Maria de Lurdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maria de Lurdes

Message  Maria de Lurdes le Ven 31 Juil 2015 - 4:46

Bonjour à toutes et à tous, je suis toute nouvelle sur ce forum que j'ai découvert au gré de mes recherches. Je suis très heureuse qu'un tel espace existe. J'ai lu quelques posts et je suis très admirative de ceux qui ont déjà entrepris et réussi un jeûne quel que soit sa durée d'ailleurs. Je suis mariée,je vis en France, j'ai 42 ans, j'ai deux enfants en de 5 et 10 ans, je ne travaille pas beaucoup (je suis à mon compte et ça peine à démarrer). Je suis obèse (100 kilos pour 1 mètre 58). Je suis boulimique. J'ai commencé à manger en cachette vers l'âge de 7 ou 8 ans (les souvenirs sont flous) pour compenser la douleur de l'enfant battu que j'étais. J'ai investi la nourriture de rôles qui n'étaient pas les siens: j'en ai fait mon compagnon de cellule, ma confidente, ma réserve de plaisir et douceur que je ne trouvais pas ailleurs et surtout elle me permettait d'étouffer la rage et la haine que je sentais en moi, ce sentiment profond d'injustice. Mais quand j'étais enfant je n'ai pas su dire STOP ni à mes parents ni à moi même, alors la nourriture m'a toujours aidée à tenir le coup.
C'est pour cela aussi que c'est si dur aujourd'hui de cesser de manger comme je l'ai toujours fait car c'est comme trahir "une amie", faire un deuil d'une relation dysfonctionnelle.
Mon problème majeur est le RESSENTI. Enfant, ressentir était tellement douloureux et terrifiant que j'ai inconsciemment coupé les ponts avec le ressenti pour me protéger, pour survivre finalement. Aujourd'hui, ce qui a été une solution potable par le passé est en train de me détruire car si je continue à me couper du RESSENTI la vie va continuer à passer à côté de moi sans que j'y participe.
Intuitivement je ressens le besoin de jeûner. J'ai déjà jeûné à plusieurs reprises au cours de ces derniers 5 ans. J'ai commencé avec un stage "jeûne et randonnée" pour bien comprendre. Je l'ai fait avec Gisbert Bölling pendant 7 jours. Puis l'année d'après je l'ai refait pendant 7 jours en vacances. Puis j'ai refait deux jeûnes de trois jours et j'en ai refait un dernièrement de 5 jours en mai dernier. Ce que je souhaite c'est faire un jeûne long. Bien sûr il s'agit de perdre du poids, mais aussi et surtout (finalement) de faire un reset et de pouvoir tout recommencer à zéro. Au niveau santé mon corps me dit bien qu'il est temps que j'arrête de le gaver comme je le fais, d'autant plus que je n'y trouve plus aucun plaisir, c’est juste devenu une dépendance, une routine. Je dors très mal, les bras s'engourdissent, les jambes me picotent, la digestion est difficile, je suis très acidifiée.
Le jeûne ne me fait pas peur, ce qui me terrifie au bout du compte c’est la reprise alimentaire. J'ai peur de perdre le contrôle. Si je fais un jeûne long c’est pour qu'ensuite je redevienne amie avec mon ressenti et que je me fie à lui pour m'aider à gérer l'alimentation, mais psychologiquement cela me terrifie et du coup çà m'empêche de me jeter à l'eau!
Alors je me trouve des tas d'excuses comme par exemple le fait de ne pas pouvoir être au repos pendant le jeûne, avec mes deux enfants à la maison, les activités des uns et des autres, les courses, les repas ... Je me dis que si je veux attendre les conditions idéales pour jeûner, alors je ne jeûnerai jamais plus de trois jours comme je l'ai fait. Mais je sais au fond de moi que ce n’est pas ça le problème, que je fuis l'idée de devoir me réconcilier avec mon ressenti!
Je suis désolée d'avoir été longue, mais ça fait du bien de poser tout cela à plat, ça permet d'être au clair avec moi même.
Belle journée à tous

Maria de Lurdes

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria de Lurdes

Message  Luc le Ven 31 Juil 2015 - 9:15

Bienvenue sur le forum !

Quelle triste histoire qu'est la tienne.

Jeûner n'est pas toujours facile.  Puisque tu as fait quelques expériences, comment cela se passait-il ?  Étais-tu fatiguée au point de devoir rester couchée ?  Un jeûne thérapeutique doit être exécuté au repos mais, pour les personnes obèses qui jeûnent pour perdre du poids, une activité modérée est acceptable selon Shelton.

Lützner écrit que le  jeûne est indiqué pour les problèmes de "voracité, dépendance au sucre, boulimie ..." mais chez les personnes boulimiques, il écrit qu'elle ne devrait normalement pas jeûner seule, "mais dans le cadre d'un traitement psychothérapeutique."  

Ceci étant dit, oui Lützner a raison et c'est l'idéal.  Cependant, cela suppose une foule de détails que 'monsieur et madame tout le monde' n'ont pas toujours les moyens de rencontrer ... enfants à charge, état financier (surtout si l'État ne rembourse pas les traitements), etc.  

Est-ce que quelqu'un peut t'accompagner dans ta démarche ; mari, amies, parent ... afin de s'occuper des enfants, des repas, de ton commerce ... etc. ?

Aussi, plutôt que de jeûner, si les conditions ne sont pas réalisables, pourquoi ne pas penser au végétalisme durant une certaine période.  Cela peut durer pendant des semaines, voire des mois avec peu d'effets secondaires et te permettant d'être plus active.  Ce faisant, tu perdrais autant de poids sans les inconvénients du jeûne.  Voir le sujet :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t1021p15-discussion-autour-de-l-alimentation-vegetalienne-vegetarienne-et-autres

Au plaisir de te lire !




Dernière édition par Luc le Ven 31 Juil 2015 - 16:34, édité 1 fois

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria de Lurdes

Message  Maria de Lurdes le Ven 31 Juil 2015 - 16:24

Luc a écrit:Bienvenue sur le forum ! Merci


Quelle triste histoire qu'est la tienne.

Jeûner n'est pas toujours facile.  Puisque tu as fait quelques expériences, comment cela se passait-il ?  Étais-tu fatiguée au point de devoir rester couchée ?  Un jeûne thérapeutique doit être exécuté au repos mais, pour les personnes obèses qui jeûnent pour perdre du poids, une activité modérée est acceptable selon Shelton.

Tous les jeûnes que j'ai fait se sont très bien passés. Aucun d'entre eux n'a pu se faire au repos pour les raisons évoquées. Mais je n'ai jamais été mal.

Lützner écrit que le  jeûne est indiqué pour les problèmes de "voracité, dépendance au sucre, boulimie ..." mais chez les personnes boulimiques, il écrit qu'elle ne devrait normalement pas jeûner seule, "mais dans le cadre d'un traitement psychothérapeutique."  

Oui je comprends tout à fait qu'il faille accompagner cela d'un travail sur soi. Moi disons plutôt que c’est l'inverse, c'est le travail sur moi qui m'amène au jeûne comme une solution de reset comme je le disais. Je comprends parfaitement les raisons de ma dépendance. Et je sais maintenant que c'est sur le ressenti que mon travail d'accompagnement doit se faire, me réconcilier avec.


Ceci étant dit, oui Lützner a raison et c'est l'idéal.  Cependant, cela suppose une foule de détails que 'monsieur et madame tout le monde' n'ont pas toujours les moyens de rencontrer ... enfants à charge, état financier (surtout si l'État ne rembourse pas les traitements), etc.  

Ah oui ça je suis entièrement d'accord. Quand on fait des recherches sur la nourriture (comme tout autre sujet d'ailleurs) les personnes disent toujours savoir ce qu'il convient de faire et le prêchent haut et fort. Ces personnes ont souvent des conditions idéales pour le faire, n'ont pas d'enfants ou ne s'en occupent pas, ont des revenus confortables ou autre et c'est limite si on ne passe pas pour des nazes parce qu'on n'arrive pas à appliquer ce qu'ils préconisent.


Est-ce que quelqu'un peut t'accompagner dans ta démarche ; mari, amies, parent ... afin de s'occuper des enfants, des repas, de ton commerce ... etc. ?

Non, mon mari n'est pas souvent présent, et il ne s'occupe pas ou prou des enfants, de la cuisine ou des courses, il faut dire qu'il travaille beaucoup. Et puis mon mari ne croit plus en moi sur le plan alimentaire. je le comprends, il m'a déjà vu tester tellement de choses, il m'a vu jeûner et me regoinfrer ensuite. J'en ai même parlé avec lui ce soir à table et il m'a ri au nez en me réitérant qu'il ne croit pas du tout ni au jeûne ni en mes capacités à jeûner si longtemps et encore moins à ma capacité de régler le problème après. Bref, je n'ai pas confiance en moi et je ne sais pas si c'est de l'entendre ou de penser comme lui, ou les deux. Donc non aucun soutien.


Aussi, plutôt que de jeûner, si les conditions ne sont pas réalisables, pourquoi ne pas penser au végétalisme durant une certaine période.  Cela peut durer pendant des semaines, voire des mois avec peu d'effets secondaires et te permettant d'être plus actives.  Ce faisant, tu perdrais autant de poids sans les inconvénients du jeûne.  Voir le sujet :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t1021p15-discussion-autour-de-l-alimentation-vegetalienne-vegetarienne-et-autres

Merci pour le lien, je suis aller lire et je connais bien Thierry Casasnovas, je regarde ses vidéos depuis presque trois ans maintenant. J'ai essayé le cru pendant un mois également mais ça n'a pas suivi. Bon à l'époque j'avais pas approfondi mon travail sur moi. J'avais lâché le site de Thierry parce qu'il disait souvent qu'il n'y a rien à régler dans la tête que tout est dans le corps et comme moi j'avais plein de souci en tête, justement, je me demandais si j'étais une extraterrestre ou s'il ne connaissait rien à l'humain! Malgré tout je reviens toujours car ce qu'il dit m'informe. Toutefois, je n'ai aucune appétence pour les fruits et les légumes. Je retrouve cette appétence après un jeûne même court. Cela doit être lié à la flore et faune intestinale qui n'a que faire de la verdure (alors que j'adore ça) et qui réclame sa dose! C'est pourquoi j'envisage un jeûne. Ce qui m'intéresse par la suite comme alimentation est de suivre les préceptes du Docteur Zermati qui ne prêche rien d'autre que de manger SI on a faim et de s'arrêter dès qu'on n'a plus faim. Et manger de ce qu'on veut, point. Et par ce qu'on veut j'entends ce que le corps nous réclame. Je commencerai cela tout de suite si je le pouvais mais comme je l'ai dit j'ai l'impression de ne pas pouvoir m'arrêter. Il est plus facile de ne rien manger du tout que de manger en s'écoutant. Bref, tout me semble compliqué, je me sens complètement perdue à nouveau. Je ne sais pas trop quand j'arriverai à avoir suffisamment confiance en moi pour arrêter de jouer les girouettes.
Merci


Au plaisir de te lire !

Maria de Lurdes

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria de Lurdes

Message  Luc le Ven 31 Juil 2015 - 16:56

Maria de Lurdes a écrit:Ce qui m'intéresse par la suite comme alimentation est de suivre les préceptes du Docteur Zermati qui ne prêche rien d'autre que de manger SI on a faim et de s'arrêter dès qu'on n'a plus faim. Et manger de ce qu'on veut, point. Et par ce qu'on veut j'entends ce que le corps nous réclame.

L'alimentation instinctive me fait peur car il semble que, contrairement à l'animal sauvage, que nous n'ayons plus cet instinct.  Shelton écrit à  propos du "manger instinctif"

Certains ont approuvé le jeûne dans les maladies aiguës, mais non dans
les maladies chroniques, sous prétexte que, tant que la nature réclame de la nourriture,
il faut manger. Ils ont insisté pour qu’on se laisse guider par l’instinct
pour savoir s'il faut jeûner ou non. Vouloir manger, jeûner et vivre instinctivement
est un principe fondamentalement et absolument correct, mais nous devons
apprendre à distinguer les demandes instinctives des désirs morbides. Les désirs
morbides sont renforcés, et non satisfaits, lorsqu’on les apaise. Prenez le cas du
patient mentionné plus haut, qui étant affamé, a fait un repas et, peu après, l’a
vomi, en même temps que des substances ingérées la veille, à midi; comment
pouvons-nous considérer son prétendu désir de nourriture comme étant une demande
instinctive ? Il semble le comble de l'absurdité que de prétendre que l’appétit
qu'il ressentait avant de prendre son dîner ce soir-là devait être satisfait. Pour
moi, de telles assertions sont semblables à celles qui prétendent que les envies
d'opium, d'alcool, de tabac, d'arsenic, etc , devraient être satisfaites. (Shelton)

Puisque lors de tes jeûnes précédents, tout semblait bien se passer, il est probable que que tu puisses jeûner à nouveau sans trop d'ennuis.  Dans les faits, chez la plupart des jeûneurs, ce sont les 4 ou 5 premiers jours qui sont habituellement les plus difficiles; une fois ceux-ci passés, le jeûne devrait bien se dérouler.

À part de t'occuper de ta maisonnée, ce qui est déjà beaucoup, quel type d'emploi exerces-tu ? Te demande-t-il beaucoup d'efforts d'ordre physique et/ou mental ?

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria de Lurdes

Message  Maria de Lurdes le Ven 31 Juil 2015 - 17:14

Je me suis sans doute mal exprimé au sujet du doc Zermati. Ce n'est pas de l'alimentation instinctive d'après le peu que je connais sur le sujet. Le doc travaille avec un collègue psychiatre le docteur Apfeldorfer. Ils ont écrit beaucoup de livres sur l'alimentation. Le premier stade est de redécouvrir la faim. La vraie faim. Ensuite quand on s'est réconcilié avec sa sensation de faim et de satiété, il dit qu'on n'a plus envie de se tourner vers n'importe quoi et qu'on se tourne plus naturellement vers des choses plus saines. C'est en ce sens que je parlais de ce dont le corps a besoin.

Mon travail ne me demande pas d'efforts physiques juste mental. Mais comme je l'a dit je ne travaille pas beaucoup et pendant l'été je ne travaille pas du tout puisque les enfants sont en vacances. C'est pourquoi je me disais que c'était peut-être le bon moment, car si j'attends le vrai bon moment, je sais qu'il ne viendra jamais. ;-)

Maria de Lurdes

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria de Lurdes

Message  Maria de Lurdes le Mar 4 Aoû 2015 - 4:22

Donc si je fais le bilan de ce que j'ai lu et appris ces derniers jours, le jeûne thérapeutique doit se faire au repos au maximum pour que l'autolyse se mette en place et procède dans les meilleures conditions au nettoyage et à la réparation du corps.
Dans mon cas, bien que l'on m'est trouvé des nodules au sein gauche mais tout à fait anodins, selon les médecins," il n'y a" que mon obésité que je voudrais traiter avec le jeûne. Vu les conditions qui sont les miennes, avec mes deux enfants en bas âge à la maison, je ne peux pas me mettre au repos. Vu mes craintes aussi de ne pas pouvoir tenir debout pour assurer avec les enfants, j'ai finalement décidé d'opter pour le jeûne proposé par le docteur Varady, dont voici la page facebook (à ben non, en fait, je ne peux pas poster de liens! ) Sa page est facile à trouver elle s'appelle The Over day diet.


Il s'agit de jeûner un jour sur deux, et l'autre jour de manger comme d'habitude. Elle propose de manger 500 calories le jour jeûné, mais je vais opter pour un jeûne à l'eau. ça me semble plus accessible pour moi, plus doux et plus facile à tenir sur plusieurs mois. Je ne sais pas du coup si je peux en parler ici ou pas vu qu'il ne s'agit pas d'un jeûne traditionnel. Que penses-tu Luc de cette solution?

Maria de Lurdes

Messages : 40
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria de Lurdes

Message  Luc le Mar 4 Aoû 2015 - 9:13


Je ne connaît pas la cure du docteur Varady mais si tu exécutes un jeûne aux deux jours, et que lors de la journée où tu manges, tu ne fais pas d'excès, ça devrait être très bien.

Tu peux tenter l'expérience, tu n'as rien à perdre et tout à gagner. Avec cette méthode, tu devrais perdre du poids assez rapidement, à condition bien sûr que lors des journées d'alimentation tu ne manges pas plus pour compenser ... et pourquoi pas même manger un peu moins qu'à l'habitude.

Redonne-nous des nouvelles !




Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria de Lurdes

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum