on ouvre leurs intestins, on ne sent aucune putréfaction."

On peut donc penser qu'un jeûne à l'eau occasionnel de 7 à 10 jours pourrait améliorer grandement la situation.

Le docteur André Passebecq écrit :

Il est inutile de "s'attaquer" à des manifestations candidosiques, localement et d'une manière symptomatique, si les causes lointaines n'ont pas été rectifiées : dans un premier temps, le jeûne total hydrique serait utile mais n'est pas toujours possible ; une alternative est alors la réduction alimentaire se rapprochant de la nourriture crue (légumes et fruits biologiques) si les fruits sont mal tolérés par suite d'une sensibilisation de la personne aux acides, les légumes crus non lacto-fermentés peuvent être envisagés, seuls ou en association avec un peu d'aliments protidiques de nature végétale (notamment les fruits oléagineux : noix, noisette, amande, pistache, pignons...) n'utiliser aucun détergent même naturel. Même le savon, détersif, ne doit être utilisé qu'avec la plus grande parcimonie. Toilette à l'eau peu minéralisée, tiède puis froide, à faire suivre d'un essuyage complet - la peau devant être exempte d'humidité ajoutée. à la rigueur, sur les manifestations cutanées et autour des ongles, applications avec de la ouate d'un peu d'alcool iodé une ou deux fois par jour. Alterner avec des applications d'huiles essentielles hydrosolubilisées (notamment lavande, romarin, hélichryse, thym...) s'abstenir totalement de toxiques médicamenteux ou courants (tabac, café, alcool, drogues ...) respiration ample et exercice physique, rééducation cardio-respiratoire, TEV, orthothérapie ..., sans aller jusqu'à la transpiration. (S'il y a transpiration, aspersion du corps avec de l'eau tiède, puis froide, et essuyage soigneux). s'il s'agit de mycoses aux ongles des mains, protéger les mains par des gants imperméables lors des tâches telles que lessive, vaisselle, nettoyage... s'il s'agit des pieds, entretenir soigneusement les ongles et porter des chaussures larges en tissus naturel perméable.
Article d'André Passebecq extrait de la revue Vie et Action n°232.

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et dysbiose intestinale (candidose en particulier) ?

Message  Loud le Mar 15 Sep 2015 - 4:14

Bonjour Luc et grand merci pour ce complément d'information qui confirme mes intuitions !

Loud

Messages : 6
Date d'inscription : 11/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et dysbiose intestinale (candidose en particulier) ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum