Septoplastie + infection inconnue

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Septoplastie + infection inconnue

Message  Seb13 le Lun 24 Aoû 2015 - 16:22

Bonjour,

J'ai 32 ans et j'ai eu une septoplastie (rectification de la cloison nasale) mardi dernier (il y 6 jours). Comme un bon soldat j'ai pris mon amoxicilline tous les jours (1,5 gr) et du doliprane de temps en temps en fonction des douleurs. J'ai mangé car apparement il faut manger pour bien cicatriser et éviter le syndrome du nez troué (surtout des protéines me dit-on).

Depuis 3 jours, j'ai de plus en plus mal à la gorge et aux oreilles. Je fais facilement des otites et avec mes deux petites qui semblent un peu malades (nez qui coule), ça m'étonnerais pas d'avoir attrapé une rhinopharyngite. Avec l'opération c'est difficile de savoir car le nez ne devrait plus couler maintenant. D'ailleurs il n'y a plus beaucoup de sang mais surtout de la morve bien jaune (désolé si vous êtes en pleine digestion :)). Je commence à avoir une fièvre qui monte (38,6°)

Donc voilà. Je ne suis pas médecin mais sous antibio je ne peux avoir qu'une infection virale sauf si l'infection virale s'est surinfecté et dans ce cas l'antibio devrait être prolongé.

J'ai décidé de commencer à jeûner dès ce soir à l'eau et d'arrêter tous les médicaments.
- Est-ce une bonne chose alors que j'ai encore pris des médicaments à midi?
- Ma gorge va me torturer toute la nuit sans doliprane?
- la fièvre sera-t-elle bien gérer par le corps perturbé par la prise de médicament?
- est-ce que j'augmente mes risques du syndrome du nez troué (en gros est-ce que le cartilage de la cloison nasale va bien se reformer sans manger)

J'OUBLIAI: Dois-je prendre le sulfate de sodium demain matin pour me purger? Cela devrait m'aider non?

Merci de vos éclaircissements quelqu'ils soient.

PS: Pour info je m'intéresse au jeûne depuis quelques mois et je suis en négociation dans un hôpital pour lancer un essai clinique dans le cancer du sein sur la régression de la tumeur. Sachez que grâce à Valter Longo, il y a actuellement une bonne quinzaine d'essais cliniques en cours sur le sujet.

Seb13

Messages : 2
Date d'inscription : 24/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Septoplastie + infection inconnue

Message  Luc le Lun 24 Aoû 2015 - 17:37

Bienvenue sur le forum !

Tout comme toi, nous ne sommes pas médecins mais, nous citerons certains médecins ayant une expertise en jeûne.  Au départ, voici ce qu'écrit la biologiste Nicole Bodreau :

"Chez une personne apte à jeûner, les pertes de protéines ne sont pas dangereuses puisque l'organisme en repos a des besoins moins grands sur ce plan. Le jeûne provoque une importante diminution de la synthèse des protéines dans les muscles, dans le tube digestif et dans le tissu cutané. Il entraîne également une réduction de la masse du foie et de la rate. L'organisme utilse de préférence les gras comme carburant énergétique pour épargner les protéines de l'organisme.

Par ailleurs, le corps en jeûne épargne ses matériaux et les recycle; toutes les protéines issues de l'autolyse des tissus endommagés sont recyclées, de même que les protéines générées par la dégradation des toxines.

Un indice de l'absence de carence en protéines est le maintien de toutes les fonctions essentielles de l'organisme: la multiplication des cellules sanguines demeure intacte; la production d'anticorps se maintient au même niveau; les protéines plasmatiques, les hormones (qui sont protéines) et les messagers du système nerveux (neuromédiateurs) continuent d'être produits au même taux qu'en période d'alimentation; le nombre de globules rouges et la formule sanguine sont stables au cours des jeûnes longs." (Boudreau)

Pour lire la suite et voir ce qu'écrivent les médecins M. Duverney-Guichard et le Dr Lothar Wendt (cardiologue) sur le lien suivant concernant les protéines durant le jeûne.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t93-proteines-et-jeune

Tant qu'aux médicaments, doit-on et peut-on les cesser ?  Voir à ce propos ce qu'écrit l'hygiéniste A. Mosséri :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t518-medicaments-jeune-et-sevrage

En ce qui concerne la fièvre, voir ce qu'écrit le docteur André Passebecq md.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t276-fievre-benefique-ou-dangereuse

Pour les maux de gorge, voici une recette de grand-mère très efficace qu'on peut prendre, même durant le jeûne :

Râper une petite pomme avec pelure et mélanger avec une cuillère à café de miel.  Prendre une cuillère au beoin si douleur.  Cela ne dérange pas vraiment le jeûne et ne peut que retarder un peu et temporairement l'autolyse sans plus.

Le jeûne est un antibiotique naturel :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t138-reactions-immunitaires-et-jeune

Si tu as des questions, n'hésite pas.

Au plaisir de te lire.

PS.  À propos des purges en tout genre, avant et pendant le jeûne, les hygiénistes ne les utilisent pas, tout comme les lavements.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t141-activite-intestinale-purges-et-lavements

Autre point : le jeûne aide à la cicatrisation.

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum